ljubljanica

Quand on se trouve dans le vieux centre-ville de Ljubljana, c’est un peu comme se balader dans une autre époque. Le style architectural de la ville ne ressemble pas à ce que l’on connait en France ou même dans les pays voisins.

Je me souviens que la première fois que je suis allée à Ljubljana, la ville m’a rappelé Cluj-Napoca en Roumanie. Pas seulement Cluj d’ailleurs, la plupart des villes de Transylvanie. La raison est simple. La Transylvanie et la Slovénie ont un point commun de taille: elles ont toutes les deux été sous domination Habsbourg pendant un certain temps. Suffisamment de temps pour construire des villes portant leur style architectural. J’imagine que si vous vous baladez à Vienne, le style sera aussi similaire.

  • pour ceux qui ne connaissent pas plus que ça l’histoire de la monarchie autrichienne, allez faire un tour sur leur page wikipédia

Je ne suis jamais allée en Autriche mais un certain nombre de Pays de l’Est portent cette “marque Habsbourg” que l’on reconnait assez facilement: maisons colorées, sculptées avec goût et finement travaillées. Cela n’a rien à voir avec la sobriété des monuments qu’on peut trouver à Paris par exemple.

Faire une balade à Ljubljana permet d’admirer ce style qui a été un peu mieux entretenu qu’en Roumanie d’ailleurs. Mais ici, on trouve aussi d’autres éléments, parfois improbables, qui rendent cette ville fascinante. Quels sont-ils? Voyez par vous-même!

 

1- Les dragons qui protègent la ville

 

Les dragons protègent la ville de Ljubljana.

Par-ci, par-là vous verrez des réferences à cette légende: le pont des Dragons, quelques sculptures ici et là notamment au niveau du château. Plusieurs légendes sont mises en avant: l’une implique le héro grec Jason qui aurait remonté le Danube jusqu’à tomber sur la Ljubljanica (la rivière qui traverse Ljubljana). Ici, il serait tombé nez-à-nez avec un monstre (le dragon) qu’il aurait terrasé.

Le dragon est censé protéger la ville de Ljubljana. Une autre légende implique St George  qui est par ailleurs le patron de la chappelle du château de Ljubljana. Bref, on ne sait pas exactement d’où sort ce dragon mais sachez que c’est l’emblème de la ville.

dragons ljubljana

 

2- Les bords de la rivière

 

Peut-être le coin que je préfère: on y trouve une quantité impressionnante de bars, restaurants, glaciers…et les slovènes se mettent en terrasse dès le matin (pour une bonne petite glace matinale!). Même quand il pleut, on les trouve sur leurs terrasses. Enfin celles qui ont de quoi se protéger de la pluie. Les bords de la Ljubljanica sont toujours animés par de la musique gypsie, des expositions artistiques, des retransmissions de match de foot…D’ailleurs, on nous a gentiment proposé de nous joindre à une table pour regarder la Slovénie jouer. Apparemment, c’était la première fois depuis une vingtaine d’années qu’ils se qualifiants pour je ne sais quelle coupe – pardonnez mon manque de connaissance en football. En plus d’un cadre agréable, on y trouve toujours une ambiance bon enfant.

bord de la ljubljanica

bord riviere ljubljana

ljubljanica

 

3- Le château qui surplombe la ville

 

En levant les yeux, on remarque une colline (ou montagne?) sur laquelle est perché un château – reconverti il y a quelques temps en prison, puis en lieu de touristique. Le château offre probablement le meilleur point de vue sur la ville, sauf quand il pleut. On peut le visiter gratuitement, grimper sur les remparts, voir une partie des cachots…et on y trouvera aussi des expositions temporaires payantes. Lorsque nous y sommes allées, il y avait une belle exposition sur la photographie de voyage. Et cela permettait aussi d’accéder à la zone sous le château où l’on trouve notamment une petite grotte! L’été, des concerts sont organisés en plein air donc si le temps le permet, c’est à tenter!

chateau de ljubljana cour

vue sur ljubljana

chateau de ljubljana

 

4- Le vieux centre-ville

La périphérie est assez résidentielle: une y trouve une succession de maisons, jardins, pompes à essence, supermarchés…rien d’exceptionnel. Par contre le vieux centre-ville c’est autre chose.
Comme je le disais plus haut, le style Habsbourg domine à Ljubljana. Les maisons colorées et décorées s’enchaînent le long de la rivière mais aussi dans les rues plus éloignées. Les rues pavées rappellent l’ancienneté de la ville. D’ailleurs attention avec les talons, surtout quand il pleut: ça glisse dangereusement!

 

centre-ville ljubljana 1

vieux centre ville

 

Remonter la rivière permet d’avoir une bonne idée de la configuration de la ville: le Pont des Dragons, le Ljubljana Central Market ouvert tous les jours (il me semble) et qui propose des fruits et légumes, de la street food, du café traditionnel…la cathédrale de Ljubljana juste derrière ce marché, puis la place centrale de Ljubljana (la place Preseren). Avant cette place, on trouvait quelques cafés. Après cette place, on trouve une quantité impressionnante de cafés, bars…puis l’on traversera la Ljubljanica pour aller vers le château de Ljubljana et on en profitera pour admirer les petites églises cachées de ce côté, les fontaines, et les détails sur les différentes habitations de ce côté.

 

centre ville ljubljana

 

marche ljubljana

 

5- Les ruines romaines

 

Ljubljana est une ville très ancienne qui, comme beaucoup de villes, a ses ruines romaines. En longeant la rivière et en sortant un tout petit peu de Ljubljana, vous tomberez dessus. Elles sont assez facile à trouver. Et puis, au pire, vous avez juste à suivre les panneaux.

 

6- Les “pâtisseries” à la mode slovène

 

Je crois que les slovènes aiment bien les gâteaux. On aime tous les gâteaux en même temps, non? A Ljubljana, on trouve beaucoup ce que l’on pourrait comparer à nos pâtisseries en France. Bien sûr, à la mode slovène: ne vous attendez pas à trouver des éclairs ou autres tartelettes. On trouvera cependant des burek (à différents parfums), des croissants à la slovène, du pain, et autres viennoiseries – que personnellement je trouve assez sèches. Mais bon, les goûts et les couleurs! Par contre, le burek est une spécialité slovène que je vous encourage à goûter. On en trouve à tous les goûts donc vous en trouverez forcément un qui vous convient.

 

patisserie

 

7- Des distributeurs originaux

 

Tout près de la place du marché, on trouve un distributeur insolite et utile à la fois: un distributeur de produits laitiers! Yaourts, fromages…sont à disposition 24h/24. Les produits sont bien évidemment de Slovénie et sont régulièrement remplacés. Pour toi ami lecteur, j’ai testé et je peux te conseiller d’y aller les yeux fermés: ça se laisse consommer sans faim! A Londres, on ne trouve pas des “yaourts de la ferme” si facilement que ça, c’était le moment d’en profiter!

 

distributeur

 

8- Metelkova

 

J’en avais parlé l’an dernier dans ce post: un quartier de “squatter” qui ont transformé cette zone en lieu de fête et de culture. Relisez cette article pour plus de détails. Etant repassée par ici cette année, j’ai pu constater une évolution: des oeuvres en plus par rapport à l’an dernier, d’autres ont été remplacées. Bref, ça bouge!

oeuvre d'art metelkova

facade metelkova

facade maison

 

En observant attentivement, je suis sûre que l’on pourrait trouver d’autres éléments intéressant à observer lors d’une balade à Ljubljana: par exemple ces petits cafés de quartier où l’on trouve de la bière pas chère, tous ces glaciers plus appétissants les uns que les autres, ces tours en bateau que l’on peut faire sur la rivière…

Et toi ami lecteur, as-tu déjà eu l’occasion de faire une balade à Ljubljana? Ou ailleurs dans la région?