Visiter Barcelone en 4 jours

Partis très tôt de Londres pour attraper notre avion pour Barcelone, nous sommes arrivés sur les coups de midi en Espagne. Le temps de déposer nos affaires à l’hôtel et c’est partit pour découvrir la ville! Enfin, c’est ce qu’on pensait. Il s’est avéré que l’hôtel réservé n’était pas aussi central qu’on le pensait (du tout). My mistake! Que voulez-vous, quand on ne connait pas une ville il est parfois difficile d’estimer les distances.

Comme d’habitude, le plan était simple: pas de plan, on est en vacances quoi! Cependant, n’ayant que 4 jours pour visiter Barcelone, nous avons quand même essayé d’être efficaces et de visiter la ville au maximum. Afin de te faciliter la vie ami lecteur, je me propose de partager avec toi le programme que nous avons suivi de sorte que si toi aussi tu viens visiter Barcelone en 4 jours et pour la première fois comme nous, tu auras une idée de ce qui est faisable 😉

 

Jour 1: arriver et se perdre dans Barcelone sous la pluie

Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel, nous partons direction Arc de Triomph afin de visiter les jardins de la Ciutadella et surtout le port de plaisance de Barcelone. Bien sûr, nous avions vu cette annonce “orage & pluie” mais, nous n’y avons pas particulièrement porté attention. Au Royaume Uni, on est habitué à ce que le temps soit très changeant: il pleut souvent mais cela ne dure jamais bien longtemps. Pour le coup, à Barcelone c’est différent: non seulement il a plu beaucoup mais ça a duré presque toute la nuit!

  • L’Arc de Triumph & le jardin de la ciutadella

Nous avons cependant eu le temps de visiter tranquillement. Nous sommes arrivés par l’Arc de Triumph (qu’il est vachement grand quand même, dixit l’English Boyfriend), ce qui nous a permis de descendre tranquillement l’allée vers le parc zoologique pour terminer vers Barceloneta.

Et c’est là que la pluie a commencé: nous avons commencé par nous arrêter dans un restaurant en espérant que le mauvais temps passe. Puis nous nous sommes posés dans un bar à cocktails en espérant que la pluie passe…c’est là que l’orage s’est vraiment déclenché. C’est impressionnant un orage quand on est dans une marina: les bateaux tanguent et sont bruyants. Ce n’est pas rassurant! Vers 23h30, nous avons compris que l’orage était partit pour durer…c’est là que nous avons battu les prévisions de Google Maps en retournant à la station de métro!

Lors de ce premier jour, j’ai trouvé que le temps à Barcelone ressemblait pas mal à celui de Londres!

barcelone marina  nuit

barcelone de nuit

*Infos pratiques*

  • Station de métro Arc de Triumph (il y en a d’autres dans la zone)
  • prix du transport: nous avons utilisé une carte T10 (voir paragraphe ‘détails pratiques)

 

Jour 2: Balade dans la ville et au port

  • La vieille ville

Heureusement, à partir du deuxième jour: plus de pluie, seulement du beau temps. Nous en profitons pour parcourir la vieille ville et admirer l’architecture barcelonaise. J’aime particulièrement les rues étroites et les décorations que l’on peut trouver sur les façades: des balcons façonnés avec goût, des fresques immenses sur les murs et des graffitis par-ci, par-là qui rappellent un peu le street art que trouve dans East London. Je crois bien qu’on a passé une bonne partie de la journée à traîner dans les vieilles rues de Barcelone.

barcelone fresques maisons

graffitis barcelone

  • Le port de plaisance

Après ça, nous avons décidé d’aller du côté de la mer pour nous reposer un peu et manger (l’English boyfriend mange tout le temps). C’était l’occasion de voir la marina et ses bateaux de luxe de jour. Pour m’amuser, j’ai regardé combien ils coûtent ces bateaux. C’est assez choquant! Enfin, de toute façon je préfère les petits voiliers 🙂 Nous passerons donc le reste de la journée à nous détendre en bord de mer et à goûter quelques spécialités espagnoles. C’est important de s’ouvrir à la gastronomie locale, ça n’a rien à voir avec de la gourmandise excessive.

port de barceline

 

cuisine barcelone

 
Et pour les bonnes adresses où manger à Barcelone, c’est ici !
 

Jour 3: la Sagrada Familia et un match de Barcelone

Lors du 3ème jour, nous décidons de louer un scooter afin de parcourir Barcelone plus facilement. Louer un scooter coûte moins cher que de louer deux vélos et permet de sortir de la ville si l’envie nous prend. De plus, on se gare très facilement à Barcelone ce qui est très pratique comme vous pouvez l’imaginer! Pour info, nous sommes passé par Barcelona Motor Rent (vous trouverez les détails en bas de l’article).

  • La Sagrada Familia

C’est ainsi que nous allons visiter la Sagrada Familia. Ayant repéré la queue interminable la veille, nous avions réservé nos tickets en ligne. Honnêtement, je ne me vois pas faire la queue pendant plusieurs heures en plein soleil, même pour visiter la Sagrada Familia.

Cette église est à couper le soufle, vraiment. Si vous avez le temps de la visiter (et les sous parce qu’elle est assez chère), allez y faire un tour. Sinon, pour les autres, on reviendra dessus dans un prochain article.

 

vitraux sagada familia

*Infos pratiques*

  • Station: Sagrada Familia
  • Prix: à partir de 14.80 euros pour une visite basique
  • Leur site: ici
  • Aller voir un match de Barcelone au stade

La veille, nous avions été stoppé dans la rue par une personne travaillant pour le stade (ou l’office de tourisme?) qui nous informé qu’un match de Barcelone aurait lieu le lendemain. Ami lecteur, tu as dû entendre parler de l’enthousiasme des britanniques pour le football, non? L’English Boyfriend nous a donc trouvé des places pour aller regarder le match au stade.

C’était une grande première pour moi. J’en retiens deux choses: j’ai vu Messi et un chat noir a fait son show sur le terrain en début de jeu (et les hots dogs sont vraiment pas bons au stade). A l’issue du match, nous avons parcouru Barcelone de nuit en scooter. Une belle ville à parcourir de  nuit!

*Infos pratiques*

  • Station de métro: Maria Cristina (Ligne 3, la verte)
  • Prix: de mémoire, 69 euros/ticket. Il y avait plus cher mais aussi moins cher

 

Jour 4: le mont Tibidabo & la Rambla

  • Le mont Tibidabo

Pratique: il est situé juste en dehors de Barcelone. On peut y accéder à pieds, en vélo, en scooter, en voiture…tout dépend du temps et du moyen de transport dont on dispose. Notez qu’on trouve une station essence sur le chemin donc vous n’aurez pas à vous inquiéter de tomber en rade en pleine montagne. Avant d’aller sur le mont Tibidabo, nous savions qu’on y trouverait une église et un monastère. Cependant, nous avions un peu manqué le parc d’attraction. Qui a eu l’idée d’aller installer un parc d’attraction en haut d’une montagne? Enfin, les enfants avaient l’air plutôt contents…c’est le prinpal.

Quelques heures suffisent pour faire le tour de cette zone, pas besoin de prévoir d’y passer une journée. N’oubliez l’appareil photo pour immortaliser la vue qu’on trouve en haut.

mont tibidabo

  • La Rambla

Après avoir passé un moment sur le mont Tibidabo, nous décidons de terminer notre séjour par la Rambla. Cette célèbre rue de Barcelone. Cette rue m’a rappellé Covent Garden à Londres: beaucoup de restaurant, des spectacles de rue et beaucoup (beaucoup, beaucoup) de monde. Je ne sais pas vraiment à quoi je m’attendrais mais cette rue m’a un peu déçue…

 

Jour 5: retour à la maison

Comme toutes bonnes choses ont une fin, on rentre à la maison. Londres m’agace bien souvent mais je suis toujours contente d’y rentrer! Allez comprendre!

 

*Les détails pratiques de ce séjour*

 

1-Transport aéroport/centre-ville

Voici les différentes moyens de transports qui permettent de rejoindre le centre-ville de Barcelone à partir de l’aéroport (ou le contraire).

    • Le bus A2: 5.90 euros (ou 10.20 pour l’aller-retour). Le bus passe régulièrement, toutes les 10 minutes et quelque et il vous emmènera dans le centre à Plaça de Catalunya.
    • Le train: il passe toutes les 30 minutes et le trajet dure 25 minutes. On peut prendre ce train aux stations suivantes: ClotPasseig de Gràcia , ou Barcelona Sants. Nous avions un ticket T10 qui comporte 10 trajets, dont les trajets vers l’aéroport.
    • Le taxi: d’après ce que j’ai compris ça coûte une blinde et ça ne gagne pas forcément beaucoup de temps par rapport au bus. Les taxis “officiels” sont ceux qui sont jaunes & noirs. Pour réserver un taxi de/vers l’aéroport de Barcelone: +34 93 303 3033. Prix: 25 euros – il y a une surcharge par sac transporté.
    • Il y a aussi des bus de nuit

 

2- Se déplacer dans Barcelone (et autour)

Barcelone propose un réseau de transports en commun développé, peu cher (comparé aux tarifs londoniens) et qui fonctionne bien. Nous avions opté pour un ticket T10 qui comprend 10 trajets dans Barcelone. Le ticket n’est pas nominatif et peut donc être utilisé par un ami si besoin. Ca revient beaucoup moins cher que de payer par trajet. Vous trouverez toutes les infos sur les tarifs & tickets sur le site officiel des transports de Barcelone.

Nous avons aussi loué un scooter chez Barcelona Motor Rent. Ils n’ont pas de site internet mais vous pouvez les trouver à cette adresse: 31 Carrer de Roger de Llúria. C’est simple: ils prennent une caution de 200 euros (par carte bancaire), si vous n’avez pas planté le scooter pendant votre visite de Barcelone, on vous rend la caution. L’English Boyfriend a payé 60 euros pour 3 jours. Au niveau des documents à fournir, on demande un passeport et une carte bancaire pour la caution.

 

Voilà pour moi ami lecteur. Je sais qu’il y a un certain nombre de monuments et de quartiers incontournables…qu’on a contourné (haha ==> c’était trop tentant), mais nous pensons retourner régulièrement à Barcelone. En effet, entre Londres et Barcelone on trouve des billets d’avion pas chers à longueur d’année donc ce serait dommage de se priver et puis c’est à seulement deux heures de vol! Donc si tu as des conseils ou des bonnes adresses à partager, fais-le moi savoir en commentaire 😉 Et sinon, que ferais-tu si tu devais visiter Barcelone en 4 jours, toi?

Comments
9 Responses to “Visiter Barcelone en 4 jours”
  1. Planete3w says:

    De belles journées bien chargées. Vous êtes allés voir quel match ?

    • Lucie says:

      C’était Barcelone contre une autre équipe, pour être honnête je ne connaissais pas la deuxième ville donc j’ai oublié leur nom directement. C’était mon premier match de foot en stade, j’étais contente pouvoir voir Barcelone jouer dans leur ville avec l’ambiance qui va avec 🙂

  2. Perso, ce que j’ai préféré à Barcelone, c’est le barri gothic…

  3. Sabrina says:

    Ohhhh as-tu aimé Barcelone ??? J’y avais été en septembre 2013 toute seule pour un voyage petit budget et j’avais adoré. La ville était sublime et je n’ai pas eu à dépenser beaucoup de sous, car je ne suis pas rentrée dans les musées ou autres (j’ai trouvé affreusement cher). La ville est splendide à visiter à pieds, en levant le nez sur les façades. Faudrait que je fasse mes articles… je vais prendre le temps de lire les tiens !

    • Lucie says:

      Oui j’ai adoré!!!!!! 🙂 Je n’ai pas regardé le prix des musées pour être honnête, il faisait tellement beau qu’on a préféré rester dehors autant que possible. Je suis habituée à ne pas payer dans les musées car à Londres, c’est rare qu’on paie pour voir les expos permanente (on paie parfois pour les grosses expos temporaires mais généralement, elles valent le coup). En même temps, rien que dans les rues de Barcelone, il y a de quoi faire

  4. Je n’y suis jamais allée mais je compte bien m’y rendre à l’occasion d’un tour en Espagne.
    Je garde donc, ton article et ses commentaires précieusements

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] avec vous. N’hésitez pas à tester l’une de ces adresses lors de votre prochain weekend à Barcelone! Et toi ami lecteur, aurais-tu des recommandations de cafés/bars/restaurants sympas à Barcelone? […]

  2. […] Barcelone, nous avions loué un scooter donc autant en profiter pour visiter les environs de la ville, n’est-ce pas? Nous sommes […]



Leave A Comment

Follow me:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.