Prendre le train de nuit en Roumanie: informations pratiques

Lorsque nous préparions notre voyage en Roumanie, il était évident que nous allions nous rendre à Cluj-Napoca…qui se trouve à l’autre bout du pays par rapport à Bucarest où nous avons atterrit. On y pense pas forcément mais la Roumanie est un très grand pays et les trains ne sont pas rapides donc prendre un train pour aller de Bucarest à Cluj, c’est possible mais il faut comptez une bonne dizaine d’heures. Quand on reste une semaine sur place: 10h aller + 10h retour, ça fait quand même deux jours pendant lesquels on ne fait rien. Heureusement, on peut prendre le train de nuit en Roumanie.

 

En 2008, nous avions déjà pris le train de nuit mais dans l’autre sens. Nous étions simplement arrivés à la gare et nous avions acheté notre billet sur place au dernier moment. Et vu qu’on était jeunes et fous, nous avions opté pour un wagon classique (donc assis) plutôt qu’un wagon-lit. Puis nous avions embarqué à bord avec notre stock de croissants fourrés au chocolat (les “7 days“, ça vous dit peut-être quelque chose ?).

 

10h assis à somnoler sur une banquette, ça va quand on a 20 ans mais nous sommes maintenant jeunes trentenaires et il était hors de question de refaire le coup de la banquette assise: nous aurions été beaucoup trop fatigués pour profiter pleinement de Cluj en arrivant ce qui n’aurait eu aucun intérêt. Non, ce coup-ci, nous avons opté pour le wagon-lit ! Non seulement on peut dormir pendant toute la durée du trajet mais on économise aussi le prix de la nuit d’hôtel.

 

interieur-train-roumanieL’intérieur du train de nuit sur la ligne Bucarest-Cluj.

 

Avant de partir, je me posais pas mal de questions pratiques pour savoir comment les choses se passaient concrètement dans les wagon-lits, j’ai bien noté toutes mes questions avant de partir et je peux maintenant te fournir les réponses. Les voici:

Faut-il réserver son billet à l’avance pour un train de nuit ?

Oui et non. Disons que si vous voulez être sûr d’avoir un lit, il faut mieux réserver à l’avance ce qui vous permettra de choisir la taille du wagon (4, 6 ou 8 couchettes) et la classe (1ère ou 2ème).

 

Nous avions réservé à l’avance mais ce n’était pas le cas de la troisième personne avec qui je voyageais: il est arrivé à la gare 30 minutes avant le départ du train, comme une dizaine d’autres personnes, et à demandé à la responsable du wagon s’il restait de la place. Il en restait et vu qu’une personne de notre wagon n’a jamais embarqué, il a même pu dormir avec nous. Je ne sais pas si c’était un coup de chance ou si c’est toujours comme ça mais tant mieux.

 

En revanche, nous avions réservé notre billet à l’avance histoire d’être sûr d’avoir un lit: wagon de 6 à l’aller (un peu serré quand même mais il ne restait plus que ça) et wagon de 4 au retour. Honnêtement, on est plutôt bien dans le wagon de 4. Surtout que la 4ème personne, encore une fois, ne s’est pas pointée: ça fait toujours plus de place.

 

Nous avions voyagé en seconde classe donc je ne saurais pas vous dire à quoi ressemble la 1ère.

 

magasin-gare-roumanieLes magasins alimentaires qu’on trouve sur les quais de gare en Roumanie, on y trouve à boire et à manger pour les trajets.


Comment réserver son billet ?

C’est là que ça devient drôle. Pour réserver, il suffit d’aller sur le site de la CFR (la SNCF roumaine), d’entrer sa destination et de réserver. Simple.

 

En pratique, c’est un vieux site qui plante tout le temps donc il faut parfois refaire la manipulation. Plusieurs fois. Et il n’est que partiellement traduit en anglais…l’avantage c’est que le roumain est une langue latine donc on peut quand même comprendre en gros de quoi il est question. Parfois, le site plante sans explication. On vous dit juste que “là, c’est pas possible de réserver, désolé“. C’est un peu frustrant mais on finit par y arriver. Ensuite, c’est comme chez nous, on rentre les coordonnées bancaires et on reçoit un email de confirmation quand tout est terminé. Cet email de confirmation, c’est votre billet de train: il comporte toutes les informations: noms, numéro de wagon…

 

billet-de-train-roumainMon billet Bucarest-Cluj, traduit en anglais & roumain. Ce billet est à présenter à l’embarquement.

 

Apparemment, il n’est pas obligatoire de l’imprimer: on peut aussi simplement le montrer sur son smartphone. J’ai préféré l’imprimer, on ne sait jamais. Un téléphone qui se décharge ça arrive vite et si pour une raison ou une autre on ne peut pas accéder à ses mails, on a l’air bête… Après, la personne responsable de chaque wagon a la liste des passagers mais je ne saurais vous dire si donner son nom sans avoir de billet est accepté.

 

Combien ça coûte ?

Les prix sont détaillés sur le site de la CFR (la SNCF roumaine) et ils varient selon les heures, le type de wagon, 1ère ou 2nd classe…

 

Pour vous donner une idée, notre Bucarest-Cluj dans un wagon de 6 personnes nous a coûté 227 LEI pour 2 personnes et au retour, dans un wagon de 4, nous avons payé 209 LEI. Allez savoir pourquoi, le wagon de 4 était moins cher que celui de 6. Tant mieux ! Cela nous fait donc dans les 95 euros aller-retour pour deux personnes. Raisonnable, sachant que l’on traverse tout le pays et que l’on peut dormir et arriver à peu près frais le lendemain matin.

 

exterieur-train-roumaniePhoto prise de mon lit en arrivant dans une gare autour de Cluj.

 

Comment ça se passe pour le lit ?

En arrivant dans votre wagon, vous remarquerez…des banquettes classiques. Sur le coup, j’ai cru qu’on s’était fait avoir en achetant les tickets! Mais en fait, non: il faut installer les couchettes soi-même. Relever le dossier, le bloquer. Attendre que le responsable du wagon vienne apporter les draps (les oreillers et couettes sont déjà dans le wagon) et installer tout ça.

 

A quelle heure mettre tout ça en place? Sachant qu’on voyage avec des gens qu’on ne connait pas, on ne connait pas leurs habitudes. Nous avons décidé de mimer les comportements des roumains dans notre wagon: ils font leur lit ? Nous aussi ! Ils déplient les banquettes ? Nous aussi ! Ils se couchent ? Bah nous aussi ! Bon après, il est possible de discuter dans le couloir aussi mais en ne faisant pas trop de bruit.

 

Notez qu’il n’y a pas de wagon-bar ou d’endroit où se poser pour boire un coup. Les trains sont uniquement composés de wagons-lits ou de wagons classiques dans lesquels les gens voyagent assis. Vu qu’il n’y a pas vraiment d’endroit où s’installer pour discuter au calme, on discute dans les couloirs. Ca permet aussi d’admirer les paysages avant qu’il ne fasse nuit.

 

Pour le réveil, le responsable du wagon vient frapper aux portes une trentaine de minutes avant l’arrivée ce qui donne assez de temps pour se réveiller, ranger et faire un brin de toilette. Personnellement, j’avais les boules quiès donc je n’ai pas entendu frapper, heureusement que j’étais pas toute seule sinon je serais repartie dans l’autre sens !

 

gare-roumanieArrivée en gare le lendemain matin…


Et pour l’hygiène ?

Est-ce qu’il y a des salles de bain: Non. Est-ce qu’il y a des toilettes: oui. Est-ce qu’elles sont propres: ça va (disons oui au début et en fin de trajet, un peu moins). Même s’il n’y a pas de salle de bain à proprement parler, il y a des points d’eau dans chaque wagon. 4 il me semble. Il s’agit juste d’un lavabo avec de l’eau non potable mais c’est suffisant pour se rafraîchir un peu avant d’arriver.

Que prendre avec soi ?

Pas grand-chose en fait: les draps et couvertures sont fournis. Il n’y a pas de quoi prendre une douche donc emmenez peut-être quelques languettes, ça peut être pratique. Par contre, prévoyez de l’eau et de quoi grignoter car il n’y a rien à bord et même s’il y a des arrêts entre Cluj et Bucarest, il n’y a pas toujours le temps de descendre pour acheter quelque chose rapidement sur le quai de la gare. Pour les fumeurs: parfois, il y a le temps de s’arrêter pour fumer une cigarette mais avant de descendre, vérifiez quand même avec le responsable de votre wagon, on ne sait jamais. Ce serait dommage que le train reparte sans vous. Surtout que certaines gares sont vraiment perdues au milieu de nulle part.

 

Bien sûr, vous pouvez aussi prendre l’avion, c’est beaucoup plus rapide (même avec le temps d’attente et le passage à la sécurité) mais c’est aussi plus cher. A vous de voir ! Si vous avez des questions que j’ai oublié de couvrir sur le voyage de nuit en train en Roumanie, n’hésitez pas à la poser en commentaire. Et vous, avez-vous déjà voyagé de nuit en train ? A quelle occasion ?


 

Spread the love
Comments
2 Responses to “Prendre le train de nuit en Roumanie: informations pratiques”
  1. Mélissa says:

    Ah ben c’est classe dis donc les trains en Roumanie, ca change du côté spartiate des trains en Inde ^^

    Sympa en tout cas ton retour d’expérience 🙂

Leave A Comment

Suivez-moi sur les réseaux sociaux:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.