cover

Avec l’English Boyfriend on a pris une décision importante début 2018: quitter l’Angleterre. C’est aussi pour ça que j’ai été quasiment absente du blog et des réseaux sociaux depuis Mars-Avril: ça prend du temps de préparer une expat à l’autre bout du monde.

Pourquoi on est parti ?

Je suis en Angleterre depuis 2010, j’y ai fait toute ma vie professionnelle, rencontré l’English boyfriend, rencontré de supers amis…donc ce n’est pas une petite décision. De plus, je ne sais pas si je vous l’ai dit mais j’adorais mon job et l’entreprise où je travaillais à Ipswich. Pour avoir cherché du travail à l’étranger dans ma branche, je sais que ce n’est pas difficile à trouver mais on ne sait jamais trop sur quoi on va tomber en pratique.

On avait besoin de changement tous les deux et une belle opportunité s’est présentée à Auckland. On s’est dit que ça se tentait.

auckland_CBD

Pourquoi Auckland et la Nouvelle-Zélande ?

Pour être honnête, je n’avais jamais mis les pieds en Nouvelle-Zélande, l’English Boyfriend non plus. J’ai plusieurs amis qui y sont allés et j’ai eu l’occasion de travailler avec des Kiwis en Angleterre mais c’est à peu près tout.

Après, je suis très pragmatique comme fille: je veux bien aller n’importe où dans le monde dans la mesure où je peux bosser dans une environnement sympa et qu’il y a des trucs à faire dans la région. Ici, nous avions shortlisté deux pays: l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La France aurait pu être une option aussi mais je crois que je ne suis pas prête à rentrer. Et l’English Boyfriend ne parle pas français ce qui ne facilite pas les choses.

Dans mon domaine, on peut trouver facilement du travail en Australie. Il y a pas mal d’offres, surtout à Sydney. C’était l’option numéro 1. J’avais d’ailleurs décroché un poste à Sydney tandis qu’au même moment je passais des entretiens en Nouvelle-Zélande. Au cas où vous vous poseriez la question: je faisais les entretiens sur Skype à 5h30 du matin avant d’aller bosser.

Le poste pour lequel j’avais postulé à Auckland “pour voir” s’est avéré être un poste encore plus intéressant que ce qui était annoncé sur le papier. Au même moment, on réalisait que l’Australie avait passé ma compétence sur la liste des short terms skills ce qui en pratique signifiait que je pourrais obtenir un visa de travail pour 2 ans renouvelables une fois. Et puis c’est tout.

A côté de ça, la Nouvelle-Zélande offrait de meilleures perspectives: possibilité de visa de travail sur une période plus longue, poste très intéressant…et la possibilité de découvrir tous ces superbes paysages dont j’ai tant entendu parler. La décision est donc très pragmatique: on m’a proposé un super poste dans une bonne boîte et si ce pays nous plaît, on peut en plus rester plusieurs années tandis qu’en Australie avec leurs lois actuelle, c’était plus compliqué, voir pas possible.

auckland_tower

Une expat pour combien de temps ?

A la base j’avais fait une demande de Working Holiday Visa histoire de pouvoir commencer à travailler rapidement. J’avais fait cette demande avant d’avoir obtenu un poste histoire de pouvoir dire aux employeurs potentiels que je pouvais effectivement travailler. Cette année, j’ai eu 31 ans donc nous avions décidé de demander ce visa quelques semaines avant mon anniversaire histoire d’assurer le coup (l’English Boyfriend est trop vieux, lui). Le problème du PVT, c’est que c’est seulement valide pour un an donc dès qu’on m’a envoyé mon offre d’emploi et tous les papiers pour l’immigration, j’ai fait une demande d’Essential Skills Visa.

Pour un Essential Skills Visa, le processus est plus long que pour le PVT, plus coûteux, il y a beaucoup de paperasse et les délais peuvent être assez long. On en reparlera bientôt dans un article sur ce sujet. Au final, mon permis de travail a été validé avant même que j’arrive à Auckland! Et ils ont accepté la demande de “partner visa” de l’English Boyfriend aussi! Nous avons donc un visa de 5 ans chacun: lui peut travailler dans le domaine qui lui plaît tandis que je dois rester dans l’entreprise qui m’emploie.

Pour le moment, on ne sait pas pour combien de temps on part, on verra bien mais on a 5 ans pour se faire une idée.

auckland_seaside

airbnb

Et maintenant ?

Pour le moment, nous sommes à Auckland, nous sommes arrivés le 24 juillet. J’ai ouvert mon compte en banque, obtenu mon IRD number et commencé à travailler. Nous n’avons encore rien visité car la priorité, c’est de se trouver un endroit où habiter dans les semaines à venir. Voilà, voilà 🙂