Vie d’expat: pourquoi on ne donne pas (assez) de nouvelles

Bon alors, déjà ce n’est pas tout à fait vrai. On donne des nouvelles mais pas à tout le monde… et pas tout le temps.

En tant que résident à l’étranger, on reçoit parfois des “plaintes” de nos proches qui justement ne sont pas contents du manque de communication. J’ai réfléchit un peu à cela ces derniers jours et voici les 5 raisons pour lesquelles en tant qu’expat j’ai du mal à donner des nouvelles régulièrement.

1- Le monologue

C’est quand on donne des nouvelles, mais qu’on ne nous répond pas. Donc on en redonne (au cas où l’email se serait perdu en route!), et puis rien. A mon avis c’est l’une des raisons principales: qui continuerait de donner des nouvelles à des gens qui ne répondent pas? C’est vrai qu’on est tous occupés, on est pas obligé de répondre dans l’heure non plus mais une petite réponse par-ci, par-là c’est bien de temps en temps.

Ma solution: la règle des 3. J’envoie des nouvelles 3 fois: via Facebook, email, sms…peu importe. Si aucun message ne reçoit de réponse, je laisse tomber.

 

Photo via VenusBuzz

2- On a une vie…

Quand on arrive dans un nouveau pays bien souvent on ne connait personne, on a pas de boulot et pas de logement donc la priorité c’est de régler ces trois problèmes. Une fois qu’on a des amis, un job et un logement…bah logiquement on bosse la journée et les weekends/soirées sont passées entre amis. Bref, c’est peut-être difficile à accepter mais on développe un nouveau réseau de connaissances et on se recréer une vie sociale…avec des nouveaux gens.

Ma solution: je garde le dimanche matin ou après-midi pour une session Skype avec qui le veut bien.

 

bosser à londres

 Au boulot…de la maison mais quand même…

3- Parfois on a même des loisirs

Oui, parce que bosser et voir ses potes c’est bien mais parfois on a envie de faire un truc pour soi-même. Je sais pas, de la poterie par exemple, de la peinture…n’importe quoi mais un truc à soi. Et là, en général on rencontre d’autres personnes donc on est encore plus occupés…De plus, on a envie de profiter de ce que notre pays d’adoption a à offrir car on a pas envie d’avoir passé 5 ans quelque part et de ne rien connaître au pays d’adoption.

Ma solution: voir point 2

 

expatriation visiter londres

Découvertes culturelles à Londres

 

4- Le téléphone coûte cher pour appeler à l’étranger…de l’étranger aussi

En France, beaucoup d’opérateurs proposent des appels sur les fixes à pas cher. Il suffit de composer le numéro de téléphone. Oui ça fait très années 90 mais ça marche encore pas mal. En Angleterre mon opérateur ne propose pas les appels pas cher à l’étranger donc oui si je veux donner des nouvelles hebdomadaires à tout le monde, ça va me coûter un bras (et je ne ferais pas ce plaisir à British Telecom!!), en revanche en France beaucoup de contrats de téléphonie proposent des appels pas cher voir gratuits vers l’Angleterre. Pourtant, la seule personne qui m’appelle sur le fixe c’est le type qui cherche Brian (héhé!!!) et mes parents…Ce qui prouve que mon téléphone fonctionne.

Ma solution: bah, j’ai donné mon numéro de fixe et les gens en font ce qu’ils veulent

 

Photo via PCWorld

 

5- Mais on en donne des nouvelles!

Ok, peut-être pas aussi régulièrement que si on était encore en France mais on en donne! Un petit mail par-ci, un message Facebook par-là. Une annonce disant qu’on sera en France de telle date à telle date. D’ailleurs elle est marrante celle-là. Genre tu préviens 3 mois à l’avance que tu seras en France à tel moment, puis on te dis “que bah non c’est trop dommage je dois rentrer pour voir X personne donc je serai pas dispo!”. Too bad! Hein!

En tant qu’expat’ quand je rentre en France c’est priorité à la famille, puis aux amis proches. Mon temps sur place est limité et je n’ai pas envie de partir en tournée en France parce que se balader partout pendant plusieurs jours ce n’est pas des vacances, c’est fatiguant et franchement ça ne me tente pas de passer plus de temps en voiture qu’avec mes proches.

Ma solution: j’annonce mon itinéraire et si des gens sont disponibles dans ces créneaux c’est super, sinon tant pis.

Et toi ami expatrié ou voyageur, on te reproche de ne pas donner assez de nouvelles? Est-ce que l’expatriation

Comments
32 Responses to “Vie d’expat: pourquoi on ne donne pas (assez) de nouvelles”
  1. Pour cela, j’ai ouvert mon blog quand je suis partie la première fois comme ça si quelqu’un veut des nouvelles, il sait où aller les chercher.
    Au final, quand tu pars, tu vois qui sont tes vrais amis. Ceux qui donnent et prennent des nouvelles malgré les kilomètres, le décalage horaire et les modes de vie qui changent. Et c’est pas plus mal…

    • Lucie says:

      Tout à fait d’accord avec toi, ça fait un bon tri. J’ai remarqué que ceux qui reprochent de ne pas donner de nouvelles sont aussi ceux qui ne répondent jamais aux messages 😉 Tu vis à l’étranger toi aussi?

  2. lemondedenath says:

    Hello
    En tant qu’expat en Chine, je trouve ton article tellement vrai ! C’est dur parfois pour les proches et amis, mais à l’étranger, la vie est différente, il y a parfois les décalages horaires en plus !
    On fait comme on peut mais les amis et parents sont toujours heureux de nous retrouver lorsqu’on rentre !

    A bientôt !

    • Lucie says:

      Bonjour Nath,

      c’est vrai que dans ton cas il y a un sacré problème de décalage horaire en plus! J’ai perdu pas mal de contacts depuis que je vis à l’étranger, il faut que la vie continue des deux côtés mais qu’on/qu’ils n’en font pas partie. Ca fait un sacré tri dans les relations 🙂 Tu rentres régulièrement en France du coup?

  3. Lili says:

    Voilà qui résume très bien la situation ! Je reconnais bien les 5 points que tu as cité.
    Je pense que cela va avec le package quand on quitte la France.
    Les rapports changent aussi quand on vit à l’étranger. Je vois des personnes moins proches de moi que d’autres qui se déplacent à Paris ou Poitiers pour me voir alors que d’autres ne lèvent pas le petit doigt.
    Il y a ceux qui m’appellent régulièrement (que ce soit une fois pas mois ou une fois par an, mais qui le font) et ceux qui ont toujours une excuse pour ne jamais appeler ou donner de nouvelles…
    Du coup, ça rapproche de certaines personnes et éloignent des autres.
    on peut dire que c’est la sélection naturelle des amis 🙂

    • Lucie says:

      Pareil, j’ai aussi remarqué ça. C’est assez surprenant de se retrouver plus proche de certaines personnes et de se “séparer” des autres. Tu as perdu beaucoup de contacts depuis que tu es à Montréal?

  4. Proserpinne says:

    C’est très vrai ce que tu dis… Et voir ton houmos acheté à la Co-op (non ?) me fait subitement regretter celui à la coriandre et au citron…l’Angleterre me manque !

  5. Johanna says:

    Tellement bien résumé !
    Je reconnais bien ces points, surtout le 1 et le 5 (car le 2 et le 3 me paraissent assez évidents et, pour le 4, je n’ai jamais eu de téléphone fixe).
    Combien de fois m’a-t-on reproché de ne pas donner de nouvelles ? Je ne compte même plus ! et, au retour, je ne vivais pas forcément très bien ces vagues de critiques… Alors que, malgré la quasi absence de connexion internet, j’arrivais à envoyer quelques mails et il y avait Facebook / Twitter / Tumblr (mais, là, retour du point n°1). J’avais envie de répondre : et vous, pourquoi vous ne m’avez pas envoyé de message pour me donner de vos nouvelles ?
    Ce serait uniquement à celui qui part de prendre l’initiative de communiquer ?

    • Lucie says:

      Tu sais que maintenant je la fais la réflexion. Après tout les nouvelles c’est dans les deux sens il n’y a pas de raison que ce soit toujours à celui qui est parti d’en donner. Sinon, c’est du monologue et ça devient vite agaçant. J’ai l’impression que certains s’attendent à ce que ce soit celui qui s’en va qui doit donner des nouvelles (quitte à parler tout seul). Ah! Les gens!!

  6. Tiphanya says:

    ça marche aussi avec les voyageurs au long court.
    Mais j’ai également remarqué que les personnes avec qui on avait peu de contact quand on vivait encore en France (genre un coup de fil tous les 6 mois au mieux), se permette maintenant de faire des remarques, alors qu’on envoit un mail tous les mois à toute la famille (oui je fais des messages collectifs, avec une photo de ma fille pur qu’on me foute la paix) et de temps en temps des petits messages perso ssur FB.
    Jamais content !

    • Lucie says:

      Oui je pense aussi que les voyageurs au long court on le même problème, après tout dans la pratique on est loin de chez soi et pour un moment. Je fais aussi des messages collectifs, ça gagne du temps et de toute façon on raconte plus ou moins la même chose aux gens donc pas la peine de tout réécrire à chaque fois, et pour “l’entre deux emails” il y a les messages instantanés sur FB. Parfois je me demande s’ils ne s’ennuieraient pas un peu, du coup ils se rappellent qu’ils ont des connaissances à l’étranger et réclament soudainement des nouvelles…

  7. EnvieVoyages says:

    Tout à fait d’accord (même si je ne suis pas expat’).
    Je fais pareil en vacances (bon ok, c’est de plus courte durée).

  8. Tiens ça me rappelle quand je suis parti pour un stage au Canada, je donnais des nouvelles mais mise à part mes potes les plus proches, je n’avais aucune nouvelle des autres.
    C’est aussi dans ce genre de cas qu’on voit pour qui on compte ou non. On dit loin des yeux loin du coeur hein ? Pour certains je confirme ! Heureusement que ça renforce aussi les liens avec d’autres !
    Clair net et bien ton article 🙂

    • Lucie says:

      T’étais partit combien de temps au Canada? C’est clair que ça fait un sacré tri. Moi ce qui m’a surpris c’est que certaines personnes avec qui je me croyais proche ont complètement décroché. Bon tu me diras, ça fait de la place pour les nouvelles rencontres 🙂

  9. Oui. Et puis il y a ceux qui ne cherchent pas à avoir de nouvelels du tout parmi tes “amis”. Tu fais l’effort de les relancer à ton retour et ils ne peuvent pas puisqu’ils ont un emploi du temps “surchargé”… Que c’est triste !

    • Lucie says:

      Oui genre nous on a rien de mieux a faire que de donner des nouvelles, on a pas de vie quoi 🙂 Ah! En tout cas, il m’a fait du bien cet article!

  10. stefan says:

    Sympa l’article! Je vois pourquoi tu avais demandé sur FB les raisons du pourquoi on ne donne pas de nouvelles!

    • Lucie says:

      Je me demandais comment c’etait pour les autres, parfois j’ai l’impression d’être une sans coeur qui me donne jamais de nouvelles (alors que non!) 🙂

  11. J’ai vu le titre de cet article dans ton commentaire à un de mes articles et évidemment,en tant qu’expatriée je n’ai pas pu m’empêcher de cliquer ! J’ajouterais 2 raisons :

    – On se sent un peu “déconnectée” parfois et on peut se lasser de raconter des trucs que “personne ne peut comprendre” car c’est à 1000 lieux de la France.
    – Malgré tout on mène une vie normale, un quotidien, et c’est lassant de devoir raconter ça 15 fois on long en large et en travers pour quelques curieux qui veulent tout savoir sous prétexte qu’on est à l’étranger !

    Parfois si je ne donne pas de nouvelles, c’est juste pour avoir la paix :p No offense 😉

    • Lucie says:

      Oui c’est vrai que j’ai pas pense a preciser qu’on a une certaine routine qui n’est pas forcement interessante pour nos proches. J’ai remarque que quand on aborde le theme du boulot us personne n’ecoute d’ailleurs 🙂 c’est pareil pour toi?

  12. Nath' says:

    Hello,
    Je ne suis pas expat’ mais j’ai quitté le Nord de la France pour l’extrême sud… et du coup, je me rends compte que les liens se “détissent”… C’est comme ça, c’est la vie… 1000 km de distance c’est à la fois peu et beaucoup…

  13. FewMilesAway says:

    En tant qu’expatriée aux USA je ne peux que être d’accord avec ton article et ça me réconforte de voir que je ne suis pas la seule a avoir ce genre de problemes 🙂
    J’aimerais aussi ajouter un point : Le décallage horraire. Pour ma part j’ai 9h de décallage horraire avec ma famille qui sont des “couche-tôt” et ils ont parfois du mal à comprendre que se lever super tôt le week end juste pour eux c’est aussi un effort enorme (surtout après une soirée arrosée la veille).

    Et puis comme j’ai pu lire dans les commentaires plus haut : certains soi disant “amis” qui t’envoient des message du style : “ouais donne de tes nouvelles un peu !” mais qui font rien pour nous contacter ou qui reponde pas aux messages, ça va un instant mais après on laisse tomber le contact.

    En tout cas super article 🙂

    • Lucie says:

      Merci 🙂

      Oui clairement dans ton cas le decalage horaire est une bonne raison, tout a fait valable. 9h c’est pas rien! Honnetement je comprends tout a fait que tu n’aies pas envie de te lever super tot le weekend pour une session skype. Apres ils peuvent aussi se lever en pleine nuit pour te parler, non? Ca aidera surement a faire comprendre la notion de decalage horaire 😉

  14. Gaëlle says:

    Je suis tout à fait d’accord avec ton article, quand on s’installe à l’étranger, on construit notre petite vie, notre quotidien se met en place doucement et ensuite on a moins de temps pour donner des nouvelles, entre le boulot, les amis, les courses, etc. Mais c’est comme en France finalement. A part les amis qui vivent dans la même ville que moi et donc que je vois régulièrement, pour les autres c’est de temps en temps un coup de fil ou un email. Etre à 10000km ne change pas grand chose au final (excepté le prix d’une communication téléphonique et le décalage horaire qui joue). Je crois que les gens pensent qu’on a plus de temps quand on vit dans un autre pays… va savoir pourquoi 😉

    • Lucie says:

      Ils doivent croire qu’on est en vacances ou quelque chose dans le genre 🙂 Mais c’est vrai qu’en tant qu’expat on reconstruit sa vie ailleurs, c’est juste que la langue et la culture sont différentes 🙂

      Tu as aussi été expat? Dans quel pays?

      • Gaëlle says:

        Oui je pense que certains se disent : elle est à l’étranger donc elle est en vacances. Pas facile pour eux d’imaginer qu’on a un quotidien, une routine, des contraintes aussi parfois. Bref, une vie normale, simplement on est dans un autre pays.
        J’ai vécu à l’étranger pendant 5 ans oui : en Chine, au Maroc et en Inde.

  15. Bastien says:

    Hello,

    J’ai fais deux années d’expatriation et j’ai eu les même problèmes que toi. On m’a souvent reproché de ne pas donner assez de nouvelles à mes proches restés en France.

    Je suis plutôt d’accord avec toi et je rajouterai même que parfois lez décalage horaire n’aide pas… Il faut se caler avec les horaires de tout le monde pour pouvoir espérer leur parler ce qui n’est pas facile ^^

    Merci pour ton article !

    • Lucie says:

      Salut Bastien, tu etais expat dans quel pays? C’est vrai que certains ont en plus le probleme du gros decalage horaire, c’est encore pire. En Angleterre, je suis plutot tranquille a ce niveau-la 🙂

      Tu n’as pas eu envie de t’expatrier plus longtemps?

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] …qui crée des relations en dents de scie. Oui parce que Skype, c’est très utile. Même si on essaie de donner des nouvelles assez régulièrement, on se rend bien compte que la vie continue sans nous. Au passage, nous avions déjà parlé du fait que les expat’ donnent parfois moins de nouvelles. […]



Leave A Comment

Follow me:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.