cuisine roumaine

Lors de votre séjour en Roumanie, vous découvrirez beaucoup de choses que vous n’aurez jamais vu auparavant. La cuisine fait partie de ces découvertes. En effet, la Roumanie offre beaucoup de plat typiques qu’il serait dommage de manquer. Si vous vous trouvez dans un restaurant roumain et que vous ne comprenez pas la langue, prenez quelque chose au hasard et laissez-vous tenter! Je vous propose une petite introduction à la cuisine roumaine.

Avez-vous la moindre idée de se qu’on cuisine là-bas? Sachez tout d’abord que beaucoup de plats roumains (on va peut-être pas dire tous) sont accompagné de mamaliga ou de mamaliga cu brânza (c’est la même chose mais avec du fromage). Voici donc quelques plats typiques de la Roumanie que vous ne devez surtout pas manquer si vous passez par là!

1- La tochitura

Accompagnée de mamaliga, appelée aussi polenta. Ce plat est un mélange de 3 viandes, porc, volaille et saucisse qui cuisent avec des tomates, du paprika, des herbes et de l’huile. Bien sûr, il ne faut pas être au régime, ni être végétarien! Il existe néanmoins une version légume! Il faut bien satisfaire tout le monde. Mais sachez qu’en général les plats roumains sont basés sur de la viande.

 

La tochitura sur lit de mamaliga

La tochitura sur lit de mamaliga

 

2- Le Sarmale

L’origine du sarmale est discutable. Il est revendiqué à la fois par les turcs et par les roumains. Disons qu’il est roumain, hein, ça nous arrange! Le Sarmale, c’est de la viande de porc et du riz (avec quelques herbes) que l’on mélange et que l’on place à l’intérieur de grandes feuilles de choux, le tout cuit à l’étouffée pendant plusieurs heures. Au restaurant, on vous servira l’ensemble sarmale + mamaliga avec de la smântână, de la crème fraîche. Encore une fois pas diététique du tout mais si vous ne prenez pas de smântână, l’ensemble sera plutôt sec.

Mamaliga cu sarmale

Mamaliga cu sarmale

 

Ce plat est l’un de mes préférés. On dirait pas comme ça, mais c’est super bon. J’ai essayé de le refaire à la maison…mais bon on ne vas pas parler de ça.

3- La Ciorba

La Ciorba, c’est de la soupe en gros dont le goût est quelque peu acide. Mais à moins d’être vraiment sensible à l’acidité cela ne pose pas de problème. La ciorba contient de la viande et des légumes qui en général ne sont pas broyés comme en France. Les roumains y ajoutent parfois de la smântână, oui, le roumain aime la crème fraîche! Vous trouvez toutes sortes de cioba: la ciorba de burta (soupe de tripes, très commune), la cioba de legume (la version légume), ciorba de peste (au poisson), ciorba de pui (au poulet), ciorba de fasole (aux haricots).  Voilà pour les plus communes.

Ciorba

Ciorba

 

4- La  placinta cu branza

Normalement, il y a des accents, mais je ne sais pas me servir du clavier roumain. Et de toute façon, personne ne sait le prononcer correctement :). La placinta, c’est de la farine, de la margarine puis soit des pommes de terre, soit du fromage, soit du sucre…Ca ressemble un peu à une crêpe très épaisse. Et ça, c’est très bon et pas cher du tout!  A l’époque ça coûtait quelque chose comme 2 ou3 Lei, donc vraiment rien.

Placinta cu branza

Placinta cu branza

5- Les “papanasi”

Les “papanasi”, prononcer papanache, ressemblent un peu à de la pâte à beignet fourrée avec de la confiture de prune (en général c’est de la prune). Et devinez quoi, ils mettent aussi de la crème fraîche dessus. Je suis tombée une fois sur la version chocolat du papanasi, mais là je suis pas convaincue. Enfin, chacun ses goûts.

 

Papanasi

Papanasi

 

Voilà donc un aperçu de la cuisine roumaine! Ca vous donne faim? Evidemment, la gastronomie roumaine ne se limite pas à ça, il existe bien d’autres plats mais ceux-ci sont incontournables. Vous remarquerez qu’il ne faut mieux pas être au régime si l’on souhaite découvrir la cuisine roumaine, ni végétarien. Si vous goûtez vraiment à tout attendez vous à prendre quelques kilos!