Rencontre avec le Flying Scotsman

L’autre jour, j’attendais mon train pour Kings Cross. Comme tous les matins quoi. Sauf que ce matin là, sur la plateforme 3 il y avait une vingtaine de personnes attroupées au bout de la plateforme. Tous équipés de leurs appareils photos et smartphones. De ma plateforme 1, je ne voyais pas grand chose et n’ayant que quelques minutes avant l’arrivée de mon train, je n’ai pas cherché à comprendre.
Une fois à bord et quelques stations plus tard, la conductrice fait une annonce au micro…que je n’entends pas. Puis tout d’un coup, tous les passagers se jetent contre les portes et fenêtres sur la droite du train. Les gens ont des comportements bizarres parfois mais là, ça m’a quand même intrigué. Sur le coup, j’ai pensé qu’il devait y avoir un accident ou quelque chose de grave sur la voie d’en face.

En fait non. Toutes ses personnes (celles de la gare, celle à bord du train….) attendaient juste le passage du Flying Scotsman. Oui, traduit littéralement c’est l’Ecossais Volant et tu te demandes de quoi je peux bien te parler, là.

flying-scotsman

Crédit photo Flickr/CC W Hannabuss

 

Alors le Flying Scotsman, c’est un (vieux) train. Tu visualises la locomotive, les wagons, les petites tables pour déjeuner, les banquettes confortables… C’est un train qui a du style. Il y a régulièrement des trains de ce genre qui partent de Kings Cross (comme les Cathedral Express, que je voyais passer de la maison quand j’habitais près de Hertford). Ce voyage du Flying Scotsman était particulier et très attendu puisque après des années de rénovation, c’était son voyage inaugural.

Petite histoire du Flying Scotsman

Il s’agit d’un train prévu pour les longues distances construit en 1923. A l’époque, il était géré par la London and North Eastern Railway (LNER), et ensuite par la British Railways Eastern and North-Eastern Regions. Oui, ils aiment bien les noms à rallonge ici.

Ce train devait donc voyager entre Londres et Edimbourg. C’est pas seulement un très joli train, c’est aussi un train super performant: il a battu deux records de vitesse. Oui bon comparé aux trains actuels, forcément c’est rien mais à l’époque c’était une performance. Il a pris sa retraite en 1963.

C’est l’un des trains à vapeur les plus connus, rien que ça! Mais bon voilà, dans les années 60 on l’a mis à la retraite. Un jour, un dénommé Pegler s’est manifesté pour racheter ce train. Oui parce que quand on dit “mis à la retraite”, on veut dire poubelle, hein, pas musée. Ca aurait été dommage. Ce monsieur a donc investit dans un train destiné à aller à la poubelle. Il l’a fait restorer en plus! Et comme si ce n’était pas suffisant, il a demandé à le faire tourner une fois de temps en temps pour les passionnés de trains! Par la suite, grâce entre autre à ce monsieur, ce train a aussi voyagé dans le monde: Canada, Etats-Unis, Australie… (on a d’ailleurs dû équiper le train selon les particularité de chaque pays). Le pauvre M. Pegler s’est ruiné pour faire tourner ce train au final…
Entre les années 60 et aujourd’hui, le train a voyagé ici et là pour différentes occasions mais pas régulièrement pour le transport de passagers. En plus niveau “conformité aux normes”, ben c’était pas trop ça.

 

the-flying-scotman-locomotive

Crédit photo Flickr/CC W Hannabuss

 

C’est là que M. Marchington intervient (le 3ème papa du train après son constructeur et son premier investisseur quoi). Ce monsieur investit 1 million de livres pour restaurer son train. Apparemment, c’est le montant le plus haut jamais dépensé pour restaurer un train. Lui aussi a finit par faire faillite…

On a démantelé le train, puis on l’a reconstruit. Une sorte de mise à jour de la mécanique en profondeur si tu veux aller par là. Les travaux se sont terminés en janvier 2016. D’où le voyage inaugural en février cette année. Après de nombreux débats sur le point de départ, le point d’arrivée…On a décidé de le faire partir de Kings Cross vers York. Et c’est donc ce train mythique que les gens attendaient avec autant d’impatience parce que figurez-vous que la ville où j’habite se trouve sur la ligne Kings Cross – York! Sauf que n’ayant pas lu les nouvelles locales, j’avais manqué cet évènement.

 

the-flying-scotsman

Crédit photo: thescotsman.com

 

Tout ça pour dire qu’on a un nouveau train à vapeur en fonction et qu’il est canon! Je ne sais pas si je t’en ai déjà parlé mais le train est mon moyen de transport préféré et voyager dans un train comme le Flying Scotsman serait une expérience que je tenterais bien…si j’avais quelques centaines de £ à mettre là-dedans…Oui parce que voyager dans un train comme celui-ci, ou même un Cathedral Express comme je le mentionnais plus haut ça a un coût assez important.

 

Comments
2 Responses to “Rencontre avec le Flying Scotsman”
  1. Ce train me donne des envies d’évasions dans le temps. Je me vois bien dans un de ses compartiments à lire “Le crime de l’Orient Express” pour rester dans le thème ou à rêver que ce train m’emmène vers Poudlard pour y entamer ma formation de sorcier…

    En tout cas, belle histoire que celle de ce train pourtant promis à la poubelle.

    • Lucie says:

      Mais complètement! Honnêtement, c’est un gros budget mais je pense qu’un jour je me laisserais tenter parce que vraiment ces trains sont magnifiques! Au fait, viens-tu au salon des blogueurs à Bruxelles cette année?

Leave A Comment

Follow me:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.