golders green Londres

Si tu es expat’ à Londres tu as pu entendre parler d’une sorte de rivalité nord-sud. Evidemment, il faut y passer un certain temps pour s’en rendre compte. Pour être honnête, je n’avais jamais vraiment fait attention jusqu’à ce que j’entende une dispute entre collègues à ce sujet. J’ai habité à Tooting Bec et Morden, au sud de la Tamise donc et à Cricklewood et Golders Green, au nord. Un an dans chaque zone, ça donne une idée. Il y a un truc que j’ai remarqué cependant: la plupart du temps on sait si l’on est au nord ou au sud si on se retrouve ‘lâché’ quelque part sans trop savoir où l’on est. Aujourd’hui, dans la rubrique “blog Londres” on parle: conflit nord-sud.

 

tooting bec londresTooting Bec, sud de Londres

 

A quoi cela est-il lié? Architecture, population, environnement en général, les façades des magasins, le genre de magasin? Peut-être un peu de tout au final. Du coup, je me suis balladée un peu sur internet pour essayer de comprendre cette différence. Essayer d’aller plus loin que “le sud ça craint” et “le nord c’est pour les riches” (Hampstead, je suis d’accord mais t’es allé faire un tour à Cricklewood?). Mais au final ça n’a pas donné grand chose, au final j’ai l’impression que c’est un truc personnel lié à l’expérience que l’on a dans les différents quartiers de Londres.

Du coup, ayant habité dans les deux territoires, je me suis dit que j’allais te parler de mon expérience du Nord vs Sud de Londres. Je crois qu’au final j’aime bien les deux. Je me retrouve dans le nord encore une fois mais c’est plus lié au hasard qu’autre chose. En revenant de Thaïlande, sans emploi, sans référence et en couple (à deux c’est plus difficile de trouver un logement), nous n’avons pas fait les difficiles!

Ma vie dans le sud de Londres

1- Le logement est moins cher, c’est vrai (surtout quand on a des plans logements bizarre comme nous avions à l’époque!).

2- Le temps de commute est plus long et le métro, en plus d’être blindé dès Tooting Bec, se retrouve bloqué à la moitié des stations. Si tu as 30 min de métro, prévois 15 minutes de marge. C’est plus sûr. A Tooting Bec, tu ne te croirais pas en Angleterre mais plutôt au Proche Orient.

3- Les sorties (restos, bars…) sont moins chers.

4- On est près de Richmond Park, Greenwich Park…si tu aimes les espaces verts, c’est le pied. Je te rappelle que tu dois aller tester le resto de Richmond Park un dimanche midi au passage!

5- J’aime le côté bordélique du sud de Londres, les restaurants “cuisine du monde”, les magasins avec des costumes traditionnels indien (j’ai toujours eu un faible pour ça)… on ne retrouve pas ça dans le nord.

 

vivre à Londres - nord et sud

 

Ma vie dans le nord de Londres

1- Le logement est un poil plus cher c’est vrai, mais pas grand chose. Hé! Golders Green c’est pas Hampstead non plus!

2- Commuter dans le centre est presque une partie de plaisir. 3 retards en un mois seulement! Et le métro n’est pas blindé, tu peux t’asseoir le matin, un luxe que tu n’as pas dans le sud, à moins que tu montes à la première station!

3- Les sorties, là honnêtement c’est un peu la frustration. C’est plus cher que dans le sud et c’est pas franchement meilleur. On a testé le burger-cheveux, le sundae roast-semelle de savate…1 pour le prix de 2 comparé à Tooting Bec.

4- L’avantage, c’est qu’on a aussi Hampstead Heath. Si tu n’es jamais allé, tu devrais c’est sympa quand il fait beau. Je t’en reparlerai à l’occasion.

5- Ce que j’aime au nord c’est le côté pratique, on peut aller à peu près partout sans trop de problème, il y a des coins très jolis. Je n’ai pas peur de rentrer tard le soir même si je suis seule. Après même dans le nord, il y a des quartiers où il ne faut mieux pas trainer seul tard 😉

 

golders green LondresGolders Green, nord de Londres

Bref ami lecteur, c’était ma petite réflexion londonienne du moment. Et toi, tu es plutôt nord ou sud? Ou si tu n’es pas expat’, tu aimerais habiter dans quel coin idéalement? Une petite idée?