station fantôme de londres

Je crois vous avoir déjà dit que je suis fascinée par les transports londoniens. Pas vraiment par l’aspect mécanique (encore que conduire un train ça peut être sympa) mais par leur histoire et par les anecdotes associées à certaines stations. En effet, entre les trains et les métros, Londres comporte des centaines de stations aujourd’hui (270 stations de métro et 366 stations de train pour être précise). A celles-ci il faut ajouter les anciennes, celles qui ont été fermées, celle qui ont été construites mais jamais ouvertes. les stations fantômes comme ils disent…C’est tout un univers sous terrain qui se cache à Londres, à la fois près de nous mais inaccessible.

 

10 trucs que vous ne saviez peut-être pas sur le métro londonien

 

Nous avions déjà parlé du musée des transports de Londres que je vous recommande d’ailleurs et de la station Baker Street qui a un air d’une autre époque à mon avis. Promenez-vous dans cette station en dehors des heures de pointe et vous devriez comprendre de quoi je parle. Depuis ces derniers articles, je me suis pas mal renseignée sur les transports publics de la capitale britannique et notamment à travers le livre London Disused Underground stations par J.E Connor. Le livre est disponible sur Amazon et au musée des Transports, niveau prix c’est quasiment la même chose.

 

station fantôme de londres

The Strand : une station fantôme

 

Qu’est-ce qu’on apprend dans ce livre? Beaucoup, beaucoup d’anecdotes sur l’histoire des stations fantômes de Londres: quelles stations ont été construites puis abandonnées, les fait divers sordides, les histoires de fantômes…mais aussi les raisons économiques derrières la construction et la fermeture de ces stations. Certaines stations fantôme sont connues (The Strand, Aldwych, The British Museum…) mais il en existe beaucoup d’autres dont on ne parle pas…peut-être tout simplement car elles sont inaccessibles.

 

Anecdotes que je retiens de ce livre: 

  • Presque 60% du métro se trouve en fait sur terre et non dessous.
  • Baker street est la station qui comporte le plus de plateformes (c’est vrai, il y en a partout!)
  • La station Algate a été construite sur une ancienne fosse commune. Pendant la peste de 1665, des miliers de londoniens sont morts et 1000 et quelques d’entre eux sont enterrés sous la station Algate…ce qui a donné lieu à certaines histoires assez morbides d’ailleurs.
  • Le réseau comprend un certain nombre de stations fantômes: des stations construites qui n’ont servi que quelques années ou même des stations qui ont été abandonnées avant même d’être mises en service. Un exemple? Entre Tottenham Court road et Holborn on trouve la station British Museum fermée en 1932 et jamais utilisée depuis. Il y en a une autre entre Golders Green et Hampstead dans le nord (près de là où je vivais avant)
  • Aldwych est l’une des stations de métro qui a été fermée, en 1994. Depuis elle est utilisée pour tourner des films mais c’est aussi une station qui est ouverte au public une fois par an…difficile d’obtenir des tickets, tout est vendu en quelques heures. Des tickets sont remis en vente dans quelques jours, je ne désespère par ce coup-ci!
stations abandonnées londres bloomsbury
  • Sur la photo ci-dessous, on voit le nom de station “Bloomsbury”: c’était le nom que devait porter la station British Museum jusqu’à ce que ce soit changé au dernier moment.
  • La ligne la plus ancienne est la Metropolitan Line
  • La phrase “mind the gap” a été utilisée pour la première fois en 1968 sur la Northern Line
  • Le célèbre logo “underground” a fait son apparition en … 1908 (un bel exemple de marketing réussi)
  • Il existe 40 stations fantôme (stations de métro + trains). Clique ici pour accéder à une carte des stations de métro abandonnées.

station abandonnée à londres hounslow

 

Et toi ami lecteur, tu as remarqué ces stations lors de tes voyages à Londres? As-tu eu l’occasion de visiter Aldwych? A ma connaissance c’est la seule qui se visite ‘légalement’…disons qu’après il y a bien l’exploration urbaine mais c’est un autre sujet…