Palais du Parlement, Bucarest, Roumanie

Palatul Parlementului. Retour à la Roumanie pour les prochains posts, et à Bucarest en particulier. Je suis allée à Bucarest 2 fois, l’élément qui m’a le plus marqué – mis à part les 9h de train pour y arriver – c’est le Palais du Parlement. Il est énorme, il ne tenait pas dans mon cadre d’appareil photo, d’où des photos tronquées, je m’en excuse.

Palais du Parlement, Bucarest, Roumanie

Petit rappel historique

La construction de ce bâtiment a commencé en 1984, pendant la période Ceausescu, à l’époque on l’appelait “Casa Poporului” – la Maison du Peuple. Le bâtiment devait regrouper l’administration du pays, soit la Présidence de la République, la Grande Assemblée Nationale, le Conseil des Ministres et le Tribunal Suprême. Le bâtiment comporte des logements destinés aux fonctionnaires de l’administration.

Quelques chiffres sur cet édifice:

– surface au sol: 45 000 mètres carré

– surface habitable: 350 000 mètres carré

– hauteur: 86 mètres

– 1100 pièces réparties sur 12 étages, et 4 niveaux supplémentaires au sous-sol

– coût: 40% du PIB par an.

Pour construire ce “monstre”, on a dû détruire une partie de la ville de Bucarest, (environ 520 ha, soit 1/5 de la superficie totale de la ville). 40 000 personnes ont ainsi été expulsées et “relogées”. Le bâtiment est construit en marbre, à l’intérieur on y trouve du marbre rose (rare). Des carrières entières ont été épuisées pendant la construction de l’édifice. A la chute de Ceausescu, il ne sera pas terminé.

Et aujourd’hui?

Le Palais du Parlement abrite aujourd’hui la Chambre des Députés et le Sénat roumain, mais aussi des halls de conférence, de multiples salles… Le bâtiment se visite en différente langues, de mémoire en français et en anglais, mais il y a certainement d’autres langues proposées. La visite dure environ 1h, pendant laquelle on ne visite que 7% du bâtiment. On pourrait croire qu’on se fait avoir, mais croyez-moi vu la taille de la bête, il faudrait des journées entières de visite pour en faire le tour.

Bucarest comprend également un grand parc en centre ville dans lequel on peut se promener, s’arrêter pour déjeuner au bord du lac…

 

Parc au centre de Bucarest

 

Mais en plein centre-ville, on retrouve aussi une grande place entourée de bâtiments de la période communiste (encore!) , on y trouve les sièges sociaux de grandes multinationales et des centres commerciaux.

 

 Place centrale de Bucarest, Roumanie

 

Se loger près du Palais du Parlement

Maintenant, vous allez me dire que tout ça c’est bien mais qu’il faut aussi se loger une fois à Bucarest. Et on sait bien que la Roumanie, c’est pas la France au niveau du développement du tourisme. Ah oui, au passage ne vous attendez pas à avoir des courbettes à tous les coins de rues et à ce qu’on vous déroule le tapis rouge à l’arrivée. Les roumains sont adorables MAIS dans beaucoup d’endroits vous ne trouverez pas le “service à la française”. Remarquez, ça rappelle les serveurs dans les cafés à Paris…Heureusement, au niveau logement on a autant de possibilités que n’importe où ailleurs.

Il y en a pour tous les goûts que vous souhaitiez une chambre d’hôtel, un échange de logement avec un habitant ou pourquoi pas atterrir sur un canapé avec couchsurfing? Idéal si vous souhaitez être au plus près de la population! Le problème de l’hôtel: c’est impersonnel et pas pratique. Admettons que vous ayez envie de cuisiner: ce n’est tout simplement pas possible. De plus, les chambres risquent d’être petites et chères. Les auberges de jeunesse sont peu chères et ont souvent une cuisine, quand on voyage seul en backpack, elles sont parfaite mais lorsque l’on voyage en famille ou en couple (comme moi) on aimerait un peu d’intimité de temps en temps.

Vous pouvez aussi emprunter le logement d’un habitant de Bucarest pour la semaine. Cette solution représente plusieurs avantages: un espace plus grand, un coût moins élevé au final, plus de confort et la possibilité d’habiter dans un quartier pas forcément touristique donc plus près des roumains qui sont des gens adorables. Et comment on les trouve ces logements me direz-vous? Je vous conseillerais Wimdu et leurs logements à Bucarest. Les paiements sont sécurisés donc vous n’avez pas à vous inquiéter et vous pouvez visualiser votre futur logement sur la fiche profil. Avec un peu de chance, vous vous trouverez dans au milieu de voisins sympa avec qui vous pourrez partager des moments agréables. Vous saviez que les roumains sont très francophones? D’après mon expérience si un roumain vous entend parler français “mais il est où le palais du Parlement?” il se fera un plaisir de vous aider, voir de vous inviter à manger roumain à la maison. Car oui, ils sont plutôt fiers de leur cuisine, et à raison 😉

Et toi ami lecteur, tu connais Bucarest? Quelle image as-tu de la ville?