P1050885

…quand il fait bien froid. Je ne sais pas si vous avez déjà visité Londres en février mais ce n’est pas la meilleure période. A mon avis c’est même la pire: le froid, le vent, pas de soleil, c’est déprimant non? Quand mes parents sont venus visiter Londres, j’ai décidé qu’il serait plus sage de faire des activités à l’intérieur histoire qu’on ne tombe pas tous malade, c’est comme ça qu’on a finit au British Museum. Vous allez me dire, rien de bien original là-dedans: quelques vieux vases, une momie par-ci par-là et d’autres vieilleries. Mais le  British Museum c’est quand même un peu plus que ça.

Nous avons décidé d’y aller le samedi matin histoire de pouvoir prendre notre temps pour visiter dans être pressés par la foule. J’ai visité une fois ce musée un samedi après-midi: erreur! Bref nous commençons la visite par la gallerie d’arts islamique qui personnellement m’a pas mal plu. La seule chose que je reprocherais au musée c’est d’être avare en explications: “ceci est un vase”…C’est gentil mais ça on le voit bien! Heureusement ce n’est pas le cas dans toutes les galleries. Il faut savoir que le British Museum est vraiment très grand, nous avons fait 4 galleries: arts d’Asie, arts islamiques, la gallerie sur la mort et celle sur la récupération des armes au Mozambique. Ces deux ces deux dernières dont je vais vous parler aujourd’hui.

 

Expo Mort British Museum

 

Expo sur la mort aux Amériques

Cette exposition couvre l’ensemble de l’Amérique, on y parle du rapport à la mort des différentes populations habitant sur le continent américain…et les civilisations plus anciennes (Incas, Aztèques…). Les traditions qui s’y rattachent, les objets importants liés à la mort. Certains trouveront cette expo morbide mais je trouve qu’il est intéressant de voir comment d’autres cultures concoivent la mort. L’un des exemples qui vient en tête quand on pense à la célébration de la mort dans d’autres culture est le Mexique et leur Jour des Morts, Día de Muertos. Cet exemple est bien évidemment expliqué pendant cette expo mais elle couvre aussi des cultures moins connues comme les Inuits et autres cultures d’Amérique du Nord.

Expo sur la récupération des armes au Mozambique

L’autre expo que j’ai bien aimé lors de cette visite présentait un projet:  Transforming Arms Into Tools project, (transformer les armes en outils). Le Mozambique est un pays qui a connu la guerre civile entre 1976 et 1992. Il y avait donc des millions d’armes en circulation dans le pays. Afin de récupérer une partie des armes en circulation, le prêtre Dom Dinis Sengulane a lancé un projet: on récupère votre arme et on vous donne des outils en échange. Le projet a été un succès. Il y a même un village qui a rassemblé toutes ses armes afin d’obtenir un tracteur en échange. Mais après, que faire avec toutes ses armes?

Les armes collectées ont été transformées en oeuvres d’art et ce sont ces oeuvres d’arts qui sont présentées au British Museum en ce moment. Au total, c’est environ 600 000 armes qui ont été récupées grâce à ce projet et autant d’outils échangés. Voici l’une de ces oeuvres: The Tree of Life

Le British Museum est un musée que j’apprécie beaucoup à Londres: il est gratuit (sauf pour certaines expos) et les expositions sont généralement de qualité. J’ai découvert récemment qu’on pouvait avoir un pass à l’année pour £44 – ou £30 quand on a moins de 26 ans -. On a ainsi accès à toutes les expositions gratuites et payantes à longueur d’année. Pour ceux que ça intéresse, voici la page du British Museum où l’on présente les expos actuelles et à venir (la page est en anglais).

Et toi l’ami lecteur, ça t’inspire ces expos? Tu as déjà fait un tour au British Museum? En général, tu t’intéresses à quel genre de musée?