linkedin-berlin

Trouver un emploi à l’étranger grâce à LinkedIn c’est possible.

Quand on vise à s’expatrier LinkedIn est un outil bien utile : pour faire de la veille, postuler à des annonces un peu partout dans le monde et pour connecter avec des personnes qui sont susceptibles de nous aider. Mais LinkedIn permet aussi aux professionnels ou aux recruteurs de vous contacter pour d’éventuelles annonces en France ou ailleurs. Rien que pour ça, ça vaut le coup de se créer un profil sur ce réseau professionnel.


Comment utiliser Linkedin pour trouver un emploi à l’étranger ?

Tout d’abord, LinkedIn n’est pas utile pour tous les secteurs. Si vous cherchez un job non qualifié (dans la restauration par exemple), il est plus simple d’aller directement démarcher les entreprises en personne une fois sur place. Mais si vous cherchez à trouver un job qualifié à l’étranger, LinkedIn est un outil très intéressant. Comment ça marche ?

Créer son profil sur LinkedIn

C’est gratuit et ça se fait en quelques minutes sur leur site. Vous avez juste à mettre votre photo, donner des informations sur vos expériences passées, diplômes, langues parlées, activités extra professionnelles… J’ose espérer que vous avez un CV mis à jour que vous pouvez juste copier-coller (et mettre en page quand même).

  • Pensez bien à mettre votre profil à jour régulièrement : changement de job, nouvelles responsabilités…

Développer son réseaux professionnel

S’il y a une chose que j’ai apprise depuis que je suis dans la vie active, c’est l’importance du réseau ! Sur LinkedIn c’est pareil : vous connectez avec des gens que vous connaissez (des anciens collègues, des anciens élèves, des amis…) et au fur et à mesure LinkedIn vous suggère d’autres personnes. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne mais LinkedIn a réussi à me trouver des gens dont j’avais complètement oublié l’existence. Pour trouver un emploi à l’étranger grâce à LinkedIn, il n’est pas nécessaire d’avoir un réseau professionnel énorme mais regardez bien si vous ne connaissez pas quelques personnes dans les destinations qui vous intéressent. Même si c’est juste pour poser des questions pratiques sur le pays en général, c’est toujours utile.

Une fois que vous avez un petit réseau, vous pouvez voir les mises à jours de vos contacts: les changements d’emplois, les partages d’articles (un peu comme Facebook), ceux qui postent des annonces de job (connaître même un peu la personne qui poste une annonce peut toujours servir)…Bref, vous vous tenez au courant de ce qui se passe dans votre environnement et c’est très important quand on cherche un poste à l’étranger.

Se tenir au courant des annonces de jobs dans son domaine

Il y a la veille active et la veille passive si l’on peut dire. Quand vous aurez quelques années d’expérience, les recruteurs vont commencer à connecter avec vous sur LinkedIn ce qui est intéressant dans la mesure où ils postent très souvent des annonces pour des emplois dans votre domaine. En effet, les recruteurs sont spécialisés dans un domaine. Par exemple si tu bosses en IT, tu seras en contact avec des recruteurs spécialisés dans ce domaine et donc tu seras tenu au courant des annonces d’emplois dans ce domaine.

La veille active consiste à aller chercher les postes. LinkedIn s’est beaucoup amélioré depuis ses débuts et on peut maintenant faire des recherches d’emploi sur des régions précises et postuler directement en ligne. Par exemple si je cherche un job en marketing à Londres sur LinkedIn, voici ce que je trouve :

 

linkedin

Je peux ensuite cliquer sur “create job alert” pour recevoir directement dans ma boîte mail les nouvelles offres du genre tous les jours. Evidemment, on peut annuler ces alertes une fois qu’on a trouvé un job. Ensuite, tu as juste à parcourir les différentes offres et postuler directement via LinkedIn. Certaines annonces redirigent sur le site de l’entreprise qui recrute, c’est pas un problème tu peux postuler quand même.

L’avantage en passant par LinkedIn, c’est que si l’un de tes contacts est connecté d’une façon ou d’une autre à l’entreprise qui t’intéresse, ça peut être un plus. Par exemple, peut-être que tu étais ami avec le recruteur qui recrute pour cette annonce au lycée. Dans ce cas-là, tu peux le contacter directement avec un message personnalisé. Ou peut-être qu’on pourra te recommander pour ce job.

Postuler, postuler, postuler !

Ca va te paraître “spammant” mais n’hésite pas à postuler aux jobs qui t’intéressent même si tu ne corresponds pas à 100% aux critères recherchés. Pourquoi ? Dans certaines industries où il y a moins de candidats, les recruteurs ont une certaines flexibilité et peuvent prendre des personnes qui ne correspondent pas totalement au job.

Comment obtenir des recommandations sur LinkedIn ?

C’est pas si compliqué : il faut demander aux gens de vous recommender 🙂

A chaque fois que vous quittez un poste, n’hésitez pas à demander à vos anciens collègues s’ils seraient d’accord pour vous demander une recommendation. Vous pouvez aussi leur en donner une. De cette façon, si un recruteur ou une entreprise tombe sur votre profil (eux aussi peuvent chercher sur LinkedIn), ils verront que vous avez été recommandé par vos collègues ce qui est toujours rassurant !

Utiliser la version Premium de LinkedIn ou pas ?

Personnellement, je l’ai utilisé une fois l’an dernier pour voir. Ca permet d’envoyer des messages privés à n’importe qui (ça me servait aussi dans mon boulot) et on a aussi des informations pratiques telles que : la moyenne des salaires pour ce type de job, comment on se situe par rapport aux autres candidats… Honnêtement, on peut très bien s’en passer.


Utiliser LinkedIn pour chercher un job à l’étranger en particulier

Les conseils précédents peuvent s’appliquer à tous les profils LinkedIn mais ne sont pas spécifiques à la recherche d’un job à l’étranger. Comment faire si vous cherchez un poste ailleurs ? Voici la liste des éléments que je mettrais en place :

Avoir son profil en anglais

Quitte à le faire vérifier par un natif pour s’assurer qu’il n’y a pas d’erreurs. Pensez à bien décrire vos missions, succès, compétences…Attention, si vous avez signé un NDA (non-disclosure agreement) il est possible que vous ne soyez pas en mesure d’en dire trop. Respectez toujours les NDA ou vous pourriez avoir des problèmes.

Détaillez vos diplômes

En France, on connaît le système mais gardez en tête qu’un recruteur étranger ne connait pas le système français donc il ne faut pas hésiter à expliquer. Par exemple, un master professionnel n’existe peut-être pas dans le pays où vous postulez donc il faut expliquer le principe.

Suivre les groupes/entreprises qui vous intéressent

Si vous êtes spécialisé dans un domaine en particulier, vous pouvez suivre les “groupes LinkedIn” qui s’y rapportent ainsi non seulement vous vous tenez au courant de l’actualité de l’industrie mais aussi des annonces éventuelles. Même chose pour les profils d’entreprise : si une entreprise en particulier vous intéresse, vous pouvez la suivre sur ce réseau social et être au courant de toutes ses actualités.

Postuler aux annonces de jobs à l’étranger

Si vous savez où vous voulez aller et que votre profil est complet (voir ci-dessus), vous n’avez plus qu’à postuler pour trouver un job à l’étranger grâce à LinkedIn. Concrètement : si par exemple je cherche un job en marketing à Berlin, je tape “marketing” et sélectionne “Berlin” pour voir toutes les offres qui s’y rapportent. Il n’y a ensuite plus qu’à postuler et à attendre. Là encore, on peut créer des alertes de sorte qu’il n’est pas nécessaire de se connecter tous les jours.

linkedin-berlin

Lettre de motivation ou pas ?

Personnellement, je n’en ai jamais écrit : je postule directement aux jobs qui m’intéressent et je ne prends que rarement la peine de laisser un message personnalisé car je bosse dans un domaine où il y a peu de candidats pour beaucoup d’annonces. Dans ce cas précis, on peut se passer de lettre de motivation. On ne me l’a jamais reproché. Mais si vous êtes dans un domaine compétitif avec peu d’annonces et beaucoup de candidats alors prenez quand même le temps d’en faire une 😉

Et toi ami lecteur, as-tu déjà trouvé un emploi à l’étranger grâce à LinkedIn ?