Interview d’Aala: un Gaijin au Japon

Bonjour ami lecteur, aujourd’hui on a un invite: Aala du blog un Gaijin au Japon. Tu connais son site? Si tu cherches de l’information sur le Japon, c’est la qu’il faut aller! Ca fait un petit moment qu’il est la-bas donc tu apprendras pas mal de trucs!
Je tiens aussi a m’excuser pour les fautes d’accents: hier j’ai fait tomber mon PC et il a pas aime donc je blogue de mon telephone.

Présentation (toi et ton blog)

Je m’appelle Aala, j’ai actuellement 28 ans, bientôt 29 (et non je ne me fais pas vieux haha). Je suis un français d’origine tunisienne. Mes parents sont tunisiens, je suis né en France. J’ai vécu entre ces 2 pays qui ont bercés ma vie.

Je suis l’auteur du blog intitulé A Gaijin in Japan (en français et en anglais), que j’ai lancé le 22 février 2012, après près de 10 mois de vie au pays du soleil levant. C’est un blog sur lequel je partage ma vie sur place, mes conseils, mes coups de cœurs et mes coup de gueules, des lectures, des portraits de japonais que j’ai la chance de rencontrer, des réflexions sur les relations entre les étrangers et les japonais … Enfin pas mal de choses dont j’aime parler je dirais. Le but c’est de partager et de permettre au gens intéressés de découvrir ce pays via le regard d’une personne n’étant pas nécessairement fan de ce pays à la base.

 

Aala en haut du mount fuji pour le lever du soleil

 

Comment est-ce que tu t’es retrouvé au Japon, raconte-nous un peu ton parcours

Très bonne question. En faites, le 5 novembre 2009, je partais pour un tour du monde initialement prévu pour une année et dont le but était de me permettre d’apprendre la japonais.

Je suis allé à Hong-Kong et Macao pendant quelques jours, en escale. Puis j’ai vécu en Australie pendant 6 mois en Working Holiday Visa (WHV). Ensuite je me suis rendu en Nouvelle-Zélande pendant 2 semaines avant d’aller faire un WHV au Canada pendant une année. Durant mon séjour au Canada je me suis aussi rendu aux USA et au Mexique.

A la fin de mon périple au Canada et aux USA, je me suis rendu compte que je commençais à maitriser l’anglais et que je voulais un challenge un peu plus palpitant, que je ne voulais pas rentrer. Et puis j’ai découvert qu’il existait un WHV Japon. C’était donc décidé, il fallait que je m’y rende.

En janvier 2011 j’obtenais donc mon visa pour le Japon et j’achetais mon billet d’avion. Le départ était prévu le 6 mai 2011. Entre temps a eu lieu le tremblement de terre du 11 mars avec son tsunami et tout le reste. Mais cela ne m’a pas freiné et je suis partis du principe que « voyager dans un pays quand tout va bien c’est bien, mais de le fuir quand tout va bien c’est moins bien ». Alors je m’y suis quand même rendu sans changé mes plans. Et je n’ai aucun regret.

 

Le Japon étant un pays avec une culture assez différente de la notre, comment est-ce que tu t’es préparé pour aller là-bas?

Je dirais même que c’est un pays totalement différent, je n’ai rien vu de tel auparavant. Pour faire très simple, je n’ai rien préparé. En général, je suis du genre à choisir ma destination a débarquer et à me dire « ok, je retrousse les manches et j’y vais ». Je n’aime pas vraiment me préparer, je décide uniquement des grandes lignes.

Et puis le but de ce voyage était de me lancer un plus grand défi : aller dans un pays dont je ne savais absolument rien, dont je ne parlais pas la langue, où je ne connaissais personne et dont je ne connaissais pas la culture, avec pour objectif final d’y passer une année.

Une fois sur place, qu’est-ce qui t’a choqué/surpris?

Je suis peut-être habitué à voyager, donc moins de choses me surprennent. Bon, j’avoue quand même qu’au début je me sentais un peu dépaysé et que j’étais arrivé peu après le grand tremblement de terre du 11 mars (même pas 2 mois après).

Je me rappellerais d’ailleurs toujours de mon tout premier tremblement de terre (et j’en ai connus des dizaines puisqu’il y a eu des after shock pendant près d’un an). J’étais dans mon dortoir, entouré de mes colocataires japonais à une heure du matin. J’entends une petite alarme provenant d’un téléphone et soudainement tout a commencé à trembler autour de moi. Quelques secousses plus tard c’était finit.

Sinon, dans les côtés un peu plus positifs, je dirai que mon premier repas fut surprenant. J’étais dans un restaurant à sushi, je dévorais tranquillement les assiettes les unes après les autres quand soudain j’en ai mangé un de couleur rouge et au goût de bœuf. Quand j’ai demandé, à une japonaise qui m’accompagnait, ce que c’était, elle m’a répondu « c’est de la baleine ». C’est là que je me suis dis que j’étais bien arrivé au Japon haha.

 

Aala à une Yukata party

 

Quels conseils donnerais-tu a quelqu’un qui souhaiterait s’expatrier au Japon?

Déjà je dirais qu’il ne faut pas hésiter, il faut y aller et tenter sa chance. Ce pays en vaut la peine et le détour, mais je mettrais un énorme avertissement. J’entends partout « Wouah je veux vivre au Japon, ça doit être trop bien, … ». Je dirais simplement que voyager là-bas et y vivre c’est 2 choses totalement différentes. La vie au quotidien ici n’est pas toujours facile. On est et on restera toujours de Gaijin (gens de l’extérieur = étrangers) et ça ne changera pas. Il faut être prêt à vivre avec cela car ce n’est pas toujours facile.

As-tu rencontré des problèmes une fois sur place?

Non pas vraiment. J’ai plus eu des histoires dignes d’anecdotes mais jamais de véritable problème. Les gens sont dans l’ensemble, du moins en apparence, respectueux et polis.

Ah si, en décembre 2012 je me suis fais agresser par 3 étrangers qui m’ont volé 50,000 yen (je ne peux pas encore rentrer dans les détails car l’affaire suit son cours en justice). Heureusement la police a été très performante et l’auteur principal a été arrêté et est passé par la case prison. Il a aussi dû me payer des dommages et intérêts.

Sinon, à part ça, je n’ai pas eu de soucis ici, aucun. Disons que le Japon n’est pas l’un des pays les plus sûrs au monde pour rien. Ici les filles peuvent sortir à 3 heures du matin sans que personne les importunes.

Tu as parlé d’un projet de tour du Japon à pieds, tu veux bien nous donner plus de détails?

Ah oui, c’est mon grand projet, mon petit bébé que je couve et prépare petit à petit. En effet, le 1er janvier 2015, je partirais de l’île d’Okinawa, à pieds, pour faire le tour du Japon, pour une durée minimale d’une année.

Ne parlant pas japonais, durant mon WHV Japon, je me suis rendu compte que je ratais beaucoup de choses. C’est pour cela que j’ai fais une demande de visa étudiant et que maintenant j’apprends le japonais en école, tous les jours.

Je serais en école jusqu’à la fin septembre 2014. Après j’attaquerais ce tour à pieds. Le but sera de prendre mon temps, de passer par toutes les préfectures du Japon, d’aller à la rencontre des gens, des locaux, e discuter avec eux, de découvrir leur pays, leurs histoires et l’Histoire de ce pays si intriguant.

Après avoir appris l’anglais par moi-même, après avoir réussit à vivre un an au Japon sans rien connaitre de ce pays, ce tour de ce pays à pieds sera mon nouveau challenge. J’ai toujours ce besoin de me repousser et d’aller plus loin dans mes défis.

Comme tu peux le voir ami lecteur, les photos sont d’Aala.

Comments
11 Responses to “Interview d’Aala: un Gaijin au Japon”
  1. Petitgris says:

    Je suis admirative devant le parcours de Aala. C’est un autodidate qui a de beaux projets : je lui souhaite une belle réussite ! Bonne fin de dimanche Bises

  2. laulinea says:

    J’aimais déjà beaucoup son blog, et je trouve ça très sympathique d’en apprendre un peu plus sur lui dans cet interview !

    • Lucie says:

      Tu connaissais déjà! C’est vrai qu’il est super son blog, j’aime beaucoup sa facon de raconter les choses 🙂 c’est une mine d’or ce blog!

  3. Sacré parcours qui force le respect…
    Je découvre son blog grâce à cette interview… je vais d’ailleurs m’empresser de le parcourir. 😉

  4. NowMadNow says:

    Aala est l’un des rares blogueurs que j’ai tout de suite eu envie de rencontrer, son approche du voyage est inspirante et courageuse. Il ne semble pas faire les choses à moitié!

    Lucie, tu fais bien de mettre un coup de projecteur sur ce voyageur complètement atypique.

    NowMadNow

    • Lucie says:

      J’ai eu la meme impression, je ne l’ai pas rencontre je lis seulement ses articles et on discute de temps en temps sur Twitter mais c’est quelqu’un que je trouve particulierement interessant 🙂 Merci pour ton passage!

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Je ne sais pas si vous vous souvenez mais il y a de cela quelques mois, je vous présentais un blogueur: Aala, du blog Gaijinjapan.org. Je lui avais posé quelques questions lors d’une interview (que vous pouvez lire ici). […]



Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.