apéro

Ce weekend je rentre en France pour quelques jours, la dernière fois c’était à Noël. Vous conviendrez que pour quelqu’un qui habite seulement à Londres ça fait quand même pas beaucoup. En tant qu’expat’, même si on est habitué à vivre à l’étranger depuis longtemps il y a toujours quelques éléments de la vie en France qui nous manquent: que ce soit des objets ou des habitudes qu’on avait dans le passé. Par moment, je me surprends à penser “ah bah oui mais en France c’est…” Ces dernière semaines allez savoir pourquoi je me suis beaucoup focalisée sur ces trucs français qui me manquent car je ne les trouve pas toujours en Angleterre, oui parfois la nostalgie se fait sentir. Ca arrive des fois, je me surprends à penser que ce serait peut-être pas mal de retourner en France…puis en général après quelques jours sur place, j’ai vraiment envie de rentrer en Angleterre!

Quels sont ces trucs qui te manquent quand tu es expat’?

Sans aucun ordre en particulier, voici la liste des trucs qui me manquent parfois dans ma vie d’expat en Angleterre

1- La nourriture

Une bonne baguette de campagne avec du fromage qui sent fort, oui je sais c’est très cliché. Ça paraît pas grand chose mais en France on a souvent une boulangerie en bas de la rue et on prend sa baguette en rentrant du boulot. Ici, on trouve de la baguette mais c’est franchement pas terrible. Tu vois la baguette de supermarché qu’on a en France? Eh bien ici c’est ce qu’on a de mieux. Récemment j’ai trouvé du pain de campagne chez Tesco (c’est parce que j’habite à la campagne, je l’ai jamais vu à Londres), et il est super! Note: je viens de dire que le pain de chez Tesco est bon…c’est signe qu’il faut rentrer, non?

 

 

Et le fromage? C’est pas qu’on en trouve pas ici mais c’est différent. Ils ont tout un tas de cheddars différents mais n’étant pas fan de cheddar je suis frustrée. On trouve cependant du brie de Sommerset (une région anglaise), après un certain temps passé en Angleterre tu finis par le manger avec de la confiture, et le pire? C’est que tu trouves ça super bon!

2- L’apéro

L’apéro, c’est bien plus que boire un coup. C’est tout un concept: boire mais sans rouler sous la table au bout d’une heure, discuter, échanger tout en grignotant mais pas trop parce qu’après on mange…pas toujours facile de trouver de bons partenaires pour cela. En arrivant à Londres, j’ai habité avec un italien et une brésilienne (très bons partenaires d’apéro) et un anglais (moins bon partenaire d’apéro), puis avec tout un tas d’anglais…il est parfois difficile de les faire tenir autour d’une table à boire et à manger sans qu’ils finissent bourrés. Tu as entendu parler du binge drinking  j’imagine…Je suis en phase d’enseignement de l’apéro à l’English boyfriend, le jour où j’ai reçu un sms m’informant que “la péro” était prêt j’ai su qu’on était sur la bonne voie.

3- Des produits de la vie courante

Là tu vas de payer ma tête ami lecteur mais en Angleterre je n’ai jamais réussi à trouver des éponges “naturelles”, ici on ne trouve que des éponges en plastique ainsi que des torchons qui n’essuient pas. C’est bête hein? Mais c’est frustrant! D’ailleurs s’il y a des expats londoniens parmi vous et que vous savez où trouver ça, laissez-moi un commentaire avec les bonnes adresses. Tout ces objets de la vie de tous les jours, on ne les trouve pas partout.

4- La famille et les amis

On a beau rencontrer tout un tas de gens, il y a toujours un manque: la famille et les amis. Ca se ressent particulièrement quand on rentre d’ailleurs: même si on essaie de se tenir au courant, on se rend compte au fil des conversations qu’on est complètement largué. Machin a un nouveau job, machin a un bébé et on le sait après tout le monde…parfois on l’apprend par hasard. Pour ce qui est des amis, on se rend aussi compte qu’on prend des directions différentes mais bon c’est la vie j’imagine.

 

 

5- La culture…les vannes quoi

L’autre jour quelqu’un a appelé à la maison: “Hi there, can I speak to Bryan please?”. Tu me vois venir, non? Je me suis retenue de lui répondre que Brian is in the kitchen mais qu’est-ce que ça m’a démangé! Un français aurait compris la référence mais un anglais? Probablement pas. Il y a pas mal de situations comme ça où tu penses à quelque chose de ta culture d’origine et ça fera une super blague mais la personne en face ne comprendra pas car ses références sont différentes. Maintenant, je crois que je comprends plus les références anglaises que françaises.

6- Le docteur, les services de santé en général

Loin de moi l’idée de critiquer le système de santé anglais (il y a l’English boyfriend dans la pièce) mais honnêtement avoir un médecin qui t’écoute c’est le pied quand même! Un médecin qui te soigne avec autre chose que du paracétamol: “tu craches tes poumons? On va te donner du paracétamol”. Ou encore devoir négocier pour obtenir une prise de sang ou un RDV chez un spécialiste. Remarque, le NHS c’est un super sujet de conversation parmi les expats, on a tous des anecdotes à raconter!

Bref, je suis un peu nostalgique en ce moment. Et toi ami lecteur et expat’, qu’est-ce qui te manque dans le pays où tu es expatrié(e)? Anything?

Source photo 1, 2, 3