cover

Il existe effectivement un système qui permet de payer son loyer moitié prix à Londres, c’est légal et ce n’est pas un secret, cependant ce n’est pas un système très répandu. Sûrement car cela requiert de faire des sacrifices sur le confort. Je peux t’en parler parce que j’ai habité dans l’un de ces logements pendant 1 an et quelques. Je payais 200 livres par mois tout inclut. Et pas de Council Tax (équivalent de la taxe d’habitation). Ce système c’est d’être live-in guardian.

Qu’est-ce qu’un live-In Guardian?

A Londres, beaucoup de propriétés sont à l’abandon: en cessation d’activité, attendant une rénovation, pas aux normes…bref, on ne peut plus l’utiliser pour son commerce/activité. Afin d’éviter que ces propriétés soient squattées, on propose aux gens de venir habiter dedans et de payer un prix dérisoire.

Un accord gagnant-gagnant en quelque sorte: le gardien paient la moitié de ce qu’il paierait en temps normal et le propriétaire sait que son bien sera maintenu en état. Il y a d’ailleurs un contrat entre les deux parties expliquant notamment que la durée du préavis est de 2 semaines pour le gardien (s’il veut partir) et d’un mois pour le propriétaire s’il veut reprendre son bien. Note: en théorie, c’est deux semaines, dans la pratique on essaie de vous donner plus de temps. Ce système est donc strictement encadré et les propriétés doivent être un minimum habitables. Par exemple, j’ai habité dans un ancien hôpital à l’époque et l’une des chambres était vraiment trop humide (avec de la moisissure partout sur les murs donc ils ne la louaient pas).

Etre live-in guardian, ce n’est pas seulement payer un loyer dérisoire, c’est aussi avoir des responsabilités et accepter certains compromis notamment les inspections régulières des propriétés.

 

Life of a live-In Guardian: ce qu’on en dit

Si tu as lu quelques articles sur le sujet tu as pu entendre dire que c’est un système parfait car on économise beaucoup et très vite sur le loyer. Ce qui est vrai. Tu as pu également lire que l’on peut trouver des propriétés (de jolies maisons sur les photos!) en zone 1 ou 2 pour £200, c’est moyennement vrai, les prix tournent plutôt autour de £360 mais tu me diras pour habiter en zone 1 ou 2 c’est tout à fait raisonnable.

J’ai remarqué quelque chose en lisant ces articles: aucun des intervenants n’a habité dans ce type de logement. Il y a parfois eu des interviews de personnes ayant habité dans ce type de logement mais à mon avis pas dans la même dimension que moi !

Certes on économise beaucoup sur le loyer ce qui est appréciable lorsque l’on a besoin d’économies pour réaliser un projet mais il faut quand même faire quelques sacrifices .

 

Being a live-in Guardian: la (ma) vérité

Là, je vais te parler de mon expérience qui est assez similaire de celle des autres avec qui j’ai pu discuter.

Quand on te parle de “propriétés”, on ne parle pas de maison, ou très rarement. J’ai été live-in gardian dans deux “maisons”: une ancienne care house à Tooting Bec (le quartier avec tout plein de restos indiens qui est apparemment devenu assez trendy dernièrement), pour être honnête avec toi ami lecteur il s’agissait d’une ancienne mental care house. Quand j’ai donné cette adresse à ma banque et qu’on ma demandé de confirmer qu’il s’agissait bien de l’hôpital psychiatrique de Tooting… je me suis sentie obligée de me justifier tout d’un coup. La seconde propriété était un ancien centre de formation à Morden, l’avantage c’est que les pièces étaient très grandes dans cette seconde propriété.

Le matériel à disposition

Maintenant réfléchissons un peu, habiter dans un ancien hôpital à certains avantages: tu as des salles de bain partout, une grande cuisine, un jardin immense MAIS de petites chambres. De plus, tu te retrouves avec beaucoup de colocataires, nous étions 15 pour te donner une idée.

Nous étions bien loin des soirées au coin de la cheminée à chanter God Save the Queen tous en coeur. 15 personnes, dont 2 seulement ont entendu parler de ces mots-clés: ménage, vaisselle, tapage nocturne, produits d’entretien…C’est dur à vivre par moment, crois-moi. Mais quand tu as un projet en tête et besoin d’économiser tu supportes cela.

Dans la deuxième propriété, même problème: vu que ce sont des bâtiments que l’on doit juste maintenir en état, les gens estiment qu’il n’y a pas besoin de nettoyer. Ou alors, mes colocataires ont une tolérance incroyable à la crasse (et je crois que c’était le cas).

En revanche habiter dans un ancien centre de formation (ou dans de vieux bureaux comme c’est souvent le cas parmi les propriétés proposées) cela représente un inconvénient majeur: pas de salle de bain digne de ce nom, ni de cuisine. Pour ce qui est de la salle de bain, en général, le propriétaire aura aménagé des douches dans les toilettes. Normal, il y a une arrivée d’eau. Donc pendant que tu prends ta douche, tu entends les autres qui vont aux toilettes. Pour ce qui est de la cuisine, ne t’attends pas à ce qu’elle soit aménagée. En général, il y a un point d’eau et c’est tout. Aux locataires d’amener leur four, plaques électriques…

L’autre problème, c’est que ces chambres ne sont pas meublée, tu dois donc acheter le minimum pour pouvoir dormir et cuisiner. Heureusement, il y a énormément de magasins d’objets d’occasion à Londres. Nous avions par exemple trouvé un canapé pour £50 et un frigo pour £80. Pour le reste, Amazon!

 

Les obligations du live-in guardian

Effectivement il y a des obligations:

  • tenir son espace propre: des contrôles surprises ont lieu, l’organisme qui gère la propriété a la clé de ton logement et se réserve le droit d’y pénétrer à n’importe quel moment. (genre tu es en train de t’habiller et tu te retrouves à moitié nu face à l’équipe de contrôle, la classe!)
  • ne pas inviter plus d’une personne à la fois la nuit et prévenir l’organisme à l’avance
  • tenir les parties communes propres. Ca a été un problème lors de mes deux expériences de livin-in guardian car cela devient vite frustrant d’être parmi les seules personnes à faire le ménage
  • préavis court et impossible de changer de propriété si tu en as vu une autres qui te conviendraient mieux
  • quand tu as signé avec un des organismes, tu ne peux pas postuler pour une chambre dans un autre
  • pas de fêtes, pas le droit de fumer, pas le droit d’avoir des animaux (même un hamster qui ne prend pas de place!), pas de bougies…

 

Pour conclure, certes tu ne paies pas cher “en argent” mais il faut être honnête ton niveau de vie n’est pas si “amazing” que ça.

Forcément quand on interview des gens qui vivent dans des appartements vacants à South Kensington la réponse n’est pas la même que quand on interroge les autres qui vivent dans des vieux hôpitaux comme j’ai pu le faire. Mais il faut savoir que l’on prend les propriétés qui sont disponibles au moment où l’on fait les recherches. Il m’est arrivé plusieurs fois de tomber sur de belles propriétés (enfin sur le papier) mais sans pouvoir y déménager.

Il faut bien garder en tête que quand on paie aussi peu cher il y a une contre-partie. A mon avis, à moins que tu sois du côté de ceux qui aiment vivre dans la saleté, tu ne supporteras pas ce mode de vie bien longtemps. Mais bon, quand on a un projet précis en tête on fait des sacrifices!

Avantages et inconvénients de ce système

 

Avantages

  • loyers très peu cher
  • il y a un minimum de sécurité grâce au contrat
  • en général les logements sont habités par une dizaine de locataires, donc on rencontre pas mal de monde
  • certains logements peuvent être très, très bien situés (Tottenham Court Road, Bloomsbury…)
  • possibilité d’économiser beaucoup et très vite

 

Inconvénients

  • préavis de deux semaines seulement
  • certaines personnes n’ont aucune notion d’hygiène
  • ni aucun notion du respect de la vie en communauté (genre piquer sa nourriture dans le frigo au mec qui bosse de nuit, c’est pas cool!)
  • quand il y a besoin de travaux…il ne faut pas être pressé
  • système d’amendes en cas de non-respect des “règles de sécurité”. Exemple? On s’est pris une amende pour avoir fait griller un toast…£50. Ca fait cher le toast quand même.
  • visites de contrôle impromptues: on peut rentrer dans ta chambre à n’importe quel moment pour un contrôle. Normalement ils sont censés frapper avant d’entrer, mais ce n’est pas toujours le cas, dixit ma colocataire qui s’est faite dérangé en pleine épilation.

Et toi ami lecteur, tu connaissais ce système ? Tu as déjà testé ? Serais-tu prêt à ces sacrifices pour économiser pour un projet précis?

article mis à jour le 18 décembre 2016