interview jade

Pour cette première interview d’expatriés, j’ai proposé à Jade de se joindre à nous. Jade c’est un cas particulier dans cette série: elle vient du Canada et vit en France. J’aime beaucoup l’idée d’avoir le retour d’expériences d’expatriés en France 😉

Place à Jade!

 

1-Présente-toi & ton blog

 

Je suis une Franco-canadienne qui a eu l’occasion d’effectuer un stage à l’international en 2010 dans le cadre de mes études en marketing à l’Université d’Ottawa. La première ville qui m’est venue à l’esprit pour chercher mon stage a été Paris!

 

J’ai effectué un stage au sein d’un courtier de location de fichiers en marketing direct et j’ai tout simplement adoré mon expérience parisienne. Dès mon retour sur le sol canadien, j’ai toujours eu l’envie de retourner un jour à Paris. Trois ans plus tard, en 2013, visa en main, j’étais de retour à Paris!

 

rues de parisCrédit photo: Jade

 

Mon expérience en tant qu’expatriée en France m’a permis de bien comprendre le système et le mode de vie français. Puisque très peu de ressources et de conseils sur le sujet existent, j’ai décidé de mettre en ligne toutes mes connaissances en créant le site web www.cheznoscousins.com afin de faciliter l’intégration en France des nouveaux arrivants canadiens et québécois.

 

2-Après une première expérience en France, tu as décidé de venir t’y installer: quel a été l’élément déclencheur?

 

Certaines rencontres que j’ai faites lors de ma première expérience en France m’ont motivée à retourner à Paris. Puisque ce projet était ancré dans mon esprit depuis mon retour au Canada, et que quelques années plus tard, je n’avais aucune réelle raison qui m’obligeait à rester au pays, j’ai décidé de faire ma valise et de partir à nouveau!

 

arc de triomphe Crédit photo: Jade

 

3-Qu’est-ce qui te plait dans le mode de vie à la française par rapport à ton pays d’origine?

 

Peut-importe la destination d’un expatrié, ce qu’il aime c’est d’être à l’étranger tout simplement et de vivre une aventure. Même si son quotidien est métro-boulot-dodo, le simple fait de vivre à l’étranger fait qu’on se sent en vacances… Le terme est peut-être un peu fort, mais ça représente le sentiment général.

 

Ce que j’apprécie particulièrement de ma vie en France c’est surtout de pouvoir facilement faire la globetrotteuse et de découvrir les patelins français et d’autres villes et régions européennes. J’aime la culture, l’histoire et la cuisine des différentes régions que je découvre.

 

parisCrédit photo: Jade 

 

4-Au contraire, quels sont les aspects que tu aimes le moins?

 

Même si les Français, surtout les Parisiens, n’aiment pas qu’on leur rappelle, ce que j’apprécie le moins c’est les gens qui râlent. Les Français râlent, car ils ont l’impression qu’en râlant, les choses vont changer, or ce n’est pas nécessairement vrai. Je trouve les situations où je suis prise entre des gens qui râlent ou font la tête, particulièrement pénible. Ma culture fait en sorte que râler me donne plus de frustration qu’autre chose, contrairement aux Français pour qui ça leur fait du bien.

 

5-Comment s’est passée ton adaptation les premiers mois?

 

Lorsque je suis venue en France pour la première fois, je me suis tout de suite plu en Europe. Je suis venue avec un esprit ouvert, et je suis certaine que cette attitude m’a permis de rapidement m’adapter à la culture française. Je me suis toujours sentie chez moi en France, et mon accent franco-canadien est comme un pouvoir magique, qui rend tous les Français souriant et accueillant!

 

vue sur l'arc de triompheCrédit photo: Jade

 

6-Bien que tu n’aies pas eu de problèmes linguistiques, quels genres de différences culturelles as-tu eu à faire face?

 

Une des plus grandes différences culturelles selon moi entre la France et le Canada se trouve au le milieu du travail, au niveau des relations employeurs-employés. Les relations sont souvent plus protocolaires et hiérarchisées en France. Bien que ce ne soit pas le cas de toutes les entreprises, j’ai été témoin de situation où l’employeur était menaçant et n’arrêtait pas de rabaisser les employés. Aussi, lorsque les situations sont tendues au bureau, il n’est pas rare que deux employés se crient après. Ce qui m’a le plus étonnée était comment, deux minutes plus tard, ces collègues étaient déjà réconciliés. Ce type de situation ne se produirait jamais au Canada! Il existe beaucoup plus de différences entre le milieu du travail canadien et celui français, voire parisien. Voici quelques autres exemples que j’ai remarqué sur la relation employeur-employé et sur les horaires de travail.

 

cadenas parisCrédit photo: Jade

 

7-Quels conseils partagerais-tu avec un étranger qui souhaite s’installer en France?

 

J’aurai plein de conseils à lui donner! Le premier étant de parcourir mon site www.cheznoscousins.com, qui lui donnera une panoplie de ressources, conseils et bons plans pour tout connaître sur la vie en France!

Deuxièmement, je lui dirais de voyager! De profiter de la proximité des autres pays et de la facilité de voyager pour partir à l’aventure le plus souvent que possible. Il y a tellement de belles choses à voir, et la vie est trop courte pour ne pas en profiter!

Enfin, je lui dirai de garder son esprit ouvert, la culture française semble similaire à la canadienne, mais elle est en fait très différente. Il faut réussir à s’adapter aux mœurs de cette culture tout en restant soit même avec la jovialité canadienne.

 

tour-eiffelCrédit photo: Jade

 

8-Tu as un blog très intéressant sur la France ou tu partages des articles à la fois “pratiques” et “culturel”, qu’est-ce qui t’as donné envie de créer ce blog?

 

J’ai longtemps eu l’idée de lancer un blog, mais je n’avais pas encore trouvé un thème qui me permettrait de trouver ma place dans l’univers du web. Un jour, après une conversation avec une amie belge qui partait en PVT au Canada, et qui m’a parlé d’un blog de Parisiennes à Montréal, j’ai eu l’idée de faire la même chose, mais pour mes compatriotes canadiens qui partaient en France. Puisque ça faisait un certain temps que j’habitais en France et que j’en avais vu de toutes les couleurs, je me suis dit que j’avais l’expérience voir l’expertise pour lancer un site web sur le sujet! C’est à partir de là que l’aventure de www.cheznoscousins.com a commencé!

 

grande roue parisCrédit photo: Jade

 

9- Comptes-tu rester en France définitivement?

 

Depuis les dernières années, ma philosophie de vie a évolué. Je vis une année à la fois. Je ne sais pas où je serai d’ici les prochaines années. Mais ce que je sais, c’est que j’aime la France et le Canada. Je n’ai pas peur de l’avenir et j’ai hâte de voir ce qu’il me réserve, car je sais que quand on veut des aventures dans sa vie, on est capable d’aller les chercher et de vivre pleinement sa vie!

 

interview jadecrédit photo: Hervé Le Rouzic

Merci beaucoup à Jade d’avoir pris le temps de répondre à mes questions sur son expérience d’expatriée à Paris.

Ami lecteur, si tu veux relire les autres interviews d’expatriés dans le monde, c’est ici!