Revivre l’ambiance de l’URSS à Lviv en Ukraine ?

[stextbox id color=”000000″ bgcolor=”f5f5dc” bgcolorto=”fc5ee9″]Aujourd’hui nous accueillons Christopher du blog Tour-Monde qui nous parle de Lviv en Ukraine. Comme moi Christopher a eu l’occasion de passer un certain temps dans les pays de l’Est donc je lui ai demandé de partager son expérience là-bas: en Ukraine[/stextbox]

L’Ukraine, on en entend beaucoup parler. En football, l’équipe de France a du batailler pour obtenir son billet pour la coupe du monde 2014 face aux joueurs Ukrainiens. En politique, ce sont les manifestations pour le rapprochement avec l’union européenne qui ont fait l’actualité du mois de novembre 2013. L’Ukraine, c’est aussi, pour certains, le boxeur (et futur président ?) Vitali Klitschko et son frère Wladimir..

Mais que sait-on vraiment de l’Ukraine, pays membre de l’ancien bloc soviétique ? Pas grand-chose en fait. Dans le cadre de mon tour du monde effectué en 2010-2011, j’ai eu l’occasion de visiter la magnifique ville de Lviv. Elle est pleine de richesses, mais aussi très représentative des paradoxes qui font l’Ukraine, « perdue » entre l’Union Européenne et la Russie.

Entre amour pour son pays et hommage à l’URSS

L’arrivée en Ukraine en bus depuis la frontière Polonaise peut déboussoler. Il y a de quoi se sentir comme Jonathan Harker en route vers le château de Dracula. Le paysage est dominé par l’obscurité et un brouillard très profond laisse craindre l’apparition d’un monstre à tout moment. Ce n’est pourtant que le début d’un dépaysement qui accompagne le voyageur tout au long de son séjour à Lviv.

 

La station de bus est située à l’extérieur de la ville et comme personne sur place ne parle anglais, cela n’est pas très commode de rejoindre le centre. L’auberge de jeunesse Kosmonaut, située dans le centre fait penser à la guerre froide et aux conquêtes spatiales accomplies du temps de l’URSS. Le décor joue aussi fortement la carte de la nostalgie avec de nombreux objets d’époque.

Cette sensation d’être dans un autre temps semble typique de Lviv. Le premier soir sur place, j’ai découvert le restaurant Kryïvka, l’une des étapes obligatoires lors d’une visite de Lviv. Après quelques minutes à suivre une file d’attente, dans le froid, je me suis retrouvé nez à nez un homme armé qui me demandait le mot de passe pour entrer. Cette arme était bien sur une fausse, et le mot de passe était « Slava Ukraini » qui signifie « Vive l’Ukraine ». A peine rentré qu’une nouvelle étape s’imposait pour continuer à avancer : Boire un shot de la vodka locale, aromatisée au miel.

 

Lviv soirée à thème communiste

 

Le show ne s’est pas arrêté là. Pendant toute la soirée, plusieurs animations sont organisées dans le restaurant pour mettre dans l’ambiance. Des soldats (des acteurs) débarquent dans le restaurant et commencent à fouiller des clients (au hasard, des jolies filles). Finalement, l’homme recherché (un autre acteur) est démasqué et embarqué par les soldats avant d’être fusillé dans la rue. (Rassurez- vous, là ce ne sont que des bruits enregistrés dans les hauts parleurs).

Les activités renvoyant directement à l’époque de l’URSS sont particulièrement nombreuses à Lviv. Il est aussi possible de se rendre au stand de tir pour essayer les mythiques Kalashnikov et autres snipers druganov. Enfin, pas besoin de sortir pour se baigner de l’ambiance. Il suffit de rester à l’auberge, s’immerger dans le décor et descendre quelques bouteilles de vodka avec d’autres voyageurs.

Ce serait cependant bien trop réducteur de réduire Lviv a une simple reproduction de l’URSS, tant la ville est parsemée de lieux très agréables à découvrir.

Des activités touristiques plus classiques

Le centre de Lviv est assez petit et en en a très vite fait le tour. Il n’empêche que ses rues pavées sont très charmantes et si le froid n’est pas trop rude, c’est un plaisir de s’y perdre pour découvrir quelques lieux plein de charmes. Parmi ceux-ci, le plus marquant est l’incroyable Maison des légendes. Sur 7 étages d’un vieil immeuble, ce lieu offre la possibilité de découvrir de nombreux trésors de l’Ukraine. Chaque étage a une ambiance unique et propose découvrir un univers différent. La « visite » s’arrête sur le toit et son incroyable terrasse, ou l’on retrouve une vieille voiture et ou il est possible de boire une bière en profitant d’une vue magnifiques sur les toits de Lviv.

Enfin, alors qu’à l’extérieur de la ville il est très difficile de communiquer même en anglais, il est possible de rencontrer des gens qui parlent français à Lviv. Ce sont les membres du « French Speaking Club », un groupe de jeunes ravi de rencontrer des français, qui ne manqueront pas de vous faire découvrir toutes les beautés de la ville.

 

language exchange club lviv

 

Une ville plus « patriotique » qu’il n’y parait

Lviv, à mes yeux, est un lieu très adapté pour retrouver l’ambiance ou tout du moins les clichés de l’URSS. Pourtant, ce n’est pas du tout une ville qui garde de fortes attaches avec ce passé. Elle est située dans l’Ukraine de l’ouest, celle qui ne parle pas Russe mais Ukrainien et tiens à sa culture, son identité. D’ailleurs, dans le restaurant Kryïvka qui reproduit l’ambiance d’époque de l’URSS de façon assez moqueuse, le mot de passe est à la gloire de l’Ukraine. Paradoxalement, pour beaucoup de gens de kiev, la capitale du pays, Lviv est une ville qui fait penser à l’Europe de l’Ouest, notamment pour son architecture.

Si on récapitule, les locaux trouvent leur ville très Ukrainienne, d’autres Ukrainiens, les russophones, y voient une ville très européenne et moi j’y apprécie les « vestiges » de l’URSS. Des ressentis totalement différents qui expliquent peut aussi pourquoi tout le monde tombe sur le charme de cette ville encore plus méconnue que son pays.

Merci à Christopher pour son retour d’expérience sur Lviv. Si vous les aviez manqué j’ai aussi quelques vieux articles sur l’Ukraine et plus généralement sur les Pays de l’Est.

ps: n’oubliez pas qu’il y a un carnet de voyage à gagner ici!

Comments
18 Responses to “Revivre l’ambiance de l’URSS à Lviv en Ukraine ?”
  1. Morgane D says:

    J’ai adoré Lviv que j’ai visité il y a un moment déjà et qui avait tout de la ville pleine de promesses touristiques, destinée à devenir une petite Prague.
    Je reconnais l’ambiance sur les photos de Christopher. Par contre, je tiens à dire que Lviv n’a en fait pas grand-chose à voir avec l’atmosphère et le décor URSS, même si le resto à spectacle a l’air très sympa.

    La ville est vraiment charmante, avec des saveurs d’Europe centrale comme on pourrait en retrouver en Autriche, en Pologne ou à Prague. Les bâtiments sont colorés, la ville offre une intimité chaleureuse… D’ailleurs, ce n’est pas étonnant puisqu’elle a longtemps été polonaise sous le nom de Lwow.

    Parce que l’esprit soviétique, ce sont plutôt des grands bâtiments en béton destinés à héberger des familles à plusieurs dans un appart, des statues de Lénine en bronze dans des poses héroïques, des jardins d’enfants sortis d’un moule et reproduits partout dans l’URSS… Bref rien de ce qu’on ne retrouve à Lviv, sauf dans les bars et restaurants à thème 😉

    Ce qui me surprend un peu c’est que j’ai visité la ville il y a huit ans et j’aurais pensé que depuis, plus de gens parleraient anglais, un peu comme à Moscou qui est devenu une ville english-friendly en quelques années 😉

    • Lucie says:

      Salut Morgane,

      Oui Christopher a orienté son article sur le thème “celui qui veut revivre l’URSS” ce qui explique que le reste de la ville soit “zappé”. Après il a peut-être quelques articles sur son propre blog, n’hésite pas à y faire un tour 😉

      Je ne connais pas Lviv, en Ukraine j’ai seulement visité Odessa et comme toi ça fait un moment. D’ailleurs on retrouvait aussi un petit côté Prague là-bas aussi, c’est une très belle ville. L’esprit soviétique on le retrouve plus en Moldavie et en Roumanie j’ai l’impression. Après il faudrait que je visite Lviv puor me rendre compte 🙂

      • Chris says:

        Pas encore été à Odessa, mais ce qui est drôle, c’est que je suis sur d’y voir la aussi un peu d’URSS. L’escalier d’Odessa est untilisé dans une séquence du film Le cuirassé Potemkine, réalisé par Eisenstein, l’un des plus grands cinéastes de l’URSS.
        Forcément, c’est à ça que je penserais une fois sur ce lieu. Et pour être honnête, l’URSS m’a toujours un peu facinné, du coup quand je suis dans des pays de l’ancien bloc, j’aime bien fouiner, en cherche des traces, des “souvenirs”.

        • Lucie says:

          Je comprends ta fascination, jusqu’a ce que j’aille en Roumanie je n’y avais pas particulierement porte attention mais depuis ca m’interesse beaucoup egalement!

    • Chris says:

      Entièrement d’accord avec toi pour l’archistecture, c’est d’ailleurs pour ça que bien des Ukrainiens la qualifient de ville Européenne. Mais le restaurant, l’auberge de jeunesse, le tir à la Kalashnikov… tout ça créait aussi une ambiance un peu particulière 🙂
      Selon ce qu’on fait à Lvov, chaque heure peut être totalement différente, avec une ambiance radicalement à l’opposé de ce que l’on faisait avant !

  2. LaRoux says:

    cela peut être intéressant, mais pour ma part ce n’est pas la partie historique que je préfère ..

  3. Ohlala qu’est-ce que j’aime l’Europe de l’Est, je ne me lasse pas de lire des articles au sujet des villes/pays que je n’ai pas encore eu la chance de visiter !!

    • Lucie says:

      C’est vrai? J’ai plein d’articles sur la Roumanie si ça t’intéresse (j’aime les gens qui aiment les pays de l’Est!!!!) et un peu d’Ukraine et de Moldavie 🙂 Tu as visité quels pays en Europe de l’Est?

    • Oh je n’en ai pas visité des masses. Pour le moment : Prague, Cracovie et Moscou. ^_^
      La Moldavie m’intéresse tiens ! Je vais aller zieuter ça. Mon chéri m’a toujours dit pour blaguer “un jour j’irai en Moldavie, le pays où personne n’est encore jamais allé”, et je lui réponds à chaque fois “un jour je vais vraiment t’acheter un billet d’avion pour la Moldavie!” 😉

      • Lucie says:

        héhé!! C’est à visiter au moins une fois! Et puis sur la route vous pourriez vous arrêter en Transnistrie 🙂 La Moldavie j’y suis allée en hiver ce qui n’est peut-être pas la meilleure option, si c’était à refaire j’irai au printemps ou en été.

  4. Florian says:

    Lviv est vraiment une ville sympa. J’y suis allé seulement 1 weekend lorsque je vivais à Cracovie (accessible en train direct ou train + voiture). Sur place j’ai eu quelques bonnes surprises : l’architecture, un bar : le mazoch café (pour ceux qui connaissent^^) et un restau dont je ne connais plus le nom, sur plusieurs étages avec terrasses en haut). Bref, un TRES bon weekend ! J’ai écrit là dessus tant j’ai aimé la ville : http://www.toolito.com/12-raisons-daller-a-lviv/

    • Lucie says:

      Merci pour le lien Florian, de l’Ukraine je ne connais qu’Odessa mais avec tous ces commentaires sur Lviv ça commence à me tenter pas mal 🙂

  5. Astrid says:

    Aie aie Lviv, notre premier contact avec l’Ukraine, gros gros coup de coeur tant pour la ville que pour le pays, sans parler des gens !

    • Lucie says:

      Ah je n’ai pas eu la chance de visiter Kiev! Christopher m’a tentée avec cet article! Je suis seulement allée à Odessa et c’était vraiment sympa 🙂

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] https://mytourduglobe.com/  Lucie la miss Londres, expatriée sur place, elle voyage pas mal au travers de ses envies et des ses disponibilités. Elle nous propose toujours des petits articles sympas à lire, et à relire, sur ses expériences perso ou sur celles d’autres personnes. J’ai bien aimé son article sur Iviv en Ukraine https://mytourduglobe.com/2013/12/26/revivre-lambiance-de-lurss-lviv-en-ukraine/ […]

  2. […] de quelques jours dans une ville d’Europe. Si j’ai vaguement envisagé de retourner à Lviv, une ville d’Ukraine que j’avais adoré, j’avais surtout en tête deux villes : Vilnius et Budapest. Vilnius, je l’ai […]

  3. […] Au final, nous avons réussi à trouver un bus pour le centre et avons adoré découvrir la ville de Lviv, perdue entre Europe et URSS. […]



Leave A Comment

Suivez-moi sur les réseaux sociaux:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.