Santé en Angleterre: comment fonctionne le NHS ?

Comment dirait mon grand-père, la santé c’est le plus important ! Et il a bien raison. Je sais que si tu as prévu de rester quelques mois, tu auras sûrement la flemme de t’enregistrer au NHS. Ou si tu n’as pas vraiment de problèmes de santé. Erreur mon ami ! Si je peux me permettre: inscris-toi chez un GP (general practitioner) avant d’en avoir vraiment besoin, juste au cas où. C’est gratuit et même si les formulaires sont long à remplir, une fois que c’est fait tu es tranquille. En plus, se soigner avec le NHS c’est gratuit et il n’y a pas de frais à avancer.

1. S’enregister au NHS/chez le GP

Tout d’abord, le NHS c’est quoi? C’est le “National Health Service”, le système de santé britannique qui prend soin de toi quand tu es malade. On ne paie pas de frais (tout est déjà prélevé sur le salaire) mais il faut s’enregistrer chez un GP, un general practitioner. C’est l’équivalent du médecin traitant en France.

Comment choisir son GP ?

Alors, on le choisi plus ou moins en fait puisque le choix du GP dépend de notre code postal et des disponibilités des medical practices (les maisons médicales). Tu remarqueras effectivement que certaines d’entre elles ne prennent plus de nouveaux patients, dans ce cas, il faut contacter la prochaine sur la liste. Sur le site du NHS tu trouveras une page qui répertorie tous les GP autour de ton code postal. Il te suffit de rentrer ton code postal sur la page, puis tu sélectionnes tes critères (RDV possible après 18h, ouvert le samedi matin…que sais-je). Une fois que tu as la liste des médecins qui correspondent à tes critères, tu peux commencer à les appeler pour savoir s’ils prennent de nouveaux patients.

Et s’il n’y a plus de GP disponible dans mon quartier ?

Si vraiment il n’y a pas de GP disponibles dans ton “post code”, tu peux tenter ceux d’à côté. Ca m’est arrivé une fois à l’époque où je vivais à Golders Green, tous les GP sous mon post code affichaient complet donc j’ai dû viser ceux de Finchley en leur expliquant qu’ils étaient les plus proches et que leurs collègues ne prenaient plus de patients. Ils râlent un peu mais ça passe.

Pourquoi faut-il s’enregistrer auprès d’un docteur d’abord ?

Tu vas me dire que tu es jeune et en pleine forme donc que tu n’as pas besoin d’un GP. Certes mais si tu as un accident au boulot ? Si tu tombes malades ? Ou je ne sais quoi, tu seras bien content de pouvoir passer par ton GP plutôt que par les urgences. Parce que tu sais quoi: il y a énormément d’attente aux urgences ! Et tu sais ce qu’ils te demandent en arrivant ? On te demandera qui est ton GP pour avoir accès à ton medical record – bah oui, il ne faudrait pas te refiler des médicaments auxquels tu es allergique par exemple. Tu n’es pas obligé de te souvenir du nom de ton GP, personnellement, je connais le nom de ma maison médicale mais j’oublie tout le temps le nom du docteur. Le nom de la maison médicale suffit, on te trouvera bien dans les dossiers.

Comment on s’enregistre chez le GP ?

Pour s’enregistrer c’est très simple, il te faut juste un passeport et un justificatif de domicile (une facture, un permis de conduire avec votre adresses mise à jour, un relevé bancaire…

Ensuite, on te fait remplir un questionnaire de plusieurs pages pour mieux te cerner, tu passerera un test d’urine. C’est la procédure. La moitié des questions concernent votre consommation d’alcool, si tu bois un peu trop à mon avis on te propose une cure de désintoxication. Ce qui peut surprendre par rapport à la France, c’est qu’ils posent beaucoup de questions sur l’origine ethnique, l’orientation sexuelle…ça fait bizarre au début. Après, on est pas obligé de répondre non plus.

On récapitule les documents nécessaires:

  • Un passeport,
  • Un justificatif de domicile: facture, relevé bancaire, contrat de location…

passport

Ensuite pour prendre RDV, c’est un peu différent de la France et selon les maisons médicales, la procédure est différentes. Personnellement, je te conseille te demander au secrétariat de ton GP de t’enregistrer sur leur système de réservation en ligne. De là, tu peux réserver tes RDV directement par internet, faire renouveler tes ordonnances, annuler un RDV… Attention cependant, on ne peut renouveler les ordonnances seulement s’il n’y a pas d’examens médicaux à faire pour la maladie en question. Il peut aussi arriver que le système ne te laisse pas renouveler une ordonnance sans raison particulière. Bon, ça bug quoi. Ca arrive et dans ce cas, il faut prendre RDV rapidement.

Les dernières maisons médicales où je suis passée ces dernières années avaient un système de réservation de RDV un peu étrange. En gros, ils mettaient les RDV à disposition à midi et il fallait appeler à partir de midi pour prendre RDV dans la journée. Impossible de réserver au téléphone pour un autre jour – sauf pour les prises de sang et autres soins médicaux évidemment. C’est pour cela que je te conseille de passer par la réservation électronique: on peut réserver quand on veut et avec le docteur que l’on veut.

2. Je prenais un traitement en France, comment le poursuivre en Angleterre ?

Evidemment, si tu prends une contraception, on te la donnera aussi ici. Personnellement, j’avais apporté mes boîtes de France pour que le GP lise les composants et me donne l’équivalent britannique. Il regarde juste quels sont les principes actifs et te donne l’équivalent, rien de compliqué.

Pour les autres traitements “plus lourds”. Les traitements qui ne peuvent pas être interrompus, même pas quelques jours: tu dois impérativement t’inscrire chez le GP. Honnêtement, je ne prendrais pas le risque de ne pas avoir de docteur en Angleterre si j’avais une medical condition. Tiens, justement j’en ai une c’est pour ça que je me permets de te prévenir 😉

Si tu as un traitement qui doit être pris en permanence, il faut le préciser quand tu t’inscris chez le GP. Il y a un espace pour ça dans le formulaire. Une fois que tu es inscris officiellement, prends RDV avec le docteur pour discuter de ton traitement et n’attends pas d’être à court de médocs ! Il est possible que le docteur demande des prises de sang pour évaluer ta situation. Pour te donner un exemple: j’ai un traitement qui doit être évalué tous les ans avec une prise de sang et qui requiert des ordonnances tous les deux mois du GP. Sans GP: pas possible d’avoir les ordonnances pour les prises de sang, ni les ordonnances pour les médocs.

3. Est-ce qu’on paie pour les médicaments ?

Oui et non. 🙂

L’un des “avantages” quand on a une medical condition qui requiert un traitement qui ne doit jamais être interrompu, c’est qu’on a droit à une medical exemption. En gros, c’est une carte qui est fournie par le NHS et que l’on doit présenter au pharmacien quand on récupère ses médocs. Quand on s’inscrit chez le GP, celui-ci remplit un formulaire qui explique au NHS pourquoi on a besoin de cette carte (en gros, il explique qu’on a une maladie et qu’on a besoin du traitement). Quelques semaines après, on reçoit la carte qui est valable 5 ans.

nhsVoici à quoi ressemble le “medical exemption certificate”

Pour obtenir la medical exemption, il faut avoir une maladie qui est sur cette liste. Et n’oublie pas de renouveler ta carte quand elle arrive à expiration sinon tu devras payer les médicaments comme tout le monde.

Le prix normal pour une ordonnance c’est £8.40. Si jamais tu as oublié de renouveler ta carte à temps (ça m’est arrivé l’année dernière 🙂 ), tu dois payer pour les médicaments, garder le reçu et tu peux te le faire rembourser plus tard.

Comment renouveler la medical exemption card ?

Simple ! Tu prends RDV chez ton GP, tu lui dis qu’elle se périme bientôt, il remplit un formulaire, tu l’envoies (tu as aussi une ou deux infos à compléter) et quelque semaines après tu reçois ta nouvelle carte. Simple.

4. Et les assurances privées là-dedans ?

Est-ce qu’il faut penser à une assurance privée ? Oui et non. Encore une fois ça dépend. Si on vous la propose au boulot, autant la prendre, ça peut être utile. Si vous avez une maladie qui demande un suivi, peut-être mais sachez que la plupart des assurances ne prendront pas en compte les pre-existing medical conditions. En gros, si vous étiez déjà malade le jour où vous avez pris une assurance santé (et que c’est inscrit dans votre dossier médical), les soins liés à cette maladie ne seront pas pris en charge. Après selon les assurances santé, les offres varient. Personnellement, je n’en ai pas à te recommender. A une époque, j’avais PruHealth avec le travail mais je n’ai jamais eu à utiliser leurs services. Si tu veux comparer les offres Moneysupermarket (un site de comparaison de plein de choses qu’on a en Angleterre) propose de comparer les offres disponibles et de demander un devis.

Avoir une assurance privée permet en outre de voir des spécialistes et d’avoir des RDV sans attendre plusieurs semaines ou mois comme ça peut être le cas avec un GP traditionnel. Ceci peut être utile quand on est enceinte ou lorsqu’on a besoin de contrôles régulier pour telle ou telle maladie.

 

Article mis à jour le 16.01.2017

Comments
15 Responses to “Santé en Angleterre: comment fonctionne le NHS ?”
  1. Rocky says:

    C’est très intéressant cet article. Etre soigné par des spécialistes et gratuitement ça n’existe pas. Mais bon ça existe à London et non seulement pour ses habitants mais aussi aux étrangers. C’est évidemment une manière d’encourager le tourisme, grâce à des GP les étrangers vont se sentir protégés contre certaines maladies en visitant des médecins connus ou inconnus dont ils peuvent leur donner leurs confiances!

    • Lucie says:

      Disons que c’est payé par les impôts donc ce n’est pas totalement gratuit 🙂 disons qu’on ne sort pas le portefeuille quand on voit le docteur. En fait dès qu’on sort de Londres s’enregistrer alors qu’on habite pas à Londres devient plus compliqué car ils demandent des justificatifs de domicile. Après il y a aussi des côtés negatifs: l’attente, le médecin qu’on ne peut voir que pendant 10 minutes (si c’est plus long on reprend un RDV) après on peut toujours aller dans le privé mais il faut avoir le budget pour …

  2. EnvieVoyages says:

    Ton article est vraiment très intéressant! Surtout pour moi qui travaille dans le milieu de la santé (aux urgences) et qui demande systématiquement aux gens pourquoi ils n’ont pas de médecin traitant… Bref, autre débat!

    J’entends souvent dire de la bouche d’anglais pure souche que contrairement aux soins de santé belge, l’accès est assez difficile en Angleterre et que les temps d’attente sont énormes.
    Pour exemple : un écossais attendait en salle d’attente des urgences depuis 4h et c’est étonné quand ça a été son tour. Il trouvait que l’attente avait été très courte. Alors que je m’attendais à la tirade habituelle (et compréhensible) que c’est inadmissible d’attendre aussi longtemps avant de voir un médecin.

    Des anecdotes du style et d’autres d’ailleurs, j’en ai à la pelle mais comme tu dis, ça ne s’écrit pas sur un blog 😉

    • Lucie says:

      Je crois que c’est vrai pour les urgences ici, un jour j’ai assiste une copine qui s’est effondree dans la rue. On l’a emmenee aux urgences, quelqu’un lui a refile des calmants mais il a fallu presque 6h pour qu’on l’examine. Sinon il faut allee dans le prive mais il faut pouvoir se le permettre…

  3. Amelie says:

    Travaillant dans le médical en France, j’ai une vision du systeme anglais un peu… Comment dire ça… Pas super bonne!
    Beaucoup d’anglais viennent se faire soigner en France, je pense que c’est pour une bonne raison x)! Non sincerement, une consultation au téléphone, comme dirait Christina Cordula :” Ma chérie, mais c’est pas possible!” haha
    Autant j’adore l’angleterre , autant leur système de santé… Non
    Mais tu as fait un article bien détaillé et c’est super appreciable. Cependant tu ne nous dit pas: Au final tu en penses quoi toi, de la santé la bas ?

    • Lucie says:

      Ce que j’en pense? 🙂 Je pense que vu qu’on ne paie pas on ne peut pas vraiment se plaindre. Perso j’ai des problemes de sante qui requiert un RDV au medecin tous les 6 mois avec examens medicaux et a chaque fois je dois harceler mon docteur pour qu’ils me les fassent (certains son plus comprehensifs cependant). A force de les harceler je finis par obtenir ce que je veux mais si un jour ma maladie s’aggrave la je vais considerer aller dans le prive et donc prendre une assurance speciale car je n’ai pas une totale dans mon GP. Le docteur te regarde a peine, il te touche pas c’est pas top. Mais bon c’est gratuit 🙂

  4. Flo says:

    Merci pour cet article sur le système anglais.
    C’est toujours intéressant de voir d’autres modes de fonctionnement…
    Le coup des consultations par téléphone est… étonnant et vraiment je leur laisse !

    • Lucie says:

      Ohlala! Ca c’est pas un truc à importer en France. le médecin ne m’a jamais rappelé, heureusement que ce n’était pas vital :/ c’est vrai qu’en France on paie les consultations mais au moins on a affaire à quelqu’un qui écoute et qui ne nous fiche pas dehors au bout de 10 minutes!

  5. ThomUSA says:

    Merci pour votre article, si vos lecteurs souhaitent avoir des précisions sur le système de santé pour expatrié à Londres, et les assurances existantes, vous trouverez plus d’infos sur notre page dédiée ici :
    http://azurexpat.com/assurance-sante-internationale-2/infos-expatrie/fiches-pays-protection-sociale/assurance-sante-royaume-uni/

  6. Biobeaubon says:

    Ah les GP! Compliqué d’appréhender quand on débarque en Angleterre. Certains s’apparentent à des dispensaires. Mais c’est LE sesame pour tout. Pour aller voir un gynécologue, un physio, ou n’importe quel specialiste au final.. Ils prennent même le relai pour plusieurs rdv pendant la grossesse et ensuite comme pédiatre. Le hic pour moi, ils servent à tout sans connaissance étendue sur tous les sujets. Du coup les assurances privées sont parfois importantes, j’ai une maladie qui est compliquée à gérer avec les 3 mois d’attentes pour les rdv à l’hôpital et ma mutuelle me permet de voir un médecin dans le privé sans avance de frais ou avoir des séances de physiothérapie. Pour l’exemption card tu l’as pendant ta grossesse jusqu’au un an de ton enfant aussi! xx Anouchka

    • Lucie says:

      C’est vrai ! Du coup je vais ajouter une note. J’avais une prof qui disait “ce qui sert a tout ne sert a rien” 🙂

      La dernière fois que j’ai parlé avec mon GP il m’a dit qu’il allait demander conseil à un spécialiste, ça rassure pas. Mais en même temps,je préfère qu’il vérifier plutôt que de filer des médocs “pour voir ce qui se passe”.

  7. karen10 says:

    Par experience , la NHS ce n’est vraiment pas pour moi. J’ai testé le public en Angleterre , en France et franchement j’ai du aller revoir un médecin privé à la fin. J’ai pu trouvé mon médecin sur findoc.co.uk c’est un peu comme notre Doctolib en France, c’est vraiment sympa quand on est expat et que l’on ne sait pas ou trouver un médecin français sur Londres, ou même pour en comparer plusieurs.

    • Lucie says:

      Je crois que le GP c’est bien quand on est pas trop malade sinon il faut mieux aller dans le privé. Heureusement beaucoup d’entreprises proposent une mutuelle de nos jours donc on a plus de flexibilité. je connaissais pas Findoc.co.uk, je vais aller voir ça.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] se trouve un General Practitioner (GP) et on suit cette procédure pour s’enregistrer. Si tu me dis que tu n’es jamais malade, tu as bien de la chance mais le […]



Leave A Comment

Suivez-moi sur les réseaux sociaux:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.