La France et le Royaume Uni: 20 différences culturelles

La France et le Royaume Uni sont des pays très proches géographiquement. Cependant, il existe beaucoup de différences entre ces deux pays d’un point de vue culturel. J’en ai personnellement relevé un paquet de différences culturelles et je suis sûre qu’il y en a bien plus que ça. De plus selon les régions, il y a sûrement encore plus de différences, un peu comme en France. Sans plus attendre, je te présente ma liste des différences culturelles entre la France et le Royaume Uni: enjoy !

Et puis si tu es expat au Royaume Uni, n’hésite pas à ajouter tes commentaires car il est certain que j’en ai oublié.

Les différences culturelles entre la France et le Royaume Uni: ma liste !


1. On donne des sacs plastiques au supermarché

Chez nous, on ne trouve plus de sacs plastiques depuis bien longtemps dans les supermarchés mais ici, ils sont partout. On t’en propose même si tu achètes un tout petit article qui tiendrait dans ta poche. Pas très eco-friendly tout ça, hein? Edit: ce n’est plus le cas, maintenant si l’on veut un sac plastique, il faut le payer tandis qu’avant ils les donnaient systématiquement.

2. On utilise pas de chéquier ou très rarement

On m’a donné un chèque une fois et honnêtement, je ne savais pas comment l’encaisser ici: mon banquier ne m’a jamais proposé de chéquier et je n’avais pas vu de machine/enveloppe permettant de les encaisser. Les chéquiers sont très peu utilisés ici. En plus de 4 ans de vie au Royaume Uni, j’ai dû en voir un ou deux.

3. On te propose du cashback dans chaque supermarché

J’ai mis du temps à la comprendre celle-là. Quand tu paies par carte, on te demande si tu veux du cashback. C’est à dire, est-ce que tu veux qu’on payer un peu plus avec ta CB et qu’on te donne la différence en liquide. Bien souvent, il y a des distributeurs dans les supermarchés mais bon ça peut toujours dépanner si la machine est en panne.

supermarket-london

4. Les Happy Hours où on te donne automatiquement ta deuxième boisson même si tu en veux qu’une parce que c’est gratuit.

Sympa/bizarre/étrange? Dans certains bars, selon les horaires, on peut te proposer une deuxième boisson pour le prix d’une. Génial tu vas me dire! Mais il faut les boire après, et puis tu n’avais peut-être pas non plus envie d’un demi-litre de Pina Colada?

5. Le feu orange

En France, le feu orange signifie qu’on va bientôt passer au rouge et qu’il faut donc ralentir. Ici, c’est pareil sauf qu’une fois rouge il repasse au orange. Ceci signifie qu’il faut se préparer à repartir…et non pas caler au milieu d’un rond-point comme j’ai pu le faire la dernière fois.

6. Les “bip” quand on traverse une rue et les secondes indiquées

Une super invention celle-là ! Je l’ai vu pour la première fois en Roumanie. Quand tu traverses, tu entends un “bip” qui permet aux personnes malvoyantes de savoir qu’ils peuvent traverser. Quand le bip s’accélère, cela signifie qu’il faut se dépêcher avant que la lumière repasse au rouge. Les secondes restantes sont aussi bien souvent indiquées. L’Angleterre a un système similaire mais avec un décompte des secondes restantes ce qui est du coup utile aux personnes malentendantes puisqu’elles peuvent voir ce compteur. Mais c’est aussi utile à tout le monde en général puisque ça donne une idée du temps qu’il reste pour traverser.

maison-londres


7. Se faire appeler “darling”/”my love” au supermarché

Il faut avouer qu’au début ça surprend ! Au supermarché/marché/étales/n’importe quel magasin en fait…c’est assez courant de se voir appelé “darling”, “sweetheart” par le personnel…Ne me demandez pas d’où ça sort, c’est comme ça. C’est aussi valable à la Poste, dans un bus…partout en fait.

8. Uniformes à l’école

Ici, les écoliers portent un uniforme pour aller à l’école. Les écoles ont des uniformes différents.

9. Le pub !

Au boulot, il est normal d’aller au pub avec ses collègues. Que ce soit le midi pour déjeuner (une fois de temps en temps, hein, pas tous les jours !) ou le vendredi soir après avoir terminé sa semaine. Il est aussi très courant de boire beaucoup en présence de ses collègues et managers. Mais c’est OK, tout le monde s’en fiche. Personnellement, j’ai aussi remarqué qu’il est important d’aller au pub régulièrement pour se tenir au courant de ce qui se passe dans la boîte: beaucoup d’informations circulent entre collègues au pub, surtout après quelques verres. Et si tu te retrouves complètement saoul devant ton chef: c’est pas grave, on ne t’en tiendra pas rigueur. Et surtout, le chef était probablement saoul aussi.

pub-londres

10. On est filmé partout et tout le temps

CCTV is watching us! Oui, à Londres et dans le reste du pays on est filmé partout tout le temps. Au cas où, comme ça s’il arrive quelque chose, on retrouvera le suspect assez vite. Curieusement, le jour où l’on m’a volé mon sac à main, là il n’y avait pas de caméra de surveillance !

11. Pas de blagues sexistes

En Angleterre, l’égalité des sexes est prise très au sérieux. On laisse les filles tranquilles à tous les niveaux. Dans mon ancien job, on était une équipe assez internationale et certains non britanniques se permettaient des blagues qu’on pourrait qualifier de sexistes: ils se sont fait remettre à leur place vite fait. Ca ne rigole pas avec ça ici.

12. Ambiance plus décontractée au boulot

Je précise que je n’ai jamais travaillé en France à part des jobs étudiants. Ici, mes chefs, je les appelle par leur prénom. Et ce depuis le premier jour, et dans tous les jobs où j’ai pu passer à Londres c’était pareil. Du coup, ça met plus à l’aise. La hiérarchie est présente (on sait qui est le boss) mais pas oppressante. Dans mon dernier job en France, je devais appeler mon boss “Monsieur/Madame + le nom de famille”. Question de respect apparemment.

13. On ne choisi pas vraiment son médecin traitant

Et c’est un peu dommage mais que veux-tu c’est comme ça! Le médecin traitant dépend de notre code postal. On a le choix du médecin traitant, dans la mesure où celui-ci se situe dans notre périmètre. Là où ça devient marrant, c’est quand les médecins du coin ne prennent plus de patients et qu’il faut aller taper dans le code postal voisin. Ils n’aiment pas ça.

  • D’ailleurs pour savoir comment fonctionne le NHS (système de santé), lisez mon article.


14. Les médicaments sont en vente libre ou presque

On peut se soigner soi-même sans problème ici. On trouve tout ou presque chez Boots. D’ailleurs c’est très pratique. Il y a toujours un pharmacien dans le coin pour nous renseigner. Après, certains médicamments sont sur ordonnance uniquement et là il faudra passer par son médecin traitant. Mais pour être honnête avec toi ami lecteur, la plupart du temps le médecin te donnera du paracétamol ici donc autant aller l’acheter directement, ça gagne du temps.

15. Trouver des burgers à la salle de gym

Oui, tu as bien lu. Après avoir faire tes exercices: course, piscines, muscu ou je ne sais quoi. Tu auras sûrement faim, que penses-tu d’un bon burger? Je te rassure, ce n’est pas dans toutes les salles de sport. Cependant, la nourriture proposée dans certains endroits “sportifs” n’est franchement pas très saine. A côté de chez moi, le leisure center nous propose: les burgers, les paninis, les pains au chocolat…Même si c’est vrai qu’un pain au chocolat fait toujours plaisir, surtout après une séance de sport, ça “defeat the purpose” un peu.

16. Il faut ajouter le pourboire au resto

Et oui, les restos ne sont pas très chers car le service n’est pas compris. Si tu es satisfait du service fournit, laissez un pourboire de 10%, le serveur sera content.

cabines-telephoniques-londres

17. Pas de “présentation par les diplômes”

C’est un truc qui m’a frappé en discutant avec certains français: j’ai remarqué que certains se présentent par “j’ai fait HEC” et autre école dans le genre. Au passage, tu savais qu’ici: HEC et toutes ces autres écoles, les gens s’en fichent? Il n’y a pas vraiment d’équivalent. Cette façon de se présenter est assez agaçante…surtout quand on se présente à son tour en disant ‘que j’ai pas fait HEC, j’ai fait une fac dont une partie en Roumanie, j’ai pas de plan. Je vois en fonction des opportunités…voilà, voilà”. (Oui, là je te raconte ma dernière rencontre avec des francophones).

18. Les diplômes on s’en fiche un peu

Ce qui m’amène au point suivant: avoir un diplôme c’est cool. Mais ici on s’en fiche un peu. Pour te donner une idée, j’ai un diplôme en LEA – option commerce international mais j’ai toujours travailler dans le marketing en ligne à Londres. Rien à voir, je sais, mais voilà, c’est pour te dire que les diplômes, on s’en fiche ici. Ce qui compte c’est ta motivation et ton expérience.

19. Tout est lovely et wonderful

Les britanniques aiment bien tous ces adjectifs positifs. Un jour j’étais dans le train par un jour de pluie lorsqu’une dame arrive avec son chien et s’asseoit à côté de moi. Elle s’excuse car son chien est mouillé à cause de la pluie (ça sent fort un chien mouillé!) et me sort: “she’s cute, isn’t she? Yes, she stinks like hell, but she’s lovely“. Elle m’a fait rire cette dame!



20. On fait la queue et on respecte les tours de passage

Ca ne m’est jamais venu à l’esprit de vouloir passer devant quelqu’un ici, et même en général ce n’est pas quelque chose que je pratique. J’ai l’impression que c’est pourtant l’un des seuls trucs qui mettrait un britannique en colère! Essaie de doubler dans une file ici, tu m’en donneras des nouvelles !



Bonus: 21. Ponctualité…du moins au boulot

Oui, parce qu’on pourrait parler de la ponctualité toute relative des trains mais c’est un autre sujet! Ici, quand on dit que la réunion commence à 10h. Elle commence à 10h et on est tous dans la salle avec notre English tea. Ou café, je ne me suis toujours pas convertie au thé au lait…


Et toi ami lecteur? As-tu remarqué d’autres habitudes bizarres chez nos amis britanniques?

Comments
17 Responses to “La France et le Royaume Uni: 20 différences culturelles”
  1. Mylene says:

    C’est intéressant de voir les petites différences culturelles de la vie quotidienne ! Et finalement, je trouve que pas mal de ces points s’appliquent également pour les américains 🙂

  2. Laurent says:

    Le 7 est mon favori et idem en Irlande (très très proche culturellement, n’en déplaise aux Irlandais). J’avoue que la première fois que la vendeuse de sandwiches près de mon boulot à Dublin m’avait demandé “what do you want love ?”, je pensais avoir mal compris (mon anglais n’était alors pas au top). C’est très mignon en fait !!

  3. Judy ML says:

    Ahh les “lovely”, mon quotidien ! Et les petits surnoms affectifs ! J’adore, c’est tellement plus sympa ! 🙂

  4. Nath' says:

    C’est marrant je retrouve certains points communs avec le Japon :
    – la ponctualité
    – le respect dans les files d’attente
    – les “bip” quand on traverse et les secondes indiquées
    – les sacs plastiques donnés à tout bout de champ

    Quant au point 7 il m’a beaucoup fait rire !

    • Lucie says:

      C’est vrai, je n’avais pas fait le rapprochement mais il y a effectivement des points communs. Je crois que ça ressemble aussi pas mal aux Etats Uni d’après ce que j’ai pu lire sur d’autres blogs. Pour le point 7: la première fois ça fait bizarre quand même 🙂

  5. Aurélie says:

    J’ai eu le malheur de passer devant une dame pour monter dans le bus. A ma décharge, il était 7:30am, personne ne faisait la queue à proprement parler et il y avait plein de place dans le bus, donc je n’ai paa xherché midi à quatorze heures et je suis montée…enfin j’ai essayé: je n’aurais jamais cru qu’une petite dame de 50 ans puisse avoir tant de force. Elle m’a poussée hors du bus o_O.
    Alors, certes, elle m’a entendue à la sortie, mais depuis, je fais quand même ultra gaffe xd…

    • Lucie says:

      Oh non! Carrément? Surtout que ça peut arriver à tout le monde de ne pas faire attention, elle abuse un peu la dame, en général un simple ‘excusez-moi, la queue c’est dans ce sens-là” suffit largement. Les gens ! 🙂

  6. Peter says:

    On point 7…. it’s complicated. Firstly, there’s a class element. These ‘terms of endearment’ are widely used by shop staff, and by the working class generally as a way to address a stranger in friendly way, as in ‘Do you know where the post office is, love?’ The middle classes would be more inhibited about using them. Secondly, for those that feel comfortable using these terms, there are gender-specific constraints. Generally a woman can call male or female of any age ‘darling’ or ‘sweetheart’ without causing offence. A man can call a female customer by these names if she is much younger or much older than he is, regradless of social class, but would be careful about using these terms to a woman of his own age if she appeared to be middle class, as she might think he was being over-familiar. Similarly, when a man is serving a male customer, he would be more careful about calling him ‘mate’. I am a middle-class middl-aged English male who never minds being called ‘love’ or ‘darling’ by a female, but sometimes find myself irritated if called ‘mate’ when I would have preferred ‘Sir’, particularly if the person is much younger than me. No doubt l’English Boyfriend can advise further. I very much enjoy reading your experiences of the UK.

    • Lucie says:

      Hi Peter,

      thanks for your comment, it’s very interesting to have more information on “how it works” from an English person. So far the English Boyfriend’s explanations were limited to “hum…hum…” (he’s probably used to hear these names and does not understand why it’s weird to hear them as a foreigner). The first time I heard someone calling me “darling” it was a man and I felt a little bit uncomfortable, mainly because if I was in France and heard that I would have good reasons to be worried but the way these terms are used in the UK is different and I find it super interesting.

      Which makes me wonder, have you got other terms than “mate” or “sir” that you could use between men if you don’t want to be too formal? “Sir” is quite formal, right?

      Oh and thanks for your feedback on the blog, I love living in the UK and talking about all these little differences between our countries 🙂

  7. Pierre says:

    Hey! Intéressant ton article 😉
    Cependant tu as oublié encoure beaucoup de différences significatives 😉
    Par exemple au Royaume-Uni, on ne fait pas la bise (et pourtant on n’est souvent tenté… :)).
    Qu’en France on travaille beaucoup moins (si l’on compare les heures légales bien sûr !!). 35h en France (le pays on l’on travaille le moins en Europe) avec 48 au Royaume-Uni.
    Que le premier Mai, si ça ne tombe pas un lundi, ce n’est pas férié.
    Que les magasins sont aussi ouverts le dimanche 😀 et certains grand super-marché et fast-food 24h/24 😉
    Que le viol intégral (Burqa), n’est pas illégal

    Par contre, pour les chèques, ce n’est pas vraiment une “différence”, la France est très très en retard. Dans la plupart des pays européens, cela est obsolète depuis bien longtemps.

    • Lucie says:

      Hello Pierre,

      j’ai sûrement oublié beaucoup plus que quelques différences, surtout qu’il y a des choses auxquelles je me suis habituées et que je ne remarque plus 🙂

      Vrai pour le 1er mai et queques autres jours fériés d’ailleurs, pareil pour les supermarchés (qu’est-ce que c’est pratique quand même!), le voile je n’y avais pas pensé, c’est encore un truc auquel je me suis habituée ici.

      J’ai déjà de quoi refaire un article tiens!

      Tu vis aussi au Royaume Uni?

  8. Lili says:

    Et bien ! Comme je travaille dans la comm’, pas de tralala au boulot 😉
    J’en connais moins que toi 😉 Rien à rajouter donc !

  9. Tugdual says:

    Hey sweety ! Super ton article. On y retrouve bien la mentalité anglo-saxone, et plein de détails que j’ai pu observer également soit en Scandinavie (le lendemain de soirée, les feux orange, les bips, la ponctualité, etc.) soit en NZ (uniformes, cash back, ambiance cool au bureau). Ahh vous les anglais, vous vous êtes dispersé vraiment partout :p C’est souvent pour un bien cela dit 😉 Have a wonderful day !

    • Lucie says:

      Oui j’ai aussi remarqué des similités avec le Danemark: je bossais pour une boîte danoise à Londres et on avait des business trips réguliers à Copenhague donc possibilité d’observer les collègues danois dans leur environnement naturel 😉

      On les aime bien les anglais quand même 🙂

Leave A Comment

Follow me:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.