6 règles à suivre pour éviter les arnaques au logement à Londres

Nous continuons notre rubrique Londres pratique, après avoir abordé la recherche de logement, nous allons aborder un point sensible: les arnaques au logement. Tu vois, à Londres on a un problème: plus de demandes que d’offres au niveau logement. Enfin pour la colocation parce que si tu as un budget illimité, tu trouveras sans problème un appartement sympa dans un quartier cool.

Les arnaques au logement à Londres sont courantes quand on cherche une colocation et vous serez sûrement amené à être en contact avec certaines personnes malhonnêtes. Ne soyez pas naïf: ces personnes s’en fichent de vous mettre financièrement dans la m…. et vous ne reverrez pas votre argent si vous vous faites arnaquer. Ceci étant dit, il existe quand même quelques signes qui vont vous mettre la puce à l’oreille. Rappelez-vous aussi de suivre votre intuition: si vous ne le sentez pas, n’y allez pas.

Règle n°1: on ne cherche pas de France…mais on peut faire du repérage

londres-tavistoke

Je sais bien que chercher de France pour s’assurer un logement quand on arrive est très tentant. Je le sais pas que c’est la première chose que j’ai faite quand j’ai cherché une colocation pour stage à Londres. Sauf qu’il ne m’aura quelques minutes pour tomber sur ma première tentative d’arnaque. Heureusement, j’ai eu du flair mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Chercher un logement de France vous expose encore plus. Pourquoi ? Vous n’êtes pas sur place pour vérifier ce que l’on vous dit et vous êtes apparemment prêt à payer quelqu’un que vous ne connaissez pas pour retenir un logement que vous n’avez jamais vu. C’est très tentant pour quelqu’un qui a de mauvaises intention, non ?

Allez sur Gumtree ou Spareroom (c’est vous qui voyez), repérez les chambres qui vous intéressent dans les quartiers qui vous arrangent et quelques jours avant de partir contactez les propriétaires/colocataires pour arranger une visite une fois que vous serez arrivé sur place. Pour les premières nuits, prenez un lit dans une auberge de jeunesse dans le centre histoire de poser vos affaires et d’avoir un endroit où dormir au début. Une semaine ou une dizaine de jours devraient suffir. Pendant ces quelques jours, faites vos visites jusqu’à ce que vous trouviez une colocation qui vous correspond.

Sachez qu’il est commun de payer pour retenir une chambre (dans les 200/250 livres). Si vous ne payez pas, la chambre ne sera pas retenue et donc quelqu’un d’autre peut la prendre. Notez que le même système s’applique aux agences immobilières: il faut payer pour que l’annonce soit retirée du marché. Ensuite les modalités varient selon les agences: certaines déduisent cette somme du loyer, d’autres font passer ça en background check…

A retenir

➤ on visite toujours le logement en personne (ou éventuellement on le fait visiter par une personne de confiance

➤ on ne paie jamais pour un logement qu’on a pas visité

➤ au moindre doute, on annule tout.

Règle n°2: poser les bonnes questions

londres

Ca paraît évident mais dans le stress de l’arrivée on oublie de poser certaines questions. Je suis bien placée pour vos en parler car j’ai aussi fait ces erreurs. Quelles sont donc les questions à poser quand on a trouvé son logement ou sa colocation à Londres. A poser avant de signer bien sûr.

  • Le loyer inclut-il les charges?
  • A combien s’élèvent les charges par personne en moyenne?
  • Pour l’électricité: s’agit-il d’un compteur qui doit être rechargé ou d’une facture mensuelle traditionnelle ?
  • Doit-on payer une council tax? (c’est comme la taxe d’habitation mais en plus cher)
  • Puis-je lire le contrat de location avant de vous payer?
  • Ma caution est-elle protégée par un organisme ou par le propriétaire du logement?

Au fur et à mesure de vos visites de logements, la liste de questions va s’allonger. Vérifiez aussi le site de Transport for London pour vérifier l’état des transports, notamment le week-end. C’est pas parce que vous avez une station à côté de chez vous qu’il y a effectivement des trains réguliers.

A retenir

➤ la caution doit impérativement être protégée par un organisme spécialisé, très souvent c’est DPS. En cas de désaccord avec votre propriétaire/agence immobilière, ce sont eux qui gèrent. Tant qu’un accord n’est pas trouvé, la caution reste chez eux donc aucun risque qu’un propriétaire peut scrupuleux refuse de vous rendre la caution. En théorie, c’est obligatoire de faire protéger sa caution, en pratique ce n’est pas toujours le cas. Mais sachez que si elle n’est pas protégée, il y a une chance pour que vous ne la récupériez jamais.

➤ Vérifiez bien le montant de la Council Tax qui dépend du post code, ne vous contentez pas d’une estimation de l’agent immobilier ou de la personne qui vous fait visiter.

Règle n°3: un contrat de location tu exigeras

appartement-londres

Dans mes deux premières colocations à Londres, je n’ai jamais eu de contrat, j’ai payé ma caution et mes loyers en liquide et je n’ai jamais eu de problème.

Mais je ne vous conseillerais pas de faire ça – disons que c’est risqué car si vous tombez sur des gens malhonnêtes vous ne reverrez pas votre argent.

De plus en plus j’entends parler d’arnaques et de manquements de la part de certains propriétaires peu scrupuleux (en Angleterre le propriétaire est mieux protégé que le locataire). Après tout, en tant que jeune arrivé vous êtes vulnérables. C’est pourquoi il vous faut demander un contrat de location (un exemplaire pour vous et un pour le proprio, daté et signé par les deux parties). Ce document vous le scannez et gardez une copie dans vos dossiers. En cas de litige, vous serez protégés. D’ailleurs en cas de conflit, vous devez vous adresser au Citizen Advice Bureau de votre quartier et ils vous aideront.

A retenir

➤ Demandez un contrat. Lisez-le bien avant de le signer.

➤ En cas de doute ou si vous sentez qu’on cherche quand même à vous faire faire quelque chose qui n’est pas dans le contrat, contactez votre Citizen Advice Bureau. Ils sauront vous orienter.

Règle n°4: assure-toi que ta caution est protégée

euston-maison

C’est un grand classique: le mystère de la caution disparue. Comme je le disais plus haut, c’est essentiel de protéger sa caution, d’autant plus que certaines caution représentent 6 ou 8 semaines de loyer.

La loi dit que la caution doit être protégée par un organisme spécialisé et c’est le propriétaire du logement (ou l’agence immobilière) qui s’en occupe.

Quand vous donnez votre caution, le plus souvent en liquide (ou par virement bancaire si vous passez par une agence immobilière), le propriétaire de votre logement est supposé déposer la caution auprès de l’un de ces organismes. Une fois le versement effectué, vous devez recevoir vos logins pour vous connecter sur votre compte perso et ainsi constater que votre caution est bien là.

Encore une fois, en cas de conflit vous êtes protégés. Et si vous cassez quelque chose dans le logement, c’est cet organisme qui tranchera. En effet, le propriétaire ne pourra pas décider unilatéralement de ne pas vous rendre une partie de la caution.

A retenir

➤ Surtout vérifiez que votre caution est protégée et gardez précieusement vos logins qui vous permettent de vérifier que tout est en ordre. Le site le plus utilisé pour la gestion des cautions est DPS.

Règle n°5: prendre les clés et état des lieux

maison-londres

Une fois que vous avez payé la caution et signé le contrat, on vous donne les clés du logement. Yes !!!

En colocation, on ne fait pas forcément d’était des lieux ici. En revanche avec une agence immobilière c’est systématique. Dans les deux cas, je vous conseille dès l’arrivée de relever le moindre problème dans le logement, de prendre des photos et de les envoyer au propriétaire/agence immobilière pour vous couvrir au moment de la sortie. Tout ce qui n’est pas inscrit dans l’état des lieux peut vous être reproché en partant, même si c’était déjà là.

Essayez d’être présent au moment de l’état des lieux à l’arrivée et au départ, ça évitera certains problèmes. Même avec un état des lieux bien fait on est pas à l’abris d’un problème. Je vous donne un exemple: dans mon ancien appartement j’ai perdu une partie de ma caution car les boutons de réglages du four avaient fondus. C’est quelque chose qui était déjà là quand on est arrivés mais ça n’a pas été inscrit dans la caution donc on me l’a collé sur le dos.

A retenir

➤ Ne faites pas l’impasse sur l’état des lieux et notez bien tous les problèmes. Si vous repérez un problème quelques jours après l’état des lieux, signalez-le quand même. Si possible avec photo et via email pour avoir une trace écrite. Appelez-moi parano, mais gardez bien en tête que si agent immobilier est l’une des professions les plus détestées ici c’est qu’il y a une raison !

Règle n°6: les agences de placement

Une question très fréquente chez les nouveaux arrivants: doit-on passer par une agence de placement ? Sont-elles fiables ? Personnellement, je n’ai jamais testé leurs services donc je serais bien incapable de vous en recommander une en particulier. Mon avis sur la question c’est que l’on peut très bien trouver une chambre en colocation par soi-même en quelques jours donc je ne vois pas pourquoi on devrait payer une agence pour qu’elle le fasse à notre place. Surtout qu’au final, cela revient à payer pour un logement que l’on a pas vu et qu’il n’y a aucune garantie que ce soit un logement bien placé, propre… De nombreuses arnaques au logement à Londres liés aux agences de placements ont été reportées ces dernières années. Certaines agences ferment et ouvrent sous un autre nom donc il est difficile de trouver des avis honnêtes. Ah oui, parce que certaines d’entre elles rédigent aussi de faux avis.

A retenir

➤ j’éviterais à tout prix les agences 🙂


Et vous, comment s’est passée votre recherche de logement lors de vos expatriations? Avez-vous rencontré des problèmes particuliers? Avez-vous des conseils à ajouter?


article édité le 18 décembre 2016.

Comments
7 Responses to “6 règles à suivre pour éviter les arnaques au logement à Londres”
  1. Isa says:

    Je ne connaissais pas le truc de la caution ! En même temps, je passe par une agence donc je ne me suis jamais posé trop de questions …

    • Lucie says:

      Je t’avoue que la premiere fois que n’en ai entendu parler je me suis demande si c’etait une autre arnaque mais en fait non. Et au final c’est mieux que ce soit gere par une entreprise neutre ca evite les litiges. Et apparemment c’est une obligation mais je suis presque sure que dans la plupart des colocs ils ne suivent pas cette regle. Tout comme les contrats d’ailleurs.

  2. Tout cela est très utile, merci !
    Combien coûte une nuit en auberge de jeunesse ?
    Merci d’avance

    • Lucie says:

      Alors on peut en trouver a partir de £10 mais honnetement pour ce prix la ce ne sera surement pas tres propre et ce sera partage avec une vingtaine d’autres personnes. Pour quelque chose de correct, propre et bien place on set plutot autour de £20/nuit en semaine, le weekend les prix augmentent. N’en ai vu qui atteignent £40 et quelque le weekend mais pour ce prix la autant aller a l’hotel 🙂

  3. Voilà un article avec plein de bons conseils qui sera utile à beaucoup.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Les trucs à savoir pour trouver un logement à Londres sans se faire avoir: ici […]



Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.