silom road

J”ai déjà évoqué brièvement Silom Road dans mes premiers jours à Bangkok, mais je suis dit que j’allais y revenir plus en détail dans un dernier article. Silom a été le premier quartier que nous avons vu lors de notre visite à Bangkok. Nous y sommes arrivés fin mars et nous sommes restés dans une auberge de jeunesse appelée: The Urban Age. Elle avait l’air très bien cette auberge d’après Hostelworld (81% de critiques positives), Hostelbooker (84,9%) et TripAdvisor. On est tombés dans un taudis à Sydney du coup, on s’est dit qu’en comparant différents sites on aurait plus de chances de trouver un endroit sympa: erreur. Je sais pas quels sont les standards de ceux qui laissent des critiques sur ces sites, mais quand je me retrouve dans une chambre sans fenêtre avec des bed bugs et une odeur d’urine persistante dans l’ensemble du bâtiment, je ne pense pas que ce soit si génial que ça. En revanche, la fille de l’accueil était adorable 🙂

Bref, Silom Road, nous sommes donc arrivés de Sydney avec nos backpacks sur le dos en direction de l‘Urban AgeSilom est vraiment facile à trouver, la station c’est Sala Daeng, du moins c’est celle-ci que nous avons utilisé. A peine sorti de la station, on se fait assaillir par des vendeurs en tout genre, des masseuses, des hommes qui veulent absolument que tu ailles voir les filles topless dans les bars…Après 9h dans un avion, tu as plutôt envie de te poser tranquillement, va savoir pourquoi je dors dans tous les moyens de transport mais pas l’avion!

 

bangkok silom road Photo empruntée au site ekkamaihotels.com (trop occupée à regarder autour, j’ai oublié de prendre des photos de la rue principale)

 

Nous avons passé quelques nuits à Silom histoire de voir exactement ce qui s’y passait. On ne peut pas visiter Bangkok sans passer un moment à Silom Road! L’English boyfriend ayant déjà visité la capitale Thaï dans sa jeunesse il connaissait déjà bien le quartier, pour moi c’était la découverte. Si tu lis le blog de temps en temps tu as dû remarquer que j’aime bien les marchés, or Silom propose un grand marché le long de la rue. On y trouve de tout: t-shirts aux inscriptions plus ou moins philosophiques, porte-feuilles, bijoux artisanaux, sacs de marque same, same but differentstreet food et fruits frais (combien de fois en Europe as-tu eu l’occasion de boire un jus de noix de coco dans une vraie noix de coco?!). Alors c’est vrai, c’est tout plein d’étrangers et tout et tout mais c’est quand même une rue à voir au moins une fois. Et sinon, si tu veux acheter quelques chose, tu as intérêt de marchander un minimum! Ils se font plaisir avec les touristes les Thaïs!

 

bangkok fish spa

 

Un peu plus loin dans une ruelle quelque part autour de l’auberge de jeunesse, on a trouvé une fish pedicure. Je n’avais jamais essayé auparavant, mais je me suis laissé tentée, 150 baht les 15 mins en même temps c’est pas la ruine. C’est bien un sourire crispé que tu vois sur mon visage! Ca chatouille!  (A Koh Chang, ils ont les mêmes poissons dans la rivière). Je n’avais jamais essayé avant.

 

Silom Road c’est aussi le quartier des bars et restaurants à Bangkok, on en trouve pour tous les goûts – il y a également un pub Irlandais! Je sais pas si tu as remarqué ami lecteur, mais il y a TOUJOURS un pub irlandais à l’étranger. Bref, des bars pour tous et pour tous les goûts. J’avoue ne pas avoir tenté les bars topless et m’être contentée de jus d’ananas frais en terrace, sans regret d’ailleurs.

 

Bangkok Silom Road

 

Sur ce ami lecteur, je te laisse et te souhaite un excellent début de semaine! On continue à visiter Bangkok dans les prochains articles!