Ressources utiles pour s’installer à Londres

Il y a bien longtemps, je t’avais proposé un article mettant en avant un certain nombre de sites utiles pour visiter Londres sans trop se ruiner (sachant que la notion de “pas cher” est différente ici de ce qu’on peut connaître en France hein) et dans ma page Londres Q & A, j’ai essayé de regrouper tous les articles sur la vie/l’installation à Londres. Cependant, je reçois toujours ici et là des questions supplémentaires sur l’installation à Londres, j’ai donc décidé de te faire un article “resources & sites utiles” pour te simplifier encore plus la vie lors de ton installation à Londres.

 

Rappels généraux et divers sur la vie à Londres

 

Tout d’abord, reprenons ensemble les bases et on ne dit pas ça pour t’embêter ami lecteur, c’est juste pour t’éviter de perdre tes économies durement gagnées.

  • on ne paie JAMAIS pour un appartement qu’on a pas visité soi-même et on demande un contrat de location. Je sais ça peut avoir des avantages de ne pas en avoir mais il ne faut pas venir se plaindre en cas d’expulsion sans préavis! Si quelqu’un vous parle de Western Union: fuyez.
  • on ne paie pas des agences “gentilles qui vous aident à trouver logement + boulot”. La plupart de ces agences ne sont pas honnêtes et franchement, qui est en mesure de vous promettre un job en arrivant? Personne. On vous promet des entretiens d’embauche et ceux-ci, vous pouvez les obtenir par vous-même. Il faut bien comprendre qu’un entretien d’embauche n’est pas une promesse d’embauche. Et les entretiens d’embauche sont relativement faciles à obtenir à Londres pour celui qui n’a pas peur de démarcher.
  • on se trouve un General Practitioner (GP) et on suit cette procédure pour s’enregistrer. Si tu me dis que tu n’es jamais malade, tu as bien de la chance mais le jour où tu auras un accident, un bobo ou…que tu tombes malades, tu seras bien content d’avoir un GP (qui te donnera certainement du paracétamol, certes).
  • on prévoit suffisamment d’économies: Londres est une ville chère, il y a quelques années je conseillais au moins 1200 euros/mois, aujourd’hui, je conseille plutôt £1200. Venir sans avoir assez d’argent, c’est prendre le risque de tout perdre avant même de s’être installé.
  • trouver un job qualifié rapidement dans sa branche sans parler un mot d’anglais est très difficile, surtout en cherchant de France (sauf piston dans une boîte francophone, je ne vois pas comment faire). En fait, c’est quand même possible si vous avez une compétence particulière et un peu “rare”.

 

==> Je t’invite à relire cet article pour trouver un job qualifié à Londres et celui sur les jobs non qualifiés si c’est ce que tu recherches.

 

  • il faut parfois accepter de faire un job alimentaire, le temps de trouver autre chose. Je sais, pour certaines personnes ça craint mais bon, dis-toi que c’est temporaire. Perso, j’ai commencé dans un call centre ici et au final c’était une expérience sympa.
  • on ouvre un compte en banque dans une banque britannique: pour recevoir son salaire, payer ses factures…c’est très pratique et surtout ça économise des frais de virements internationaux.
  • on ne prend pas de forfait de téléphone à moins d’être 100% sûr de rester au UK car on ne peut pas annuler son contrat en rentrant en France. Perso, j’ai fait mon calcul: je prends un SIM ONLY plan et je paie mon téléphone neuf de ma poche, c’est le même prix ou presque mais sans engagement donc en cas de départ du Royaume Uni, pas de contrat à finir de payer. Bon, j’avoue que je ne change pas de téléphone tous les ans mais est-ce nécessaire? Et pour ceux qui disent qu’on peut très bien partir sans payer (belle mentalité au passage!), dites-vous que si jamais vous revenez au UK un jour et que vous voulez reprendre un téléphone, on ne vous aura probablement pas oublié.
  • on oublie pas de demander son National Insurance Number auprès du job centre le plus proche: ça permet de travailler légalement et de payer ses taxes. Les employeurs vous le demanderont. Tout est expliqué sur le site du gouvernement british ici.

 

Le logement à Londres: colocations et appartements

 

maison-londres

 

Trouver un logement à Londres, c’est toujours un peu compliqué. C’est pas qu’il n’y en a pas, c’est qu’il y a beaucoup de concurrence pour les obtenir que ce soit en colocation ou en passant par des agences. Il faut faire attention aux arnaques au logement ,  connaître les différents types de logements disponibles…Bref, c’est quelque chose la recherche de logement ici!

 

Pour ce qui est des sites Internet utiles, regarde du côté de Gumtree et Spareroom pour les colocations (entre particuliers) et sur Zoopla et Rightmove pour les appartements via une agence (pour les appartements, on a pas toujours le choix il faut souvent passer par une agence). Dans tous les cas, lis bien les clauses avant de signer le tenancy agreement. On signe = on s’engage. Je sais, c’est évident mais honnêtement quand je vois les questions sur certains forums, ce n’est pas ne cas pour tout le monde.

 

Vous pouvez aussi louer un appartement sans passer par des agences immobilières en utilisant des sites comme http://www.landlorddirect.com/default.aspx ou https://www.openrent.co.uk/ . Je n’ai pas testé personnellement, tout simplement car en dehors de Londres, ces sites proposent peu de logements mais j’ai quelques amis qui les ont utilisés et ils étaient satisfaits.

 

On ne le répètera jamais assez mais il ne faut jamais prendre/payer un logement que l’on a pas visité soi-même. Et notez aussi, que les cautions doivent être déposées par l’agence immobilière ou le proprio auprès d’une compagnie spécialisée dans la gestion de caution, bien souvent c’est celle-ci qui est utilisée: https://www.mydeposits.co.uk/ (il n’y en a pas des masses non plus). Pourquoi protéger sa caution avec ces gens-là me direz-vous?  Eh bien, en cas de désaccord avec votre propriétaire en rendant votre logement, vous serez en mesure de disputer la caution.

Par exemple: votre propriétaire veut garder £500 de votre caution pour une raison qui ne vous convient pas. Vous pourrez contacter l’organisme de gestion de caution et demander à bloquer la partie de la caution sur laquelle vous n’êtes pas d’accord. Pour avoir eu affaire à leurs services, je peux vous dire qu’ils sont bien utiles ces gens-là et en plus ils expliquent toutes les procédures à suivre en cas de désaccord.

 

Travailler à Londres

 

la-city-londres

 

Premier truc à faire en arrivant: obtenir son National Insurance Number. Il suffit d’appeler le Job Center au 0300 200 3500 et ils vous organiseront un RDV avec le job center le plus proche. On vous précisera quels papiers sont nécessaires et pendant l’entretien on vous posera des questions bateau du genre: quels sont vos diplômes, pourquoi voulez-vous travailler ici…Sachez que si vous n’êtes pas à l’aise en anglais, on peut demander à être accompagné d’un interprète. Comptez ensuite environ 2 semaines pour recevoir votre NIN. Votre employeur vous le demandera en commençant un nouveau job. Le NIN permet de travailler légalement et de payer ses taxes.Gardez-le précieusement même si vous repartez en France, en effet, il reste valable donc si vous partez puis revenez, vous n’aurez pas besoin d’en refaire. Ca gagne du temps.

 

Sinon niveau travail, chaque entreprise, chaque domaine a ses spécificités donc je ne peux parler qu’en général: on vous demandera un compte en banque pour verser votre salaire, la période d’essai est généralement de 3 mois (elle peut être étendue parfois), on vous proposera très probablement un plan de retraite. C’est devenu obligatoire en 2014 donc vous ne pourrez pas y couper.

 

==> Ressource utile: mon article sur la culture d’entreprise à Londres, il y a un ou deux trucs à comprendre, mais globalement, c’est plutôt relax ici. Enfin, ça dépend aussi des industries j’imagine. Je ne peux parler que du secteur marketing digital. Ah oui et les british aiment mettre la clim à fond. Quelle que soit la saison. Ma technique: garder un gros gilet au boulot en permanence pour ne pas avoir froid. C’est pas sexy mais on a pas envie d’être malade tout le temps non plus!

 

La santé au UK

 

Là, c’est tout simple: vous trouvez un GP près de chez vous ou éventuellement près de votre boulot. En général, il y a un “rayon d’action”, on ne vous prendra pas dans la maison médicale si votre code postal est trop éloigné de celui de la surgery. Niveau paperasse, on vous demandera un passeport et votre NIN, parfois un justificatif de domicile. Moi, on m’en a demandé 2.

 

Avoir un GP c’est pas obligatoire mais ça facilite grandement les choses quand même. Bon ok, la plupart du temps il se contentera de vous donner du paracétamol mais c’est bien utile pour les renouvellements d’ordonnance pour ceux qui suivent un traitement qui ne peut pas être interrompu (ils proposent un renouvellement automatique d’ordonnances). Emportez d’ailleurs avec vous vos boîtes de médicamments français: les marques sont différentes mais le principe actif est le même et votre GP pourra vous donner l’équivalent british. C’est aussi pratique d’avoir un GP pour les prises de sang et autres trucs dans le genre. N’attendez pas d’avoir un problème pour y penser.

 

==> Retrouvez mon article sur la santé au Royaume Uni.

 

Pour ceux qui se posent la question de prendre une assurance privée: pourquoi pas mais lisez bien les T&C. Dans mon ancien job, on m’en a refilé une et en gros elle ne prenait en compte que les accidents qui pouvait m’arriver à partir de la date de début du contrat. Ca peut être utile si par exemple, vous vous cassez le genou et que vous avez besoin de rééducation rapidement: avec le NHS, il y aura probablement de l’attente et parfois, on ne peut tout simplement pas se permettre d’attendre. Mais pour les maladies que vous avez d’avance (“pre-existing conditions”), les soins ne seront pas pris en compte. Et là c’est dommage parce que perso, je me serais bien occupée de ma pre-existing medical condition mais quand j’ai vu les prix dans le privé, j’ai bondit! Dans tous les cas, demandez à votre employeur s’il a un partenariat avec une compagnie d’assurance, ça peut servir quand même.

 

Pour les gens qui ont une “medical condition”, vous pouvez demander une carte d’exemption qui vous permet de ne pas payer vos ordonnances à la pharmacie. Oui, parce qu’ici le docteur est gratuit mais on paie les médicammments. Quelque chose comme £7 ou £8. Mais vous avez “la chance” d’avoir une maladie qui requiert un traitement permanent, cette carte vous permet de ne pas payer vos médicamments. Il faut la demander au GP s’il ne vous la propose pas spontanément, il vous expliquera comment ça marche. Elle est valable pour une dizaine d’années.

 

Ouvrir un compte en banque à Londres

 

Question récurrente et pourtant la réponse est si évidente. Pour ouvrir un compte en banque c’est simple: on choisi une banque, on pousse la porte et on dit qu’on veut un compte en banque. Je suis un peu mauvaise là, mais honnêtement pour les comptes courants c’est du pareil au même: la couleur de la carte bancaire varie mais c’est à peu près tout.

Il faut avoir son passeport avec soi et certaines banques demandent aussi un justificatif de domicile. Là, ça peut être compliqué si l’on est en colocation et qu’on a pas de facture à son nom. A l’époque, j’avais ouvert un compte chez HSBC qui proposait un compte “Passport” (il me semble que c’est comme ça qu’ils l’appelaient) pour les étudiants étrangers. Il y a avait des frais à payer tous les mois mais quasiment pas de justificatifs à apporter. D’après les “on dit”, Barclays et Lloyds sont aussi très flexibles avec les étrangers et ne prennent pas de frais bancaires. De toute façon, une fois que vous avez un historique bancaire, c’est déjà plus facile de changer de banque.

Les offres proposées par les banques évoluent tout le temps, vous pouvez faire quelques recherches sur les sites suivant avant d’aller vers telle ou telle banque:

Comme ça, vous aurez une idée de l’offre disponible. Ces sites sont mis à jour régulièrement donc vous devriez avoir les dernières informations. Certaines banques veulent vous coller des options, certaines sont utiles, d’autres non. Réfléchissez bien avant de vous engager.

 

Sortir à Londres

 

camden-town

 

Londres, c’est bien mais c’est cher. Sauf que vivre à Londres et ne pas en profiter, bah c’est dommage quand même. Je vous avais préparé un article sur le sujet il y a quelques mois, cet article est visible ici. On peut sortir à Londres sans trop se ruiner, cependant cela requiert un peu d’organisation: regarder les sites où il y a des promos, sortir pendant les Happy Hours, réserver son train plusieurs semaines à l’avance. Scoop! Il n’y a pas que Londres dans la vie, vous pouvez visiter un tas de coins sympas en dehors de Londres (même pas toujours très loin d’ailleurs).

 

==> Liste des coins sympas en dehors de Londres que je vous avais proposé l’an dernier: consulter la liste!

 

Tu trouveras aussi d’autres ressources utiles sur ma page “Londres Q&A” où j’ai essayé de regrouper tout ce qui pourrait d’être utile si tu décidais de venir vivre à Londres.

Voilà pour toi ami lecteur, c’est peut-être l’article le plus long du blog mais je pense avoir couvert les bases pour une installation à Londres réussie (ou du moins facilitée). S’il y a un aspect que j’ai oublié et qui te turlupine, n’hésite pas à me le dire et je pourrais mettre l’article à jour. Allez bonne préparation!

Comments
6 Responses to “Ressources utiles pour s’installer à Londres”
  1. Je trouve cet article très intéressant et un bon condensé de ce qu’il faut savoir.

  2. Merci pour cet article hyper bien documenté, des amis comptent s y installer, je leur mail le post ; )

  3. Sabrina says:

    J’envisage d’ici environ 2ans venir à Londres mais pas pour m’y installer, plutôt pour une grande promenade de quelques mois (ouais v’la la promenade) et rentrer en France ensuite. On aime beaucoup cette ville, y faire donc un petit break nous tente bien. Histoire de la découvrir de fond en comble de permettre à nos enfants de faire des découvertes et de parler, parler et parler anglais. Ce sera je pense un peu moins compliqué puisque je ne chercherai pas de boulot. Éventuellement échanger mon appart.si on y arrive pour faire des économies….
    Merci à toi pour toutes ces infos utiles et sérieuses.

    • Lucie says:

      Fais attention, j’en connais plein qui sont venus “pour quelques mois” et qui sont toujours la 2 ans après 😉

      En tout cas si tu as besoin d’infos supplémentaires n’hésite pas m’envoyer un mail 🙂

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Lire la suite sur Ressources utiles pour s’installer à Londres […]



Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.