teaso en allemagne

Cette semaine ami lecteur, je suis actuellement en vacances en France, du coup aujourd’hui nous avons une invitée: Teasom du blog I am a Tourist

Je m’appelle Teaso, Alsacienne de 23 ans, d’origine khmer et vietnamienne, vivant à Berlin depuis printemps 2011. J’ai effectué une année Erasmus à Villingen-Schwenningen dans le Sud-Ouest de l’Allemagne en 2008-2009.

 

teaso interview

Tu as fait Erasmus en Allemagne, comment t’es-tu retrouvée là-bas?

En 2008, j’étais en troisième année de Licence LEA et on nous a vivement conseillé d’étudier au moins un semestre à l’étranger. A la base, je voulais partir en Angleterre, car j’étais super nulle en allemand. Au final, le jury en a décidé autrement: il n’y avait plus de place pour moi pour étudier en Angleterre et on ne me proposait que l’Allemagne. D’autant plus que c’était le meilleur moyen pour moi d’améliorer mon allemand. Je me rappelle avoir pleuré lorsque mes profs m’ont annoncé cette nouvelle, mais je ne voulais en aucun cas rester à la fac alors que mes camarades partent à l’étranger.

Quelles difficultés as-tu eu à faire face?

– Difficultés personnelles: je revenais de mes premières vraies vacances d’été en Asie depuis même pas une semaine, j’étais un peu désorientée au niveau paperasse et moral (trois mois au Vietnam et Cambodge, c’est quelque chose!) et c’était la première fois que je partais à l’étranger toute seule.

– Difficultés amoureuses: ce n’était pas forcément la difficulté la plus ennuyeuse, parce que je vivais à 1h30 de la frontière. C’est juste que que mon ancien copain à l’époque ne supportait pas la relation longue-distance surtout pendant mon séjour asiatique. Au final, on a tenu le coup! Vive les textos, MSN et Facebook!

– Au niveau linguistique, c’était assez problématique, mais je me suis rendue compte que les Allemands étaient vraiment très patients et pardonnaient mes erreurs de langue. Alors de côté-là, je n’ai jamais eu aucun souci, car c’est comme ça que j’ai progressé.

 

teaso interview erasmus

Quel est ton meilleur souvenir là-bas?
J’ai tellement de bons souvenirs là-bas… Comme par exemple, la collocation avec deux amies qui étaient dans la même fac que moi. Elles ont passé leur premier semestre en Ecosse et elles étaient venues me rejoindre pour finir leur année Erasmus. Et par hasard, sans qu’on y fasse quelque chose, on a habité dans le même appart! Je retiendrais surtout nos simples journées, nos bons petit-déjeuners entre copines, repas, dîners et délires en surfant sur le net. A part ça, l’université dans laquelle nous avions étudié, nous organisait des sorties et excursions dans différentes villes d’Allemagne et c’était
vraiment top de voyager un peu dans le pays.

Est-ce que tu as envie de t’expatrier par la suite?

Oui. C’était pendant cette période que je savais enfin ce que je voulais faire. J’étudiais la communication interculturelle qui demandait beaucoup de connaissances sur les caractères culturels ou codes des autres pays et j’ai trouvé ça super fascinant au point de vouloir d’en faire un métier: le coaching interculturel. Et pour cela,il faut beaucoup voyager ou travailler longtemps pour une société dont

la culture est différente de la nôtre. Je pars du principe qu’en faisant des études de commerce international et de communication interculturelle, ce n’est pas forcément destiné pour rester en France.
J’avais envie de bouger! J’aurais été tentée de partir vivre pendant quelques années au Vietnam ou au Camdodge.

Est-ce que cette expérience t’as donné envie de voyager encore plus? Si oui, vers quelles destinations?

Voyager encore plus oui! Surtout passer plus de temps à l’étranger, afin de mieux connaître le pays concerncé et m’imprégner de la culture. Depuis Erasmus, je n’ai fait qu’enchaîner les voyages avec mes deux amies et autres personnes (Croatie, Autriche, Bosnie, Pays-Bas, Danemark). Je n’avais eu l’occasion de partir en vacances quand j’étais plus jeune, étant issue d’une famille de classe ouvrière. Mais après avoir obtenu des bourses et l’argent en effectuant des mini-jobs, je sentais qu’il devenait plus facile de m’ouvrir un peu vers l’étranger. Mes prochains voyages prévus cet automne-hiver sont l’Italie, l’Israël et éventuellement les pays nordiques!

 

teaso en allemagne

 

Est-ce que tu dirais que passer un an en Erasmus t’as changé?

Comme cité dans les réponses précédentes, cela m’a permis de m’ouvrir à l’international et d’adopter un nouvel point de vue. J’ai pris beaucoup de confiance en moi en parlant en allemand et mon opinion
vis-à-vis de l’Allemagne a totalement changé!

Si c’était à refaire, qu’est-ce que tu ferais différemment?

M’investir un peu plus dans des associations estudiantines, avoir moins peur de parler avec mes camarades allemands et peut-être améliorer mes rapports avec les autres Erasmus Français… C’est triste à dire, mais on n’a eu des relations assez conflictuelles entre nous…

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué là-bas? (habitude, nourriture…)?

D’un: Les amitiés que je me suis faite avec un gros paquet d’étudiants étrangers. Je suis toujours en contact avec beaucoup d’entre eux.

De deux: les déchets à recycler dans je-ne-sais-combien-de poubelles. Même aujourd’hui, je suis incapable de le faire correctement!

De trois: je me rappelle avoir perdu un jour, mon portefeuille dans un supermarché. Au bout d’un mois, une caissière m’a longuement regardé avant de me donner mon portefeuille dans le même état où je
l’avais perdu. Et il y avait mes papiers, mes cartes et un billet de 50 euros! Apparemment je l’avais oublié là-bas. Chose étrange, j’allais tous les jours dans ce supermarché et avais déjà demandé
plusieurs fois si mon portefeuille n’avait pas été traîné ici.

Le mot de la fin?

Si on vous propose de partir en Erasmus, faites-le! Ne cherchez pas d’excuses (sauf si elles sont graves), c’est une expédition à tenter. On ne fait qu’en apprendre plus et découvrir une partie du monde. Et si c’est l’argent qui vous pose problème, les bourses sont là pour ça. Les profs vous l’ont recommandé vivement? Eh bien qu’ils assument et vous aident! Parce que ce genre d’expérience aura sûrement beaucoup d’impact dans vos futures décisions aussi bien d’ordre personnel que scolaire/professionnel.

Autre chose: la région rhinoise est magnifique et les paysage de la Forêt-Noire sont à couper le souffle. Si vous avez l’occasion, il faut faire un tour! N’hésitez pas à me contacter si vous avez des
questions. 🙂

Merci à Teaso pour avoir pris le temps de partager son expérience en Allemagne, vous pouvez la retrouver sur son blog I am a Tourist, si vous avez des questions ou juste envie de discuter avec elle 🙂

Si tu souhaites partager ton expérience Erasmus, n’hésite pas à me laisser un commentaire et on organisera cela!