istanbul

Ca y est, on y est! Je pars à Istanbul ce dimanche pour une semaine. Le programme est quasiment bouclé, enfin le programme disons plutôt “la liste des trucs qu’il serait sympa de voir en théorie”. Je vais garder comme base ce dont j’avais parlé dernière fois dans l’article sur la visite d’Istanbul, j’ai complété ça avec vos commentaires et suggestions. Héloise du blog 1001 découvertes d’une ch’ti m’a même envoyé ses photos d’Istanbul et je tenais à la remercier pour ça!

J’avais tellement envie de faire les choses bien ce coup-ci que j’ai même acheté un guide de voyage. En général je me contente de lire les blogs de voyage…c’est plus simple, non? L’avantage du guide, c’est que je peux le garder avec moi tout le temps, et surtout: il y a un plan de la ville (je t’ai déjà parlé de mon sens de l’orientation inexistant?) ainsi que quelques conseils sur l’utilisation de la langue turque. Parce que soyons honnête, je ne parle pas cette langue…pas un mot.

Aujourd’hui, on va donc parler littérature de voyage et plus particulièrement de ce guide sur Istanbul que j’ai non seulement acheté, mais lu! Je te précise tout de suite qu’il est en anglais mais vu que la plupart d’entre vous sont soit voyageurs, soit expat’ je suis sûre que vous n’avez pas de problème avec la langue de Shakespeare!

Pourquoi avoir choisi ce livre?

J’avais deux critères principaux dans le choix de mon guide de voyage. En plus des informations que l’on s’attend naturellement à trouver à savoir la liste des musées, parcs…je voulais un plan de la ville et un guide de conversation, histoire de pouvoir au moins dire bonjour/au revoir en truc. Je trouve que ça ne se fait pas d’arriver quelque part et de commencer en anglais directement comme si les gens comprenaient. Donc même si c’est un tout petit bonjour mal prononcé en turc, c’est toujours mieux que rien.

Voici donc le livre en question: Istanbul, de chez Eye Witness Travel. Prix £12 (environ 15 euros)

 

 

Impressions post lecture

Le livre commence par un rappel de l’histoire d’Istanbul depuis sa fondation, retrace les moments importants de son histoire. Vous aussi, vous avez dû apprendre ça vaguement en 5ème…ça fait loin quand même. Après le rappel historique et la mise en contexte, on entre dans le détail: la visite d’Istanbul quartier par quartier. Un plan détaillé par quartier incluant des photos des monuments à ne pas manquer dans tel ou tel endroit. On ne donne pas seulement les adresses des monuments les plus connus mais aussi des visites plus insolites.

Après avoir lu la partie sur Istanbul, on vous proposera les visites autour de la ville. Je ne pense pas qu’on aura le temps de faire ça ce coup-ci mais sait-on jamais. On retrouve bien évidemment les infos pratiques: hôtels, restaurants…que je compte passer à la trappe car je ne sais pas si tu as déjà voyagé avec un English Boyfriend mais c’est même pas la peine de faire une liste de “coins bouffe”: c’est inutile.

En plus du plan général de la ville, vous trouverez des plans par quartier avec le détail des transports et des annotations sur chaque carte comme vous pouvez le voir ci-dessus. J’ai trouvé ce livre plutôt bien fait et facile, rapide à lire. Ils vont à l’essentiel, donnent suffisamment de détails pour vous fournir un contexte autour de tel ou tel monument sans vous en dire trop. Juste assez pour vous intéresser. Le bonus: tout est en couleur et les photos sont jolies. On ne rigole pas ami lecteur, c’est un détail mais ça rend la lecture agréable. Je l’ai trouvé plus pratique à lire que le Bradt sur le Montenegro (toujours sur son étagère). Me voilà prête à partir à Istanbul! 🙂

Et toi ami lecteur, es-tu adepte des guides de voyage? Lesquels ont ta préférence?

PS: la semaine prochaine deux guest posts sont prévus de blogueurs sont prévus, n’hésite pas à leur poser tes questions en mon absence 😉