systeme-sante-nz

Cet article sera l’un des derniers sur la Nouvelle-Zélande, cela fait plus 6 mois qu’il traîne dans mes brouillons (et oui, il était prêt tout ce temps!). Quand on veut s’installer à l’étranger, il est important de connaître les bases du système de santé dans le pays d’accueil et cet article tente de vous présenter ces bases.

Le système de santé néo-zélandais est plus ou moins un calque du système de santé britannique donc pour ceux qui sont familiers avec le NHS: c’est presque pareil à la différence près que selon votre statut de migrant (selon votre type de visa) vous serez traité différemment. Entrons dans le vif du sujet.

systeme-sante-nz
Source photo Flick

Qui a accès au système de santé néo-zélandais ?

Evidemment, tout le monde a accès aux services de santé en Nouvelle-Zélande, cependant les conditions sont différentes selon que vous soyez citoyen, résident ou en séjour temporaire (par exemple en voyage ou en PVT). Le type de visa que vous aurez déterminera la façon dont vous serez traité. Lorsque vous vous inscrivez chez un docteur, on vous demandera une copie de votre visa justement pour déterminer et prouver “votre statut”. Ont accès aux soins subventionnés ‘comme les kiwis’:

  • les citoyens australiens et les résidents permanents qui ont vécu ou prévoient de vivre en Nouvelle-Zélande 2 ans ou plus.
  • les titulaires d’un visa de travail valide pour 2 ans ou plus.
  • les britanniques qui sont en NZ temporairement (e. g. les britanniques qui sont résident ont un traitement différent).

Si vous avez un PVT ou un visa de travail de moins de deux ans, vous n’êtes pas éligibles au système de santé subventionné, vous paierez donc le plein tarif pour vos soins d’où l’intérêt d’avoir une assurance voyage pour prendre en charge ces frais. Les accidents sont pris en charge gratuitement mais supposez que vous tombez malade, vous devrez consulter un médecin, voir un spécialiste et payer le plein tarif ce qui peut coûter cher sans assurance.

Pour vérifier si vous êtes éligible, allez faire un tour sur le site du gouvernement néo-zélandais, tout est expliqué.

S’enregistrer chez le GP (‘General Practitioner’)

Si vous êtes éligible pour le public funded healthcare, vous pourrez vous enregistrer chez un GP près de chez vous. Le “GP” est un service privé donc les tarifs peuvent varier d’un docteur à l’autre. N’hésitez pas à comparer les docteurs de votre quartier avant de vous enregistrer quelque part. Quand j’ai fait cette recherche à Meadowbank, le quartier où j’habitais, je n’ai pas remarqué de grosses différences de prix mais ce n’est peut-être pas le cas partout.

Pour vous enregistrer chez un GP, c’est simple vous devrez:

  • Montrer votre passeport et votre visa qui prouve que vous êtes éligible au “public funded healthcare” (ou pas).
  • Remplir un formulaire pour répondre à quelques questions sur votre historique de santé (le formulaire est très similaire à celui qu’on nous fourni en Angleterre).
  • Prendre RDV pour un first patient appointment où l’on vous posera un certain nombre de questions, on prendra vos mesures etc.
  • Faire une prise de sang (en gros on vous fera passer un examen médical un peu comme celui que vous avez dû passé pour obtenir votre visa mais une version simplifiée de ce dernier).
  • Pour les femmes, on vous fera aussi un petit contrôle gynécologique, même si vous avez déjà dû en faire un quelques semaines plus tôt lors de votre visite médicale pour l’obtention du visa de travail. C’est la procédure.

C’est tout, vous pourrez ensuite prendre RDV avec votre GP quand vous en aurez besoin.

systeme-sante-nz
Source photo Flick

Combien coûte un RDV chez le médecin ?

Comme précisé plus haut, les tarifs vont dépendre des maisons médicales. Dans ma maison médicale de Meadowbank:

  • le ‘new GP appointment’ coûtait 105 dollars
  • un RDV chez le GP coûtait 65 dollars pour les personnes dans la tranche d’âge 25-64 ans
  • un renouvellement d’ordonnance coûtait 30 dollars

Ce sont les tarifs pratiqués dans mon ancienne maison médicale pour vous faire une idée. Si vous avez besoin d’un spécialiste, il y a des chances pour que les tarifs soient plus élevés.

Pour trouvez un docteur, référez-vous au site du gouvernement 
néo-zélandais qui fournit une liste de professionnels.

Et les ordonnances ?

Les ordonnances coûtent 5 dollars par article en pharmacie. Si votre médecin vous prescrit 5 médicaments, ce sera donc 25 dollars. Pour les enfants de moins de 13 ans, c’est gratuit.

Beaucoup de médicaments sont disponibles en vente libre au supermarché ou même en pharmacie donc évitez d’aller chez le GP pour vous faire prescrire du paracétamol: c’est moins chez d’en acheter directement au supermarché ou à l’épicerie du coin. Généralement, ce sera moins cher d’acheter vos médicaments directement en pharmacie ou au supermarché sauf si vous avez besoin d’une ordonnance; dans ce cas ce sera passage obligé chez le GP.

Et l’hôpital ?

Il y a une quarantaine d’hôpitaux publics en Nouvelle-Zélande. Si vous êtes éligible au public funded healthcare, les soins sont gratuits. Si vous n’êtes pas résident, on peut vous demander de payer selon le type de soins dont vous aurez besoin. Les accidents sont pris en charge mais pas forcément toutes les maladies d’où l’intérêt de souscrire à une assurance avant votre départ, on ne sait jamais.

Un système assez différent du système français mais assez similaire au NHS britannique au final. Le thème de la santé n’est pas le plus fun à aborder mais c’est un élément important à prendre en considération quand on vit à l’étranger.