sallanches en route

Juste après Noël, je me suis envolée pour Genève. Nous en avions vaguement parlé mais sans rien planifier. Si bien que quelques jours après Noël, nous avons réservé nos billets au dernier moment sans aucune forme d’organisation. Ah si, l’English boyfriend avait réservé un hôtel pour 3 nuits…mais c’est tout. On est pas vraiment le genre de personne qui plannifie tout à l’avance…enfin disons que même si l’on plannifie on ne suit que très rarement le programme. Enfin, j’avais quand même lu les articles sur Genève écrits par Solène (ce qui m’a permis d’impressionner l’English boyfriend avec ma connaissance du CERN!).

Pour te faire gagner du temps au cas où tu souhaiterais toi-aussi te rendre à Genève, je te propose un mini série d’articles regroupant les sites & adresses utilisés lors de ce voyage. Article en deux parties car beaucoup trop long pour tenir dans une seule. Tu m’excuseras!

 

Genève jet d'eau

Le jet d’eau de Genève

 

La réservation des billets d’avion

Bon, à la dernière minute je m’attendais à payer le prix fort…surtout au départ de Nantes. En effet, les vols Londres-Genève sont relativement peu chers à longueur d’année mais au départ de Nantes, c’est une autre histoire! Finalement après avoir comparé sur le comparateur de vols momondo (puis réservé sur EasyJet), je m’en suis sortie pour 162 euros, avec bagages. Le Nantes-Genève s’est très bien passé: pas de retard et du staff de super bonne humeur (ce qui fait plaisir à voir!!).

Et puis, il y a eu le retour Genève-Londres: on a presque râté l’avion à cause de la file interminable à l’aéroport de Genève. Nous avons passé 2h à faire la queue pour le check-in. C’est toujours comme ça à Genève? Cela ne m’était jamais arrivé dans le passé! Puis 20 minutes avant qu’ils ferment le check-in, on nous fait signe de passer à un autre guichet… Puis, refus de mon bagage qui doit donc passer dans la section “grand bagages”  (alors qu’à l’aller, il n’y avait aucun problèùe), on refait donc la queue et en attendant il nous restait encore toute la sécurité à passer. On a vraiment cru qu’on y arriverait pas à le prendre ce fichu avion!

 

sallanches en route

Sur la route de Sallanches

 

La réservation d’une voiture de location

Afin de faciliter nos déplacements (et parce que l’English boyfriend adore conduire aussi), nous avions décidé de louer une voiture. Il nous a trouvé une voiture sur Budget, qui appartient apparemment à Avis. Je te précise cela car à l’aéroport de Genève les deux bureaux sont côte à côte et que si le desk de Budget est vide il faut passer chez Avis. Nous, on avait pas vraiment compris…on se demandait pourquoi la dame de chez Avis nous fixait comme ça.

La location nous a coûté quelque chose comme 30 euros par jour, à quoi il faut ajouter le prix du carburant. Si l’on rend la voiture plus tôt, on ne paie que les jours qu’on a utilisé. Le GPS est en option et coûte environ 20 CHF. Nous ne l’avions pas pris car nous avions le nôtre apporté exprès…qui nous a finalement lâché en route. Tu t’es déjà retrouvé dans un pays inconnu avec un GPS qui te dit de tourner là où il y a une falaise? 😉

Pour rendre la voiture: très simple, on la gare au parking l’aéroport (suivre les signes “car rentals“) et on rend les clefs au bureau Avis/Budget. La personne en charge vérifie que rien n’est cassé et c’est tout. Vous remarquerez que même en suivant les signes car rentals, on se perd. On a quand même fait 4 fois le tour de l’aéroport … heureusement que ce n’était pas Heathrow…

Bref ami lecteur, j’espère que ces sites te seront utiles pour tes prochains séjours en Suisse. Dans le prochain article, on parlera des adresses où manger car c’est aussi important!

Pour moi ce séjour en Suisse et dans les Alpes (où on a filé par la suite) a été une succession de “poisse” et de moments Lost in Translation (oui je sais, ils parlent français…) mais on a bien rigolé. Et toi? Tu connais Genève? Tu pars à la montagne cet hiver?