pourboire UK

Vous vous souvenez au cet été je vous avais préparé un article sur les grandes différences culturelles entre le Royaume Uni et la France (c’était ici). Il vous avait bien plu celui-là et dans les commentaires, j’ai pu lire des ajouts sympa donc j’ai décidé de vous proposer un second article du même ordre. N’hésitez pas à relire le premier pour vous raffraîchir la mémoire! Nous nous replongeons donc dans le monde merveilleux des différences culturelles qui illuminent mon quotidien british. Je vous avoue que depuis toutes ces années de vie en Angleterre, ces petits trucs font partie de mes habitudes. Limite maintenant, en rentrant en France, je surprise de ne pas les retrouver. Enfin, ce sont les aléas de la vie d’expatrié quoi. 🙂

1- Pas de pain au resto

 

Oui, ici on a pas droit à la petite corbeille de pain pour patienter en attendant d’être servi…cela peut arriver dans certains restaurants Méditerranéens cependant. Ne soyez donc pas surpris si vous n’avez pas droit à vos tartines avant de manger!

 

pub britannique

 On a rien à grignoter mais on peut toujours compter les couverts en attendant

 

2- Pas de pichet d’eau non plus

 

…mais possible de demander une “tap water”. Toujours au restaurant: on ne vous donnera pas de pichet d’eau. Il faudra le demander. D’ailleurs, il faut être super précis car si vous demandez de l’eau du robinet, on vous apporte un verre d’eau par personne. Pour les gens qui boivent beaucoup pendant les repas ce n’est pas pratique. Sauf si ça vous amuse de voir le serveur courir pour vous apporter des verres d’eau.

 

restaurant angleterre

Et les sachets de sucre…

 

3- Laisser un pourboire

 

Ici, il faut laisser un pourboire dans les bars/restaurants/pubs…partout où l’on vous sert en fait. Le pourboire tourne autour de 10%-15% selon les endroits. Parfois pour vous simplifier la vie, c’est écrit sur votre ticket, comme ça pas d’erreur possible. Vous n’avez pas de liquide sur vous? C’est pas grave, on y a pensé: les machines pour cartes bancaires proposent très souvent une option qui vous permet de laisser un “tip”. Doit-on vraiment laisser “un tip” à chaque sortie? Généralement, c’est bien vu. Personnellement, je le fais à chaque fois sauf dans les rares cas où le service est vraiment exécrable, c’est rare mais ça arrive.

 

pourboire UK

 

4- Pas de bise pour se saluer

 

L’un des commentaires la dernière fois parlait de la bise. C’est vrai ici, on ne fait pas de bises. Sauf quand on est avec des expatriés français (ou autres latins parfois). On l’aime bien la bise en fait 🙂 Le britannique sert la main, parfois il “hug”. Mais parfois, il peut arriver qu’il fasse la bise s’il sait qu’on est français.

5- On travaille 40h par semaine (voir plus)

 

Il me semble que cela avait aussi été suggéré dans les commentaires du dernier article aussi. Il paraîtrait qu’ici on travaillerait 40h par semaine, c’est vrai en fait. Ca peut même être plus selon les industries – ou moins aussi. Avant de signer un contrat de travail, lisez-le bien. Il y a parfois une clause à propos de 48h de travail hebdomadaire, mais il est possible de “opt out”, c’est à dire que si vous “opt out” des 48h hebdomadaires, on ne pourra pas vous demander de travailler plus de vos 40h par semaine. J’ai toujours opté pour ce “opt out” au cas où mais personnellement, on ne m’a jamais demandé de travailler plus que ce qui est écrit sur mon contrat jusqu’à présent. Je vous dirais si ça arrive!

6- Pas les mêmes jours fériés

 

Oui, forcément c’est évident. Les jours fériés sont différents ici. D’ailleurs, on ne les appelle pas “jours fériés” mais “Bank holidays”. A la base c’est lié aux banques et à leurs jours de fermeture. Aujourd’hui, on a tous droit à nos bank holidays sauf dans certains domaines où il faut s’arranger avec son chef: la vente par exemple. A part ça, Noël et le 1er de l’An sont les jours fériés que l’on a en commun avec la France. Sinon ici, pas de 1er mai, pas de 14 juillet (vous vous en doutiez je pense), pas de 11 novembre (alors qu’il y a énormément de célébrations dans cette semaine)…On s’adapte!

 

bank holidays

Source photo ici

 

7- Pas les mêmes vacances

 

Et dans la même logique pas les mêmes vacances. En général, on a entre  20 et 25 jours de vacances en moyenne, ce à quoi il faut ajouter les jours fériés. Ces jours peuvent être pris quand on veut – sauf dans certains secteurs comme la vente. Il y a souvent un nombre de jours maximum à prendre d’un coup. Par exemple, je ne peux pas prendre plus de deux semaines d’affilée. Enfin, il y a des exceptions quand même.

8- Les magasins ouverts tard, voir 24/24, et le dimanche aussi!

 

LE truc auquel on s’habitue très très bien! On peut facilement aller faire les courses même si on rentre chez soi à 21h. C’est peut-être pareil dans des grandes villes comme Paris (je ne sais pas vous me direz en commentaire!) mais là d’où je viens (Maine et Loire), ce n’est pas évident d’aller faire ses courses après 20h. A chaque retour en France je me fais avoir quand je veux aller chercher quelque chose au SuperU du coin en soirée.

 

9-Possibilité de s’habiller comme on veut sans être jugé

 

Cela peut surprendre quand on arrive mais ici, si l’on veut sortir en mini jupe décolorée, collants troués, veste imprimé écossaise, châle bariolé et cheveux violet…eh bien on peut. Et honnêtement, tout le monde s’en fiche, je suis sûre qu’on ne vous dira rien et qu’on vous regardera à peine. C’est aussi valable pour ce qui est de “l’affichage” de ses croyances: c’est possible, même dans les lieux publics, écoles et administrations.

Et voilà pour cette deuxième série ami lecteur, je suis sûre que je pourrais t’en trouver encore d’autres mais ce sera l’occasion de refaire un article plus tard 😉 Et toi, là où tu vis tu as remarqué des différences par rapport à la France dans ta vie de tous les jours?