featured

Récemment j’ai déménagé. Ca arrive: c’est chiant, stressant et ça coûte du temps et de l’argent mais il faut bien y passer.

Bref, j’ai laissé l’English Boyfriend gérer certaines visites car il bosse de la maison et peut donc se rendre plus rapidement aux visites d’apparts. En effet, on visait une ville où les appartements mis en location sont rares et où il faut être très (très, très) réactifs. Pour faire court: il a trouvé un appart qui lui paraissait bien, a payé les frais pour le retirer du marché et nous avons signé le contrat de location. A ce stade, je n’avais toujours pas vu le logement. Mais que voulez-vous, autant que ce soit le plus “picky” qui fasse la visite.

C’est comme ça que je me suis retrouvée dans un appart typique british. Un vrai de vrai, avec tous les équipements british qu’on ne trouve pas en France.

Voici donc un petit guide-mode d’emploi qui te permettra d’utiliser ta future maison britannique!


Avoir des fenêtres British

De l’extérieur, on les trouve plutôt cool ces grandes fenêtres: ce sont des formes qu’on ne voit pas en France après tout, ça change. Mais quand on y regarde de plus près, on se rend compte qu’on ne peut pas les ouvrir complètement ces fenêtres. Avez-vous déjà essayé de nettoyer ça vous? C’est joli mais pas pratique…


Pas de volet aux fenêtres

…mais des rideaux moches!

Au Royaume Uni si vous regardez bien, on trouve rarement des volets au fenêtres. Donc quand il fait jour la lumière passe à travers les rideaux et ça réveille. Remarquez, cela peut être pratique pour certains. Mais on aperçoit aussi la lumière des lampadaires dans la rue, ce qui est assez agaçant quand on veut dormir. En revanche, si comme moi vous n’êtes pas à l’aise avec l’obscurité totale: c’est plutôt un bon point ce manque de volet! Oui, vous me direz on peut ajouter des rideaux mais ce n’est pas la même chose…


Sécurité avant tout!

En plus d’avoir des prises non européennes, les prises britanniques ont des interrupteurs qui permettent de couper complètement le courant. Pourquoi tout couper alors qu’on pourrait juste débrancher la prise? Alors, là je n’ai pas vraiment d’explications, il faudrait leur demander. Tu as un idée toi, ami lecteur?


prises

 Ici, on en a même deux. Le four est assez hardcore il faut croire


Des fils pendus au plafond en guise d’interrupteurs

En ouvrant pour la première fois la porte de la salle de bain, je me suis pris 2 fils dans la figure. L’un deux est l’interrupteur pour la lumière, tandis que l’autre sert à mettre en route la ventilation.

Oui, les deux ne sont pas connectés, sinon c’est pas marrant, hein! C’est assez courant de voir cela dans les bâtiments anciens, beaucoup moins dans les nouveaux.


fils

Avoir un système de douche “original”

Mon préféré!

Je l’appelle la boîte à douche bien que j’imagine qu’il y ait un vrai nom technique pour cette machine. La boîte à douche est une grande boîte en plastique que l’on trouve dans sa baignoire (en hauteur). Elle sert à mettre en route la douche: on appuie sur “high” pour avoir de l’eau, on sélectionne le thermostat pour régler la température et quand on a finit, on appuie sur “stop”. Deux fois dans notre cas, sinon ça ne s’arrête pas. Ca paraît compliqué comme ça, mais on s’habitue 🙂


douche

La boîte à douche


Avoir une chatière

Vous vous souvenez ces films américains où l’on voit le chien ou le chat de la maison entrer par cette petite trappe? Eh bien, on voit a ça sur notre porte! Vous avez peut-être ça dans vos maisons en France, mais je n’en ai jamais vu par chez moi…


La porte d’entrée et son loquet

En Angleterre, bien souvent si vous refermez votre porte d’entrée derrière vous, elle se verrouille automatiquement. Donc pour re-rentrer, il vous faut une clef à chaque fois, sans quoi vous êtes coincé dehors. Pas le système le plus pratique au monde mais au moins niveau sécurité on ne fait pas mieux: même le locataire ne peut plus rentrer dans son appart!

Vivre dans une “neighbourhood watch area”

Ca, j’avoue que j’ai dû me renseigner pour savoir ce que c’était. On voit très souvent ces autocollants en Angleterre, ils signalent qu’on est dans une neighbourhood watch area. En gros, c’est la Police locale et les voisins qui bossent ensemble pour rendre la zone “safe” et “réduire le crime”. Honnêtement, je n’ai pas tout compris: apparemment, tout ça est coordonné par un local qui gère les relations avec la Police. Bref, on devrait être safe, nos “neighbours are watching us”.


Malgré toutes ces petites bizarreries, il est plutôt sympa cet appart british au final 🙂 Et toi ami lecteur, expatrié ou voyageur, as-tu eu l’occasion de vivre dans des logements différents de ce que l’on connait en France?