Partir un mois à Londres: est-ce ça vaut le coup?

Ces dernières semaines les emails concernant une potentielle expatriation à Londres n’arrêtent pas d’arriver. Enfin expatriation, disons plutôt que la question du moment c’est plutôt: “est-ce je peux venir à Londres et y travailler pendant un mois pour améliorer mon anglais“. Projet louable, certes. Cependant, plus j’y pense et plus je me dis que travailler à Londres pendant un mois n’est peut-être pas l’idée du siècle.

Je m’explique: bien que l’Union Européenne ait grandement facilité les échanges au niveau des pays membres, il y a quand même quelques formalités à accomplir pour travailler légalement au Royaume Uni, de plus s’installer à Londres pour un mois…ça coûte relativement cher. Etudions ce projet point par point. Avant de venir “vivre un mois d’expatriation à Londres” il y a deux points principaux à anticiper: les formalités et le budget (oui, le boulot ce n’est pas vraiment le problème)

 

Les formalités

Elles sont au nombre de 3: le national insurance number (numéro de sécu), le compte en banque (pour recevoir son salaire) et de logement.

 

Le national insurance number

Obtenir le NIN prend entre 2 et 3 semaines. Il faut prendre RDV au job centre le plus vite possible car il faut compter une semaine pour voir un conseiller, puis 2 ou 3 semaines pour recevoir le document officiel. Si vous tardez à prendre le RDV vous devrez travailler sans NIN (illégalement). Mais certains employeurs peuvent aussi refuser de vous embaucher. Notez que le national insurance number est un numéro qu’on vous donne à vie. Si vous quittez l’Angleterre et que vous souhaitez y revenir plus tard, vous n’aurez pas à refaire les démarches. C’est pratique.

  • Pour un mois vous cherchez un job non qualifié, relisez cet article pour plus d’infos sur le sujet.

Le compte en banque

Si vous venez d’arriver, vous devrez ouvrir un compte en banque sans avoir d’adresse fixe. Allez expliquer ça au banquier. Vous pouvez donner l’adresse de votre auberge de jeunesse puis mettre les données à jour une fois que vous serez stabilisé. En théorie c’est faisable, mais certaines banques refuseront. Notez que selon les branches, ils sont parfois plus flexibles donc vous êtes bon pour passer une journée à faire du porte à porte pour ouvrir un compte. Lisez-bien les termes et conditions: si l’on vous dit que vous vous engagez pour 1 an, vous ne pourrez pas fermer le compte au bout d’un mois (ou peut-être en payant tous les frais bancaires qui vous restent). Un contrat est un contrat, hein!

Le logement

 

Pour un mois à Londres, vous avez différentes options pour le logement: le dortoire en auberge de jeunesse (voir premier tableau), la colocation (si vous trouvez, voir tableau 2), le short stay (voir tableau 3) et la location d’appartements via un particulier (voir tableau 4). Les logements se trouvent sur des sites comme Gumtree.co.uk ou spareroom.

Je vous propose un “plan de financement” basé sur les différentes options de logement afin de rendre les choses plus claires. Le logement est clairement le plus gros poste de dépense à Londres, comme partout sauf qu’ici un taudis coûte un bras.

Pour les conseils pratiques, relisez:

  • Les trucs à savoir pour trouver un logement à Londres sans se faire avoir: ici
  • Les astuces pour commencer votre recherche de logement (en colocation) à Londres: ici

 

Estimation du budget

 

Solution 1: l’auberge de jeunesse

 

[stextbox id=”custom” color=”000000″ bcolor=”e11dcd” bgcolor=”f5f5f5″ bgcolorto=”e132cf” image=”http://mytourduglobe.com/wp-content/uploads/2014/02/logo.png”]

 

En dormant dans une auberge de jeunesse à Londres

  • logement: £600 (minimum pour un dortoir de 8 personnes, prix sans petit déj – pas toujours inclut – et basé sur £20/nuit)
  • Machine à laver: £4/lavage et un lavage par semaine = £16/mois
  • Nourriture: £5/repas/jour = £450/mois
  • Oyster card: zone 1 illimité = £125.6
  • Téléphone: £15/mois (chez Three Mobile par exemple) + ajoutez le prix de votre téléphone français si besoin
  • sorties: £25/semaine = £100/mois

[/stextbox]

Soit un total de minimum £1306.6 pour le mois (possible que vous deviez ajouter les frais de transaction à l’étranger, à confirmer avec votre banque).

Avantages: pas de caution, vous rencontrerez forcément des gens avec qui parler anglais (pas forcément des anglais natifs mais de toute façon, on s’en fiche l’important c’est de pratiquer!), vous n’avez pas à courir partout dans Londres pour trouver un logement car tout est déjà réservé.

Inconvénients: le confort n’est pas terrible et pour peu que vous tombiez dans une chambre de fêtards espagnols vous n’allez pas pouvoir dormir. (ça sent le vécu? oui bon, un peu)

Conseil d’amis: essayez le Generator est bien mais un peu plus cher que le budget de £20/nuit, par contre ils proposent des chambres privées pour £24.50 (ce qui est très peu cher pour Londres). Testé et approuvé. Adresse:  37 Tavistock Pl, London WC1H 9SE

 

Solution 2: la colocation

 

[stextbox id=”custom” color=”000000″ bcolor=”e538db” bgcolor=”f5f5f5″ bgcolorto=”e538db” image=”http://mytourduglobe.com/wp-content/uploads/2014/02/logo.png”]

 

En vivant dans une colocation en zone 3 (moins chère que les autres zones)

      • logement: entre £450 et £600/mois (en zone 2-3)
      • Téléphone: £15
      • Machine à laver: déjà inclut dans le loyer
      • Nourriture: £40/semaine, soit £160/mois (les sorties ne sont pas incluses ici)
      • Oyster card:  £141.40 (zone 1 à 3 illimité)
      • Sorties: £25/semaine, soit £100 mois
      • + 1 mois de caution (ça, on ne sait jamais si on la revoit celle-là!)

[/stextbox]

En colocation, vous oscillerez quelque part entre £866 et £1016 à condition de ne pas sortir trop, de ne pas faire les magasins et de ne pas visiter le reste de l’Angleterre.

Avantages: plus confortable que l’auberge de jeunesse, un peu moins cher et on est pas seul grâce aux colocataires (ça, ça reste à vérifier car la colocation ce n’est pas toujours top!)

Inconvénients: trouver le logement (vous devrez mentir, ne pas mentionner que c’est seulement pour un moi et faites très attention si l’on vous fait signer un contrat), beaucoup d’arnaques au logement, vous devez payer une caution que vous ne reverrez peut-être jamais.

 

Solution 3: le Short Stay

 

[stextbox id=”custom” color=”000000″ bcolor=”e32fd8″ bgcolor=”f5f5f5″ bgcolorto=”e32fd8″ image=”http://mytourduglobe.com/wp-content/uploads/2014/02/logo.png”]

 

  • logement: minimum £350/semaine (exemple pour Paddington, zone 1)
  • Téléphone: £15
  • Machine à laver: déjà inclut dans le loyer
  • Nourriture: £40/semaine, soit £160/mois (les sorties ne sont pas incluses ici)
  • Oyster card:  £141.40 (zone 1 à 3 illimité)
  • Sorties: £25/semaine, soit £100 mois
  • + 1 mois de caution (ça, on ne sait jamais si on la revoit celle-là!)
[/stextbox]
Ce qui nous ferait un budget mensuel de £1795 minimum. Relativement cher mais cette solution a l’avantage d’apporter une certaine flexibilité: vous pouvez réserver par avance sur Internet et vous savez que de telle date à telle date vous habiterez dans tel logement. Pas de préavis à donner, tout est équipé. C’est une solution de facilité mais qui a quand même un coût.

 

Avantage: on peut choisir ses dates d’arrivée et de départ, on sait combien on paie donc pas de surprise.
Inconvénient: le prix et la solitude

 

Solution 4: Location d’appartement entre particuliers

 

[stextbox id=”custom” color=”000000″ bcolor=”c228b3″ bgcolor=”f5f5f5″ bgcolorto=”c228b3″ image=”http://mytourduglobe.com/wp-content/uploads/2014/02/logo.png”]

 

  • logement: environ £1200-1300 pour une chambre en zone 2 (évidemment ça peut varier beaucoup)
  • Téléphone: £15
  • Machine à laver: aucune idée (mais même en allant à la laverie ça ne dépassera pas les £20/mois)
  • Nourriture: £40/semaine, soit £160/mois (les sorties ne sont pas incluses ici)
  • Oyster card:  £120.60 (zone 1 à 2 illimité)
  • Sorties: £25/semaine, soit £100 mois
  • Pas de caution

[/stextbox]

Ce qui nous ferait un budget mensuel de minimum: £1665.6, une autre solution qui fait mal au portefeuille. Encore une fois: pas de caution, tout est équipé, on peut rester sur des dates déterminées…bien sûr on est pas à l’abris d’une surprise en arrivant mais c’est pareil avec les auberges et même avec les chambres en colocation qu’on a pu visiter soi-même!

Avantages: contrôle sur les dates d’arrivée et de départ, logements chez l’habitant donc plutôt confortables

Inconvénients: prix

 

Pour conclure, il n’y a pas vraiment de solution parfaite. Mon but ici c’était simplement de montrer un peu les implications d’un séjour d’un mois à Londres pour y travailler et améliorer son anglais. Bien sûr un peu de pratique c’est toujours bon à prendre mais dépenser £2000 (oui, j’arrondis car il y a toujours des dépenses non anticipées ici) pour passer un mois à Londres, est-ce vraiment valable? Je n’en suis pas convaincue. Ce n’est pas comme si vous dépensiez ces £2000 pour vous installer pour plusieurs mois par la suite.

D’ailleurs au passage, on progresse plus en 6 mois qu’en un mois. Et quitte à dépenser autant, pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps?  Qu’en pensez-vous?

 

 

Comments
6 Responses to “Partir un mois à Londres: est-ce ça vaut le coup?”
  1. stefan says:

    Pour un moi à Londres, je ferais bien une première semaine en Auberge de jeunesse puis un collocation pour les trois autres semaines.

    ça reste la solution les plus économique à faire.

    • Lucie says:

      C’est la solution ideale c’est clair. Le detail c’est que louer pour un mois c’est chaud: il fait soit trouver une sous location (aleatoire) ou mentir sur la duree du sejour et surtout ne pas signer de contrat de location pour 6 mois par exemple

  2. Hello Lucie,

    Je trouve ton article très sympa, je suis parti vivre à Londres, et ce que tu dis est un vrai condensé! J’y suis resté quelques mois et on peut dire que la vie est très très cher là bas, personnellement j’étais payé 5,5£/heure soit à peut près 6€50. Quoiqu’il en soit c’était une belle expérience.

    Je pense qu’il faut y aller minimum 3 mois… Quoiqu’il en soit si c’est juste pour visiter Londres, 3/4 jours est pas mal 😉

    Au plaisir Lucie!

    • Lucie says:

      Salut Max,

      tu avais trouvé quel job à Londres? Quand je bossais en call center, j’étais payée £8 et quelque, c’était pas si mal pour un job non qualifié en fait. Tu étais resté combien de temps?

      Je pense aussi qu’il faut rester plusieurs mois, quitte à dépenser autant d’argent d’un coup, autant en ressortir avec un bon niveau d’anglais et une bonne connaissance de la ville/culture/pays. C’est marrant, on me demande souvent comment faire pour rester un mois “pour s’améliorer en anglais” mais honnêtement je ne pense pas que ce soit valable de s’installer un mois.

      a bientôt 🙂

  3. chloé says:

    Oui, un mois me paraît bien court pour “progresser”… Le temps de prendre ses marques, de s’habituer aux formalités, de rencontrer 2/3 personnes.. tu repars… à ce prix-là, autant prendre des “vacances”…

    • Lucie says:

      Je pense aussi que dans ce cas-là des vacances seraient mieux, quitte à faire un road trip en Angleterre: comme ça on voit du pays et on pratique en même temps 😉

Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.