Cet article débute une série d’articles autour du thème de l’expatriation. Il s’agit d’un RDV mensuel organisé par Lucie du blog OcchioDiLucie (elle-même expat en Italie) qui va nous permettre de parler d’expatriation. Tous les mois autour du 15, un article sera publié autour d’un thème décidé à l’avance. Ce mois-ci, le thème c’est “mon quartier“. Je vais donc vous emmener découvrir l’endroit où je vis: Ipswich, et mon quartier, le Waterfront.

logo

Le thème du mois de novembre: “Mon Quartier”

 

J’habite en Angleterre, à Ipswich, une ville de taille moyenne dans le comté de Suffolk. Nous sommes entre Norwich et Londres, à une heure de Londres en train.

Mon quartier se trouve à moins de 10 minutes à pied de la gare d’Ipswich et du centre-ville. On l’appelle le Waterfront, mais il y a plusieurs façon se s’y référer: Historical Waterfront, Ipswich Haven Marina, Ipswich Waterfront. En gros, c’est le port d’Ipswich.

ipswich-waterfront

Les anciens entrepôts abandonnés qui vous accueillent en arrivant dans le port d’Ipswich par son entrée principale.

Au premier abord, Ipswich n’est pas très attirante. En particulier quand on arrive dans le port par l’entrée principale. Pour faire simple, on tombe tout de suite sur les anciens bâtiments abandonnés qui rappellent le passé industriel et commercial d’Ipswich: l’ancien entrepôt Burton, celui de R&W Paul, les autres entrepôts autour. Tous abandonnés, partiellement en ruines et inaccessibles au public car dangereux. Et pas éclairés en plus. Quand on passe par là en soirée, ce n’est pas très rassurant. Ces bâtiments appartiennent aujourd’hui à la ville d’Ipwich qui à ma connaissance ne fait rien de spécial avec. Voilà, quand on arrive dans le port d’Ipswich c’est sur ça qu’on tombe. Vous allez me dire: sachant cela, pourquoi choisir d’aller vivre dans ce quartier là?!

Et pourtant, je tenais absolument à m’installer ici. Tout simplement parce que le Waterfront d’Ipswich, c’est plus que ça. Une fois qu’on passe les ruines industrielles, on tombe très rapidement sur la partie rénovée du port: des bâtiments en briques restaurés qui abritent des lofts, plusieurs très bon restaurants avec des terrasses au bord de l’eau, un bateau-restaurant,  l’université de Suffolk, des pubs, les animations & festivals en été…et des bateaux en tous genres à longueur d’année.

Je ne m’y connais pas vraiment en bateaux mais ça va des gros yachts de type Fairline (ceux-là, je les connais car ils sont construit juste en face de chez moi) aux anciens voiliers vieux de centaines d’années qui sont juste superbes. Si vous avez l’occasion d’aller faire un tour dessus, n’hésitez pas, c’est une expérience inoubliable !

voilier

Ipswich et ses “bateaux pirates” sur lesquels on peut partir en croisière pour la journée ou passer la nuit, certains d’entre eux sont sur Airbnb.

bateaux-pirates-ipswich

Ces anciens entrepôts en briques reconvertis en appartements et restaurants sont présents partout dans le port d’Ipswich.

waterfront

 

J’habite au coeur du port d’Ipswich, pas dans un fancy loft mais dans un appartement tout simple avec vue sur les bateaux.

J’ai choisi cet endroit en particulier pour plusieurs raisons: c’est à 5 minutes à pied du travail, à 10 minutes du centre-ville (à pied) et je peux profiter de la vue sur le port autant que je veux.

Imaginez: vous ouvrez vos rideaux le matin (on a pas de volet en Angleterre) et vous voyez ces bateaux, vous entendez les mâts qui s’entrechoquent, les mouettes et les cygnes qui jouent dans l’eau juste en bas de chez vous. Le week-end, vous pouvez voir les bateaux quitter le port avec leur panier à pique-nique pour un day trip en pleine mer. Personnellement, ça me donne l’impression d’être en vacances toute l’année. Encore plus en été lorsqu’il fait beau et qu’on se pose en terrasse au pub avec des amis.

port-ipswich

ipswich

 

Evidemment, ce quartier n’est pas idéal pour faire les boutiques…car il n’y en a pas. Mais pour se détendre ou passer un moment entre amis au bord de l’eau, on ne peut pas mieux faire.

 

Tu veux toi aussi participer à #histoireexpatriees, rejoins-nous !

Si tu as un blog, une expérience (présente ou passée) d’expatriation et que ce projet te tentes, tu peux toi aussi te joindre à nous et raconter tes anecdotes d’expatrié(e). Tous les mois un thème sera proposé, il suffit de rédiger un article qui rentre dans le thème. L’article doit être publié le 15 du moins (enfin c’est flexible), il faut inclure le logo que tu vois en début d’article et ce hashtag: #HistoiresExpatriées . Pour rejoindre le groupe Facebook, c’est ici. N’oublie pas de préciser ton blog pour nous rejoindre.