Vivre en Angleterre: le guide

Je vis en Angleterre depuis 2010 et j’écris ce blog depuis mon arrivée ici. Dans ce guide sur l’expatriation en Angleterre, je souhaite partager avec vous toutes les informations pratiques pour s’installer dans ce pays. Vous trouverez notamment des liens vers des sites utiles: liens gouvernementaux, comparateurs de prix… Vous trouverez aussi des liens vers mes articles plus détaillés pour préparer votre expatriation en Angleterre en toute tranquillité. J’espère vous fournir un guide complet, mais s’il manque une information n’hésitez pas à me contacter pour poser vos questions. Voici 8 étapes par lesquelles vous devrez passer pour vous installer en Angleterre.

Vivre à Ipswich et avoir l’impression d’être en vacances toutes l’année…

ETAPE 1: TROUVER UN LOGEMENT EN ANGLETERRE

Avoir son propre logement (pas en colocation)

Évidemment, la recherche de logement sera l’une des premières étapes lors de votre installation en Angleterre et ce n’est pas la plus facile. Il y a plusieurs raisons: d’abord les loyers sont chers ici (cependant les prix varient beaucoup selon les régions). Ensuite, en tant que nouvel arrivant vous ne pourrez pas forcément fournir les références demandées. Enfin, vous devrez être en mesure de montrer votre visa ou votre “Settled Status”.

Les références à fournir pour louer un logement en Angleterre sont les suivantes. C’est relativement facile à fournir si vous vivez déjà en Angleterre mais plus difficile si vous venez d’arriver:

  • les coordonnées de votre ancien propriétaire, 
  • les coordonnées de votre employeur,
  • votre visa de travail ou Settled/visa de travail (depuis le Brexit)
  • les frais qui comprennent la caution & le premier mois de loyer

Généralement sur les sites des annonces immobilières, ils demandent entre 4 et 6 semaines de caution pour les logements. Il faut donc payer cela et le premier mois de loyer. Prévoyez donc un budget conséquent pour le logement. En 2008, le loyer moyen en Angleterre s’élevait à £868/mois (n’oubliez pas que les prix varient beaucoup si vous habitez à Londres ou pas). Si l’on se base sur ce tarif, il vous faudra donc débourser £1,736 pour un premier mois de loyer et 4 semaines de caution. A Londres, vous pouvez facilement doubler ce budget et le diminuer si vous habitez dans le nord de l’Angleterre !

Les liens utiles pour tout ce qui touche à la question du logement en Angleterre:

Si vous avez le moindre problème avec votre logement, relation avec le propriétaire ou l’agence immobilière. Contactez le Citizens Advice Bureau le plus proche de chez vous. C’est un réseau de ‘charities’ qui aide les gens qui en ont besoin au quotidien pour des questions juridiques par exemple.

Source image ici

Comment fonctionne le background check ?

Un peu plus haut, je vous disais qu’il fallait fournir les coordonnées de votre employeur ainsi que celles de votre ancien propriétaire. C’est pour effectuer un “background check” et s’assurer que ne serez pas un locataire à problème. 

Le background check est généralement fait aux frais de l’agence immobilière. Il s’occupent de faire le background check auprès de l’employeur et de l’ancien propriétaire donc vous n’avez rien d’autre à faire que de leur fournir vos informations. Une fois que l’agence immobilière a tout vérifié et que vous avez passé cette étape avec succès, vous pouvez passer à la signature du contrat et l’état des lieux d’entrée. Et bien sûr, au paiement de la caution et du premier mois de loyer. On vous demandera sûrement de mettre en place un “standing order” pour le paiement du loyer. C’est normal.

Informations importantes sur les agences immobilières en Angleterre

Il y a quelques années, les agences immobilières faisaient payer des “frais de dossier” ou des “frais de gestion”. Les règles ont changé et ses frais n’existent plus. En revanche, il est courant qu’on vous demande de payer des frais pour retirer un logement du marché. Généralement, il faut compter un quart du prix du loyer pour retirer l’annonce mais cela est ensuite déduit du premier mois.

L’autre chose à savoir c’est que votre caution (“deposit”) doit être gérée par un organisme indépendant spécialisé dans la gestion des cautions. Bien souvent c’est mydeposits.co.uk ou DPS qui s’en chargent. C’est la loi et vous avez tout intérêt de le faire pour protéger votre caution. En effet, les fonds ne seront débloqués qu’une fois que les deux parties se sont mises d’accord. En attendant, l’argent est avec l’organisme et personne n’y touche. 

Comment est gérée la caution du logement en Angleterre et comment la récupérer en partant ?

En Angleterre, votre caution est versée directement à l’agence immobilière ou au propriétaire si vous n’utilisez pas d’intermédiaire. Ensuite, ils doivent envoyer cette caution à un organisme spécialisé dans la gestion de cautions (bien souvent ce sont les entreprises DPS ou MyDeposits  qui s’en chargent mais il en existe d’autres). 

Une fois la caution reçue par ces organismes, vous recevrez des identifiants et mots de passe pour vous connecter sur leur site et ainsi vérifier le statut de votre caution. Au moment de quitter votre logement et en cas de litige, c’est cet organisme qui va trancher. En quittant votre logement, c’est aussi eux qui vont vous rendre votre caution. Légalement le propriétaire d’un logement (ou l’agence immobilière) est obligé de protéger votre caution via un organisme spécialisé.

Si votre caution n’est pas protégée (vous êtes donc en relation avec un propriétaire ou une agence qui ne respecte pas la loi), vous pouvez ne jamais la revoir. Bien qu’il y ait des recours, allez-vous vraiment commencer une procédure pour quelques centaines de livres ? La protection de la caution est un point important, gardez toujours en tête que si elle n’est pas protégée il y a de fortes chances que vous ne la retrouviez jamais, même si vous n’avez pas détérioré le logement. Quand vous visitez un logement, demandez au propriétaire ou à l’agent immobilier comment la caution sera gérée. Si on refuse de passer par un organisme comme ceux mentionnés plus haut, ne prenez pas le logement. Cela vous évitera des ennuis au moment de récupérer la caution en partant.

Comment payer la “council tax” (la taxe d’habitation)

Quand on vit en Angleterre, il faut payer la Council Tax. C’est une taxe qui est payée tous les mois et sert à financer les services publics locaux, notamment le transport, la police et les pompiers. La Council Tax varie selon l’endroit où l’on habite, le type de logement et l’usage que l’on en fait (si par exemple vous travaillez dans un magasin et habitez au-dessus, le tarif sera différent d’un locataire classique). Avant de signer un contrat pour un logement, pensez bien à vérifier le montant de votre Council Tax sur le site du gouvernement britannique qui propose un outil permettant d’estimer le montant de cette taxe.

La Council Tax fonctionne sur un système de “bands” qui va de A à H. A étant la “band” la moins élevée. Si vous habitez seul, sachez que vous pouvez obtenir 25% de réduction sur votre Council Tax. Quand vous contacterez le Council du coin pour les informer que vous habitez ici et que vous souhaitez payer la Council Tax, ils vous demanderont combien de personnes résident à cette adresse, il suffit de dire que vous habitez seul et vous aurez la réduction. Je précise quand même qu’il est inutile de mentir pour obtenir la réduction car ils s’en apercevront sûrement et vous devrez payer les arriérés. Il est possible que votre agence immobilière ou propriétaire les informe du changement de locataire donc soyez honnêtes.

Voici le lien vers le site du gouvernement britannique où vous pouvez calculer votre Council Tax.

Et la colocation dans tout ça ?

Pour une colocation, il y a de fortes chances que vous n’utilisiez pas les services d’une agence immobilière. Vous irez sûrement sur Gumtree pour contacter directement le propriétaire pour organiser une visite du logement. Ensuite, vous devrez fournir votre passeport et encore une fois votre preuve de résidence/visa de travail. Sinon le principe est le même qu’avec une agence: votre caution doit être protégée par un organisme spécialisé, faites bien un état des lieux d’entrée et payez votre caution ainsi que votre premier mois de loyer.

ETAPE 2: CHOISIR VOS FOURNISSEURS D’EAU ET D’ENERGIE

Si vous prévoyez d’habiter en colocation vous n’aurez pas besoin de trouver un fournisseur d’eau, électricité et/ou gaz. En revanche, si vous prenez une maison ou un appartement non partagé, vous devez contracter des fournisseurs d’eau et d’électricité/gaz. Bien souvent, l’agence immobilière vous fournira des documents qui indiquent quels sont les fournisseurs actuels. Cependant, vous pouvez en changer si vous le souhaitez. Si vous n’êtes pas familier avec l’offre anglaise, n’hésitez pas à aller voir sur les sites de comparaison pour vous faire une idée des entreprises et des tarifs.

Les comparateurs les plus connus en Angleterre sont Compare the Market, Uswitch et Confused.com. Vous y trouverez des informations sur les fournisseurs d’eau et d’énergie. Plus généralement, ces sites comparent tout donc si vous hésitez entre telle ou telle entreprise vous trouverez certainement les réponses à vos questions sur l’un de ces sites.

ETAPE 3: TROUVER UN FOURNISSEUR D’ACCES A INTERNET

Au point fun: il va sûrement vous falloir un accès à Internet avec une connexion décente. Vérifiez déjà quels opérateurs sont disponibles dans votre logement: tous les opérateurs ne sont pas disponibles partout. Une fois que vous avez la liste de ce qui marchera chez vous, retournez sur les comparateurs mentionnés ci-dessus et comparez les offres disponibles. 

Bien souvent, il y a des offres spéciales: réductions pendant 12 mois, quelques mois gratuits, etc. A vous de faire vos calculs mais dans tous les cas, lisez bien les termes et conditions avant de vous engager.

ETAPE 4: TROUVER UN OPERATEUR TELEPHONIQUE

Évidemment, en arrivant en Angleterre l’une des premières choses que vous allez faire c’est de vous trouver un opérateur téléphonique. Il y a du choix ici: Vodafone, Virgin, Three, Talk Talk, BT, O2, Sky, EE, Lyca, GiffGaff et bien d’autres encore. 

Vous pouvez prendre un contrat ou un “SIM Only” plan qui vous permet de payer au mois (mais vous n’aurez pas droit au téléphone dernier cri tous les ans). Personnellement, j’ai commencé avec Vodafone pendant 2 ans puis je suis passée chez Three avec un SIM Only plan. Dans les deux cas, la couverture est généralement bonne. Encore une fois, utilisez les comparateurs mentionnés plus haut pour comparer les offres avant de vous engager. 

Source image ici

ETAPE 5: TRAVAILLER EN ANGLETERRE

Maintenant que le Royaume Uni n’est plus dans l’Union Européenne, les ressortissants européens ont perdu leur “liberté de mouvement”. Avant, nous pouvions venir travailler en Angleterre avec notre passeport français… et puis c’est tout. Aujourd’hui, il faut être en mesure de prouver à un employeur que vous êtes légalement autorisé à travailler en Angleterre. C’est-à-dire que vous devez être résident (avec un Settled ou Pre-settled status) ou vous devrez obtenir un visa de travail.

Cela complique un peu les choses mais s’installer en Angleterre et plus généralement au Royaume-Uni reste faisable. Voici quelques liens vers des articles que j’ai écrit et autres liens vers les sites de l’Immigration qui vous aideront à vous y retrouver:

Il s’agit ici de liens qui vous aideront à préparer votre expatriation en Angleterre, cependant il est possible que votre situation ne soit pas si simple. Si votre situation personnelle est complexe, n’hésitez pas à contacter directement l’Immigration pour leur poser vos questions.

Source image ici

Comment trouver du travail en Angleterre

Trouver du travail à Londres et plus généralement en Angleterre est relativement facile si l’on compare à d’autres pays, cependant il y a quand même quelques petites choses à savoir avant de se lancer dans sa recherche. Le gros changement, comme on le disait plus haut, c’est le Brexit. Mais si vos papiers sont en règle, vous pouvez chercher du travail comme vous le faisiez avant: en allant sur LinkedIn, Reed, Indeed, TotalJobs et autres sites spécialisés dans le recrutement. Mettez votre CV en ligne et postulez aux offres qui vous intéressent. Si vous cherchez un petit boulot, ou job non qualifié, vous trouverez des annonces en ligne mais vous pouvez aussi vous balader en ville et regarder les vitrines pour trouver des magasins, restaurants ou cafés qui recrutent près de chez vous.

Pour vous familiariser avec la recherche d’emploi en Angleterre mais aussi la culture d’entreprise une fois que vous aurez trouvé un poste, voici quelques articles basés sur mon expérience personnelle en Angleterre:

Quels sont les horaires de travail en Angleterre ?

Le maximum hebdomadaire est de 48h par semaine. En pratique, je n’ai jamais rencontré quelqu’un à qui on a demandé de travailler autant. Cela peut varier pas mal selon les secteurs aussi. Personnellement, j’ai un contrat de 40h par semaine et je n’en fait pas plus que ça – sauf s’il y a un projet urgent à finir. Parmi toutes les entreprises où j’ai travaillé en Angleterre, j’ai presque toujours eu un contrat de 37.5h. Il s’agit d’un emploi en marketing donc “travail de bureau”.

Source photo ici

Quels avantages peut-on avoir via son travail ?

Tout dépend du type de contrat, du domaine d’activité, de la taille de l’entreprise…

Pour des emplois non qualifiés, à part le salaire vous n’aurez pas beaucoup d’avantages supplémentaires: peut-être des repas gratuits si vous travaillez dans la restauration par exemple. Si vous avez un job de bureau bien souvent, vous aurez des avantages comme la mutuelle, des réductions sur l’abonnement à la salle de sport, des jours de congés pour aller faire du volontariat ou pour son anniversaire, de la nourriture disponible au bureau, la possibilité d’avoir des horaires flexibles ou de travailler de chez soi…chaque entreprise a sa propre politique. Dans le passé, j’ai eu droit à des cours de yoga le midi, des sessions de coaching gratuites dans différents domaines, la possibilité de prendre un congé sabbatique…

ETAPE 6: LES AUTRES DEMARCHES ADMINISTRATIVES IMPORTANTES EN ANGLETERRE

Comment obtenir son NIN

Une fois arrivé sur place, pour travailler en Angleterre et pour beaucoup d’autres raisons, vous devrez obtenir un NIN. Le National Insurance Number vous sera demandé pour beaucoup de démarches: rentrer dans un logement, commencer un travail, vous inscrire chez le médecin…Il est essentiel de faire la demande rapidement en arrivant car le traitement de votre demande peut prendre plusieurs semaines ce qui peut poser problème pour d’autres démarches administratives en attendant.

Comment vous enregistrer chez un GP (“General Practitioner”)

Que vous ayez des problèmes de santé ou pas, il faut vous inscrire chez un GP. Il faut trouver un GP autour de votre code postal (sinon on peut vous refuser) et le contacter pour voir s’il prend des nouveaux patients. Si c’est le cas, vous devrez remplir quelques formulaires puis prendre RDV pour une consultation initiale. Une fois que vous serez dans le système, vous pourrez prendre RDV directement avec votre docteur.

Pour plus de détails, je vous invite à lire mon article sur le NHS et le système de santé en Angleterre.

Comment ouvrir un compte en banque en Angleterre ?

Pour ouvrir un compte en banque en Angleterre, il vous faut une pièce d’identité (préférez le passeport) et un justificatif de domicile. Vous pouvez utiliser une adresse temporaire et la mettre à jour plus tard. Vous pouvez ouvrir un compte en ligne directement ou aller en agence et le faire au guichet. Le compte est généralement ouvert de suite mais comptez quelques jours pour recevoir votre carte bancaire à la maison. Encore une fois, si vous ne savez pas trop vers quelle banque vous diriger, utilisez les comparateurs qui vous donneront une bonne idée des offres disponibles.

Comment payer vos impôts en Angleterre ?

Source photo ici

Un autre sujet important bien que pas très glamour, c’est le sujet des impôts. En travaillant en Angleterre, vous devrez payer les impôts et taxes associées à votre emploi. Ici, le système est relativement simple si vous êtes salarié: nous avons le prélèvement à la source donc vous n’avez rien à faire, c’est l’employeur qui s’en charge. 

Si vous êtes à votre compte ou si vous avez une activité freelance à côté de votre emploi de salarié, il faudra faire une déclaration de revenus avant la fin de l’année fiscale. Si c’est votre cas, cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d’informations sur le sujet.

S’inscrire au Consulat de Londres (ou Edimbourg selon où vous habitez)

L’inscription au registre des Français de l’Etranger est une démarche qui n’est pas forcément urgente, ni obligatoire mais qui est utile. En effet, si vous êtes enregistré auprès du Consulat vous pouvez notamment faire refaire votre passeport facilement, aller voter au Consulat ou par Internet, obtenir des aides financières sous certaines conditions. Cela signifie aussi que s’il vous arrivait quelque chose un jour, les autorités françaises savent où vous trouver pour informer vosproches et vous aider si besoin.

Résiliez tous vos abonnements en France avant de vous expatrier

Dernier conseil administratif: avant de quitter la France, n’oubliez pas de résilier vos différents contrats: téléphonie, internet et autres abonnements dont vous n’aurez plus besoin.

ETAPE 7: SE DEPLACER EN ANGLETERRE (ET A LONDRES)

Quand on vient d’arriver dans un pays, comprendre comment fonctionnent les transports en commun peut s’avérer compliqué. Entre les pass à la journée, l’Oyster Card à Londres, les travelcard, les trains et les overgrounds qui ne sont pas vraiment considérés comme des trains d’un point de vue tarification et le métro: c’est compliqué !

Source photo ici

Pour se déplacer à Londres

Vous pouvez utiliser votre Oyster Card (carte magnétique rechargeable) ou votre carte bancaire contactless (il suffit de la passer sur la borne en rentrant et en sortant). Mais vous pouvez aussi prendre un billet à la journée ou une travelcard à la semaine, au mois ou à l’année si vous vous déplacez beaucoup. Personnellement, quand je vais à Londres j’utilise la carte bancaire avec paiement sans contact car c’est plus simple et cela fonctionne presque partout. 

Si vous avez une question sur votre itinéraire, regardez sur le site de Transport for London (TFL). A savoir: Londres est divisée en 6 zones et les tarifs varient selon la zone où vous allez. Enfin, s’il vous arrivait de perdre votre Oyster Card: contactez directement TFL pour leur demander de la bloquer. Ils vous rembourseront l’argent qui restait sur la carte et les déplacements frauduleux. Si vous ne le faites pas et que votre carte est liée à votre compte en banque, cela peut vous coûter très vite très cher.

Pour se déplacer dans le reste du pays

L’Angleterre est relativement bien desservie par les trains, sauf dans la campagne comme c’est le cas un peu partout. Pour vous déplacer en train, il vous faut évidemment un billet que vous pouvez soit imprimer chez vous, ou à la borne ou simplement utiliser l’application TrainLine qui vous permet de stocker votre billet directement sur votre téléphone.

Les quelques articles ci-dessous vous permettront de comprendre les transports londoniens mais aussi les moyens de transports qui vous permettront de vous déplacer en Angleterre en général et comment rejoindre les aéroports principaux:

Demander votre permis de conduire anglais auprès de la DVLA

Il n’est pas obligatoire de faire une demande de permis britannique mais vous pouvez le faire auprès de la DVLA. Il faudra remplir un formulaire D1, payer £43 et envoyer votre permis de conduire français à la DVLA. Quelques semaines plus tard, vous recevrez votre permis britannique. Il ressemblera à celui de vos amis anglais, à la différence près que la mention “France” sera visible sur votre permis. 

Trouver une assurance pour votre voiture si vous conduisez

Évidemment, si vous avez une voiture vous devez l’assurer et la taxer. Pour taxer votre voiture, c’est relativement simple: allez sur le site du gouvernement prévu à cet effet et suivez les instructions. Notez qu’il vous faudra soit un V1, un V5C ou un “new keeper slip” provenant du “log book” (journal de bord) de la voiture que vous venez d’acheter. Si vous n’avez aucun de ces documents, il faudra commander un nouveau log book. La procédure pour taxer votre véhicule se fait en ligne et prend juste quelques minutes.

Concernant l’assurance de voiture, encore une fois faites appel aux comparateurs mentionnés aux début de cet articles: Compare the Market, Go Compare etc et demandez un devis en ligne directement. Vous pouvez ensuite contacter la compagnie d’assurance qui vous intéresse et finaliser le paiement avec eux. Les assureurs de voiture les plus connus en Angleterre sont: Admiral (qui comprend Admiral, Bell, Diamond, elephant.co.uk, Veygo, Gladiator), Axa, Direct Line, Aviva, Liverpool Victoria, Hastings, Ageas et RSA. 

ETAPE 8: LA VIE QUOTIDIENNE EN ANGLETERRE

Source image ici

Vous en êtes au stade où vous avez tous vos papiers en ordre, vous avez trouvé votre logement et vos différents opérateurs et fournisseurs, votre travail etc. Maintenant, à quoi vous attendre une fois sur place, à quoi ressemble le quotidien d’un français de l’étranger. Pour être honnête, ça ressemble pas mal à ce qu’on ferait en France sauf qu’on le fait en Angleterre !

Je suis en Angleterre depuis 2010 donc j’ai eu l’occasion d’écrire pas mal d’articles sur le sujet du quotidien en Angleterre, voici quelques liens:

Tous les articles regroupant mes réflexions sur la vie d’expatrié se trouvent ici.

London Calling: que faire à Londres ?

Petit bonus et parce que même si tout le monde n’habite pas à Londres, on aime quand même y passer un weekend de temps en temps.

Vous êtes maintenant installé et vous avez commencé votre vie londonienne. Of course, vous avez envie de visiter un peu ! Envie de visites classiques ou insolites, je vous propose des activités testées personnellement afin que vous ayez un aperçu de ce que Londres a à offrir. S’agissant d’une grande ville très dynamique, je n’ai pas tout essayé (il faut toute une vie pour ça) mais j’y travaille et quand une attraction mérite le détour, je vous en parle.

Voici donc quelques articles qui peuvent vous intéresser:

Last Updated on October 7, 2021 by Lucie

45 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close