cambridge-universite

On a pas parlé langue anglaise depuis un certain temps sur ce blog et même si ça fait un moment que j’y réfléchis, après avoir vu passer l’article d’Ophélie sur les 25 expressions slang qu’elle préfère et celui de Gabrielle qui regroupe beaucoup d’expressions très utiles dans la vie de tous les jours en Angleterre, j’ai hésité avant d’ajouter ma contribution: pas la peine de répéter quelque chose qui a déjà été fait plusieurs fois récemment, n’est-ce pas ?

 

college-cambridge

 

Cependant, j’habite avec un anglais vois-tu et ces années passées avec lui m’ont permis d’apprendre un certain nombre d’expressions qu’on apprend pas vraiment à l’école, ni au travail. Je ne répèterai pas les expressions slang des articles cités ci-dessus car ils couvrent déjà bien le sujet mais je vous présente 12 expressions apprise grâce à l’English Boyfriend, avec les explications qui vont avec, bien évidemment. Parce que pour certaines de ces expressions, la traduction est loin d’être évidente ! Et au passage, si tu te demandes à quoi ressemble la vie avec un anglais, n’hésite pas à faire un tour sur mon article qui traite du sujet !

cambridge-college

Voici la liste !

 

  1. Not know one’s ass from one’s elbow”. Exemple: “He doesn’t know his arse from his elbow”: quelqu’un qui n’y connait rien à quelque chose, un incompétent. Très incompétent.
  2. She was talking nineteen to the dozen”: parler très très vite.
  3. “Bobs your uncle”: et voilà. Tout simplement. Celle-ci est assez bizarre quand on y pense et j’ai un peu cherché les origines de cette expression: on voit différentes explications, rien qui ne fait l’unanimité cependant.
  4. I’m skint”: être à sec financièrement (équivalent: “I’m broke”),
  5. To be a knob”: être un crétin (on ne prononce pas le “k”),
  6. To have a fag”: fumer une cigarette,
  7. Stop whinging on!”: arrête de te plaindre (bah quoi, même à l’étranger, je reste française, hein !),
  8. Ta!”: thank you. Quand on a vraiment la flemme de dire merci “thank you”. Celle-ci je l’ai vu passer souvent dans des emails mais récemment, je l’ai aussi entendu “dans la vraie vie” le jour où j’ai tenu la porte à mon voisin donc j’en déduis qu’on peut l’utiliser à l’oral et à l’écrit. Mais c’est assez étrange à l’oral, non?
  9. Scouser”: désigne les gens qui vivent à Liverpool,
  10. To paint the town red”: aller faire la fête (mais pas qu’un peu, quoi),
  11. For donkey’s years”: depuis des lustres,
  12. Cold turkey”: example, “to go cold turkey” quand on a une habitude et qu’on arrête tout d’un coup,
  13. To send someone to Coventry”: mettre quelqu’un à l’écart,
  14. Bonus local de la région de Suffolk: “being on the drag” qui signifie être en retard, à la bourre. Equivalent: “I’m running late”.

riviere-cam

cambridge-universite

J’en oublie certainement un grand nombre mais voilà le genre d’expressions que l’on peut entendre dans un contexte non-professionnel. D’ailleurs, je ne vous conseillerais pas d’utiliser ces expressions au travail.  😉 C’est toujours enrichissant de fréquenter des anglophones au quotidien pour apprendre de nouvelles expressions, que ce soit lors d’un voyage, d’une expatriation ou d’un séjour linguistique en Angleterre qui permet à la fois de travailler intensément son anglais tout en découvrant la culture locale.

Et vous, quelles expressions avez-vous appris lors de vos voyages/expériences à l’étranger?

Photos: les célèbres “colleges” de Cambridge.

fin-article