Réflexion: chercher un job AVANT de partir à Londres & les agences de placement.

C’est peut-être la question qui revient le plus souvent quand on parle de venir vivre à Londres. Et avec cette question vient la suivante: est-ce qu’on peut faire confiance aux agences de recrutement/placement pour nous trouver un job et/ou logement à Londres ?

Tout d’abord, je tiens à préciser que je n’ai jamais utilisé les services de ces agences mais c’est un sujet que j’ai beaucoup recherché avant de venir à Londres. Certes, ça fait un moment mais c’est un sujet toujours d’actualité.

Précisons aussi que je n’ai pas une très bonne image de ces agences (j’explique tout plus bas) mais vu que ces questions sont récurrentes et que certaines personnes, malgré les mises en gardes, continuent à se faire avoir, je me suis dis que ce serait intéressant d’expliquer en détails pourquoi je ne conseille jamais de chercher un job alimentaire avant de venir à Londres. C’est la même raison qui fait que je conseille d’éviter les agences de placement. Tout est lié les amis ! 🙂
 
 

Mon expérience (ou ma “non expérience” ?) avec ces agences

Il y a très longtemps, je devais avoir 18 ou 19 ans, j’avais commencé à creuser un peu le sujet des agences de placement à Londres alors que je voulais moi-même tenter l’aventure londonienne. A l’époque j’étais arrivée à la conclusion suivante: pourquoi payer une agence pour quelque chose que je peux faire moi-même gratuitement ? Sachant que cette agence ne sera même pas en mesure de me garantir quoi que ce soit. C’est comme si on jetait 200 euros à la poubelle – ou plus. Perso, je conseille toujours de ne pas dépenser cet argent dans des agences et de le garder pour s’installer à Londres. Vu le coût de la vie, vous en aurez besoin.

C’est en gros la réponse que je donne quand on me demande des conseils pour trouver un job alimentaire avant de partir à Londres et qu’on me demande ce que je pense des agences de placement.

Cependant, il faut croire que ce n’est pas suffisant car certaines personnes à qui j’ai déconseillé ces agences y sont allées quand même. Et elles se sont fait avoir. C’est peut-être la faute à pas de chance, allez savoir mais je reste sur ma position: quand on veut chercher un job à Londres, on cherche sur place et on ne paie pas une agence pour le faire à sa place.
 
 

**********

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je te recommande ces quelques articles qui traitent de la recherche de job à Londres:

 
Un truc à se rappeler pour les jobs alimentaires: on peut vous demander de commencer à travailler dès le lendemain. Dans certains secteurs d’activité, on ne peut pas se permettre d’attendre deux ou trois que le candidat arrive de France, puis attendre qu’il s’installe à Londres etc. Pour les jobs alimentaires, il faut être disponible de suite sans quoi quelqu’un d’autre prendra votre place.C’est aussi pour ça que je considère que c’est une perte de temps de chercher un job en restaurant/coffee shop/pub etc de France: on ne vous attendra pas. Et ces jobs sont disponibles tout le temps, vous en trouverez un sans problème.

restaurantUn restaurant à Canterbury

**********

 
 

Les agences de recrutement vs les agences de placement: définition.

Précisons d’abord de quoi l’on parle.

Au Royaume Uni pour les emplois qualifiés, il est très courant de passer par des agences de recrutement. Il y en a des centaines et spécialisées par domaine (IT, marketing, vente, commerce, ingénieur, banque…). C’est tout à fait legit et difficile à éviter car beaucoup des annonces auxquelles on postule en ligne sont postées via ces agences de recrutement. Quasi inévitable pour les emplois qualifiés.

Les agences de recrutement dont je voulais vous parler aujourd’hui, ce sont les agences qui vous promettent de vous trouver un job à Londres alors que vous êtes encore en France. Pour éviter la confusion dans les termes, on va les appeler agences de placement. Ces agences proposent aux gens qui ne sont pas encore en Angleterre de les aider dans leur recherche de job, logement etc. Ils offrent de s’occuper de tout pour vous pendant que vous êtes encore en France de sorte qu’en arrivant vous aurez juste à poser vos valises et à partir bosser. C’est un peu trop beau pour être vrai, non ?

Alors attention, je ne dis pas que toutes ces agences sont des arnaques. J’imagine que dans le lot il doit y en avoir des correctes. Avec cet article, je veux juste faire comprendre que faire 100% confiance à une agence pour gérer une expatriation c’est une solution de facilité mais pas forcément la meilleure solution. Et encore une fois, je parle ici des personnes qui veulent venir à Londres pour trouver un job alimentaire et non pas des expatriés qui sont transférés de leur entreprise française vers une branche britannique de la même entreprise.

Maintenant que nous savons de quoi nous parlons, je vous propose une FAQ avec les réponses aux questions que l’on m’a le plus posées sur ce sujet.
 
 

Combien coûte une agence de placement ?

Tout dépend du type d’offres qui vous intéresse: job et logement ? Job uniquement ? Logement uniquement ? Job, logement, cours de langues ?

Autant dire qu’il y a autant d’offres et de prix possibles que d’agence. Les premiers prix commencent à 120 euros pour une offre de base et peuvent monter jusqu’à 2 600 euros si des cours de langues sont inclus. C’est une fourchette très large comme vous pouvez le voir. Vraiment ça dépend de ce dont vous avez besoin.
 
 

Que promettent vraiment ces agences ?

Pour faire simple: bien souvent il s’agit de partager une base de données et de faciliter la prise de contacts une fois sur place. Personne ne peut vous garantir un job à l’arrivée à moins de vous employer directement. Tout simplement car ils ne peuvent pas prendre cette décision à la place d’un employeur.

Les offres varient selon les agences mais en gros, vous pouvez avoir accès à certains services suivants:
 
 

–> Un travail

Ca devient intéressant. Sur l’un de ces sites, on trouve une grande pastille colorée sur la page d’accueil qui dit “249 euros, job garanti“.

Quand on est un peu jeune (et naïf ?) et qu’on voit ça, on se dit qu’en payant cette somme à l’agence de placement en question, on aura un job sur place. Normal, c’est écrit “garanti”. Haha ! Voici ce qu’on trouve sur le site juste en dessous: “Des postes pour tout niveau d’Anglais et tout niveau d’expérience. Job garanti sous 2 semaines de recherche maximum“. Donc le job n’est pas si garanti que ça puisqu’il faut encore le trouver. Et devinez quoi ? Si vous cherchez un job alimentaire à Londres, vous arriverez au même point tout seul. Pour vous donner une idée, j’ai trouvé un job alimentaire 4 jours après être arrivée à Londres, et encore je m’étais aussi donné deux jours pour me poser donc je n’avais pas cherché dès en arrivant 😉

Ce que ces agences promettent c’est de vous mettre en contact avec des restaurants, pubs, coffee shops…rien de plus. Après c’est encore à vous de décrocher l’entretien et de convaincre le patron. Et puis, il faut aussi passer la période d’essai.

neals-yardNeal’s Yard à Covent Garden, et ses nombreux coffee shops.

 

La question que je vous pose du coup: pourquoi payer plusieurs centaines d’euros à une agence de placement alors que vous auriez pu faire ça vous-même ? Gardez vos euros, prenez-vous un billet d’Eurostar (ou avion, hein), réservez quelques nuits en auberge de jeunesse et allez vous-même faire le tour des bars, resto pour vous présenter. A Londres, on trouve des annonces sur les vitrines pour des staff members dans tous les quartiers et toute l’année. Trouver un job alimentaire sera rapide.

Quand on lit les T&C sur les sites de beaucoup de ces agences, il est précisé que l’agence fait la liaison entre l’employeur potentiel et le candidat. Elle reçoit les offres et les mets à disposition du candidat. Encore une fois, pourquoi ne pas simplement aller faire un tour dans Londres avec vos CVs sous le bras et vous arrêter partout où vous voyez une pancarte “staff wanted” en vitrine ? Vous aurez au moins l’avantage d’avoir un contact direct avec l’employeur potentiel.
 
 

–> Un logement

Le logement est parfois présenté comme ceci: “exemples de logement possible: auberge de jeunesse, colocation…“. Pour trouver une auberge de jeunesse à Londres, vous pouvez très bien aller sur Hostelworld ou Hostelbookers, pour la colocation c’est Gumtree ou Spareroom (il faudra faire attention aux arnaques au logement à Londres par contre). Ne me remerciez pas c’est cadeau ! 🙂

Trouver un logement à Londres c’est chiant et pour plusieurs raisons: c’est cher, ça prend du temps, il y a beaucoup de candidats.Et oui, on peut être tenté d’outsourcer cette recherche fastidieuse à une agence de placement pendant qu’on est encore en France. En faisant cela, vous acceptez de faire confiance à quelqu’un que vous ne connaissez pas (et qui ne vous connait pas non plus) pour vous trouver un logement qui vous convient. Vous voyez où je veux en venir ? Ceci pose problème à différents niveaux:

  • Comment savoir si le logement sera près du travail (remember, vous n’avez pas encore de travail) ?
  • Comment savoir si les colocataires sont sympa ?
  • Comment savoir combien de colocataires il y aura  ? As-tu déjà vu une colocation de 12 avec 2 salles de bain ? Moi, oui et perso je n’aimerais pas y vivre ?
  • Comment savoir si le propriétaire/agence immo est réglo: il y a énormément de pratiques douteuses dans ce domaine à Londres ?
  • Savez-vous si votre caution est protégée ? Par qui ?
  • Dans quel quartier allez-vous vous retrouver ?

Quand on lit les T&C, on remarque en plus qu’il est inscrit que ces agences ne visitent pas toujours les logements elle-mêmes mais se basent sur les feedback des autres candidats. Or nous n’avons pas tous les mêmes critères pour juger un logement. Il est aussi précisé que le candidat doit faire lui-même la démarche de réserver son logement.
 
 

—> Prise en charge de la partie administrative

  • Enregistrement chez le GP

Admettons. Mais vous aurez quand même à y aller vous-même pour remplir tous les formulaires, faire les tests médicaux (les nouveaux patients doivent faire quelques analyses). Relisez mon article complet sur le fonctionnement du NHS en Angleterre, ça pourra toujours vous servir.

  • Vous décrocher votre National Insurance Number (NIN)

Là encore, le demander c’est pas compliqué: il faut prendre RDV au job centre du coin. N’importe qui peut faire ça mais une fois le RDV pris, il faut rencontrer un conseiller et répondre à tout un tas de questions sur sa vie: depuis combien de temps on est là, qu’est-ce qu’on fait là, est-ce qu’on a un job etc. Je serais étonnée qu’on vous accompagne jusque dans le bureau du conseiller du Job Centre.

 
 

–> Des cours d’anglais

Là, on va dire que c’est le seul point sur lequel je suis d’accord: certaines personnes ont vraiment besoin de cours d’anglais en arrivant sur place, d’autres sont plus à l’aise. Si vous sentez que vous en avez besoin, allez-y.

 

Quelles sont les garanties ?

On vous donne accès à une base de données de jobs alimentaires et à une liste de logement et vous devez quand même faire le reste des démarches vous-même. Ca vous fera peut-être gagner du temps ? Certaines agences vous promettent un certain nombre d’entretiens: obtenir un entretien d’embauche à Londres, surtout pour un job alimentaire, c’est relativement facile donc pourquoi payer plusieurs centaines d’euros pour quelque chose que l’on peut faire tout seul gratuitement.

Peut-être qu’une agence permet de gagner du temps mais je n’en suis pas convaincue…
 
 

Quels sont les risques ?

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de ces agences de placement après il faut aussi reconnaître que les risques sont limités: à part perdre l’argent que vous leur aurez donné vous ne risquez rien 🙂 Ah oui, n’oubliez pas que les frais sont la plupart du temps non remboursables. Ce qui signifie que vous ne reverrez pas votre argent.

Pourquoi répéter l’évidence ? Tout simplement car récemment on m’a demandé quelle procédure suivre pour récupérer ses sous pour telle ou telle raison mais quand on lit les T&Cs, on se rend compte que la plupart du temps, on ne tombe pas dans le cas où l’agence devrait rembourser. Comme quoi lire les termes & conditions, c’est important !
 
 

Ma conclusion

Au final, vous faites bien ce que vous voulez mais je voulais que vous compreniez qu’en payant une agence de placement vous aurez surtout accès à des listes de jobs et de logements.

En préparant votre projet d’expatriation correctement avant de partir vous arriveriez sûrement au même point. Je crois que certains candidats ne se rendent pas bien compte qu’une agence ne peut pas vraiment garantir quoi que ce soit et il faut être conscient de ça quand on paie les quelques centaines d’euros de frais de dossier.

Je sais que partir vivre à Londres peut faire peur: c’est une grande ville, le coût de la vie est l’un des plus élevés au monde…mais rassurez-vous, on trouve encore des jobs alimentaires sur place.

Au final, si vous voulez quand même prendre une agence de placement pour vous trouver un job à Londres avant de partir: lisez bien les termes et conditions et gardez en tête que tout ne sera jamais garanti à 100%. Et rappelez-vous bien que si vous signez un contrat vous êtes engagés. Encore une évidence, mais pas pour tout le monde d’après certaines questions reçues récemment…

Et puis, les galères qu’on rencontre au début, ça fait aussi partie des souvenirs et ça donne des histoires à raconter plus tard ! 😉

 
 
 

Comments
6 Responses to “Réflexion: chercher un job AVANT de partir à Londres & les agences de placement.”
  1. Marlène says:

    Article intéressant, je m’étais renseignée sur le système des agences de placement mais j’avais vite abandonné car si je dois sauter le pas de l’expatriation, je n’ai pas envie de repartir sur un job alimentaire. Je l’aurais peut-être fait en étant étudiante mais à 30 ans passés, j’avoue que je préfère trouver quelque chose en phase avec mes compétences 🙂

    J’ai intégré une société internationale où il y a pas mal de possibilités de mutation dans les filiales… dont une se trouve à Londres… donc si j’y suis toujours d’ici deux ans, on verra ! C’est une solution assez idéale, je trouve, car on arrive en ayant déjà un job (et une idée de son salaire, de la localisation… donc du logement qu’on peut s’offrir !).

    • Lucie says:

      A 30 ans j’avoue que je ne le ferais pas non plus. J’aurais dû préciser que c’est un article pour les petits jeunes :p Être transféré dans une autre branche de sa boîte ça reste l’idéal, quand c’est faisable. On va te voir à Londres prochainement alors ? 🙂

      Ce que je trouve inquiétant c’est le nombre de gens qui sont prêt à faire confiance à ces boîtes là et à leur fournir une bonne partie de leur économies. En arrivant à Londres, j’ai fait ça un peu à l’arrache avec juste mes économies (j’avais 22 ans en même temps et j’avais tendance à foncer sans trop réfléchir) et j’ai trouvé un job rapidement et c’est le cas pour la plupart des gens que je connais. Si on est motivés et qu’on se bonne les moyens d’y arriver, ça le fait mais ça demande un effort et des sacrifices.

  2. Stephanie says:

    Franchement, même sans lire ton article, je suis étonnée que des gens tombent dans le piège, et pourtant je suis du genre naïve (bon j’me soigne avec l’âge mais quand même). En tout cas si avec ça ils ont toujours envie de passer par une agence, c’est qu’ils cherchent les ennuis 😉

    • Lucie says:

      Ce qui est encore plus frustrant c’est que même prévenus certains foncent quand même. J’ai eu quelques personnes qui ont payé, se font fait avoir et me demandaient quelles étaient les recours. 🙂 Au moins maintenant j’ai un article à envoyer à ces gens-là 🙂

  3. job expat says:

    Il y a toujours des solutions interesantes pour celles et ceux qui veulent travailler. Personnellement, je suis parti avec un stage en startup et l’experience a été très positive.

Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.