Insolite: visiter le musée des arts fluorescents à Amsterdam

Pendant notre séjour à Amsterdam, j’ai eu envie de visiter un musée “qui change”. Et ça tombe bien car à Amsterdam, on a le choix!

Amsterdam est une ville où l’on trouve énormément de musées en général: musée du fromage, de la tulipe, du cannabis… Mais après avoir écumé les avis, comparé tout ça grâce à mon Rough Guide j’ai finalement opté pour le Musée d’Arts Fluorescents. Les avis étaient unanimes: c’est un musée complètement à part, unique en son genre et super intéressant. Que demander de plus? J’ai passé un certain temps à farfouiller sur Internet pour m’assurer que ça valait le coup, après avoir lu des avis de voyageurs qui disaient que beaucoup de musées à Amsterdam sont en fait de simples magasins qui donnent quelques explications sur leurs produits et qui ont ajouté “musée” sur leur devanture. Niveau d’intérêt: 0. Si vous voulez aller par là, ça ne me dérange pas d’aller dans une fromagerie (au contraire) dans la mesure où l’on ne fait pas passer ça pour un musée.


entree-musee-electric-ladyland

L’Histoire du musée d’arts fluorescents

Revenons sur le “Fluorescent Art Museum” d’Amsterdam. Il s’agit d’un tout petit musée situé dans une rue pas si facile que ça à trouver (surtout quand ton GPS te fait des blagues!) dans le fameux quartier Jordaan.

Ce musée est aussi connu sous le nom de Electric Lady Land. Comment décrire ce musée? La rencontre de l’art et des minéraux ou quelque chose dans le genre? Le musée a été fondé par un artiste américain nommé Nick Padalino, c’est lui qui a créé la plupart de oeuvres et c’est également lui qui organise les visites. Le musée des arts fluorescents d’Amsterdam se situe dans le sous-sol d’une maison . Il est constitué d’une seule pièce qui n’est d’ailleurs pas très grande. Si vous êtes claustrophobe ce n’est peut-être pas une bonne idée par contre si vous ne l’êtes pas et que vous vous intéressez aux trucs fluo qui brillent, c’est pour vous.

Pour te donner une idée, les oeuvres ressemblent à ce qu’il y a sur la photo ci-dessous. Et selon l’éclairage, certaines couleurs ressortent et d’autres non. C’est assez spécial, personnellement j’ai trouvé ça super intéressant.


oeuvre-art-musee-arts-fluorescents-amsterdam

 Un musée pour le moins original

C’est donc TripAdvisor qui m’a orientée vers ce musée, les avis (tous positifs) et les photos m’ont intriguée. En arrivant dans le musée vous vous trouverez dans une sorte de lobby entouré d’oeuvres d’art fluorescentes. Je vous avouerais que c’est assez bizarre, l’idée de faire des sculptures avec des pierres qui réagissent aux rayons UV ne m’a jamais traversé l’esprit. Avant de rentrer dans le musée, l’artiste présente son projet, quelques minéraux. Il balade sa lampe UV sur certaines oeuvres faisant ainsi varier les couleurs. Il y avait peu d’enfants dans le groupe mais ceux qui étaient présent ont adoré.


oeuvre-art-electric-ladyland


art-electricladyland-amsterdam


On descend ensuite avec l’artiste au sous-sol de la maison afin d’admirer le reste de son travail et les autres oeuvres qu’il a pu rassembler. La “grosse structure fluo” (photo ci-dessus) a nécessité presque 9 ans de travail. Selon les lampes utilisées dessus, telle ou telle couleur ressort ce qui donne une oeuvre plutôt dynamique au final.

Sur les côtés et sur les murs, on remarque d’autres oeuvres qui ne sont pas toutes de Nick Padalino. Je ne me souviens plus des noms pour être honnête. On retrouve des paysages, des animaux sur des tableaux qui sont entièrement réalisés en mineraux fluorescents. A la lumière du jour, on ne voit rien de spécial mais dès qu’il passe ses différentes lampes sur les oeuvres différentes couleurs apparaissent. C’est peut-être la gamine en moi qui parle, mais c’était vraiment sympa!!

Les informations pratiques

Le musée se trouve au bout de la rue Leliedwarstraat, vu qu’il se trouve dans une maison on le voit à peine car il n’y a pas de panneaux pour l’indiquer donc pensez bien à regarder les maisons avec attention quand vous vous rapprochez du bout de la rue.

 Electric Ladyland, Musée d’Art Fluorescents

Tweede Leliedwarsstraat 5, 1015 TB Amsterdam, Holland

Leur site: ici


Et vous? Vous avez visité des musées un peu bizarres au cours de vos voyages? Lesquels? 🙂


Comments
8 Responses to “Insolite: visiter le musée des arts fluorescents à Amsterdam”
  1. Isa says:

    Original et différent !
    De mon côté, je suis assez peu musées , non que je n’aime pas mais en régle générale les files d’attentes à l’entrée me decouragent … En fait, il faudrait juste que je repere les petits musées comme celui ci , un peu plus intimiste et moins bondé

    • Lucie says:

      Je t’avoue que si je vois une grande file d’attente, je me dégonfle 🙂 Ici il n’y avait vraiment pas grand monde, j’imagine que le fait qu’il ne soit pas répertorié sur les guides doit jouer là-dedans. J’évite aussi tout ce qui est file d’attente, pas envie de perdre mon temps et si je veux vraiment voir le musée en question j’arrive tôt le matin 😉

  2. LadyMilonguera says:

    Original en effet, mais moi qui ne suis pas très musée d’art, je pourrais me laisser tenter par celui-là…

    • Lucie says:

      Je l’ai classé en musée d’art parce qu’il y a de la sculpture mais honnêtement ça pourrait aussi aller sous géologie ou tout simplement musée bizarre 🙂

  3. EnvieVoyages says:

    Musée inatendu, surprenant et original! Je visite souvent les musées quand je connais déjà la ville ou qu’un musée m’intrigue. Ce qui est le cas de celui-ci. TripAdvisor, LE site où on trouve tout et même plus encore 😉
    Mon musée le plus “bizarre” celui de l’art érotique à Bruxelles!

    • Lucie says:

      Oui c’est vrai que sur TripAsvisor on trouve vraiment tout un tas de trucs! 🙂 il y a un musee similaire a Amsterdam en fait, le musee du sexe ou quelque chose dans le genre mais on ne l’a pas fait

  4. Amsterdam est une ville extraordinaire et ce musée est à son image, fantasque.

    L’Electric Lady Land (le nom vient du 3ème album de Jimmy Hendrix) est d’autant plus original que c’est le seul musée de ce type, à ma connaissance.

    Années 70, flower power : paix sur toi ma soeur 😉

    • Lucie says:

      Oui il me semble aussi que c’est le seul musee de ce genre, il est vraiment sympa et original. J’avais jamais vu des oeuvres comme ca avant 🙂

Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.