Fin de la vie à Londres, début de la vie en Angleterre

Si tu es un lecteur régulier, tu as remarqué que j’ai récemment déménagé. Après 3 ans passés à vivre à Londres, après avoir vécut successivement en colocation, dans un “squat” puis dans un placard studio, nous en avons eu marre et avons décidé l’English Boyfriend et moi-même d’aller nous enterrer dans la campagne anglaise. Bon, pas si enterré que ça, on a un train qui nous emmène à King’s Cross en 25 minutes. Habiter à la campagne représente quelques avantages: loyer pas cher, verdure tout autour (on sent l’herbe fraîche le matin, ce qui n’arrive pas souvent à Londres à moins d’être dans un parc), trains réguliers qui t’emmènent en centre-ville aussi vite qu’un métro…bref, je ne voudrais pas vous encourager à faire de même car ça deviendrait blindé par ici!

Le weekend dernier, était le premier weekend où nous avons pu nous poser un peu et explorer un peu le coin. C’était la folie, je ne sais pas si tu as essayé de déménager  sans voiture mais c’est pas pratique et très stressant. Bref, dimanche dernier, nous avons passé du temps à explorer le voisinage.

Quand on vit à Londres, on prend le métro ou le bus puis on admire les maisons et les bâtiments environnants. On s’arrête dans les cafés, restaurants qui ont l’air sympa pour y passer un moment. Quand on habite dans la campagne anglaise – et surtout en hiver – on prend ses bottes et on monte dans le train pour aller à la station suivante où nous avions répéré: un endroit où l’on fait des sunday roasts. En théorie ça paraît simple: on prend le train, on se pose au resto et on mange. Erreur!

On prend bien le train, puis on marche 25 minutes sous la flotte, car ne l’oublions pas ici en mars il pleut…pas mal…et souvent. Puis on s’engouffre dans la campagne: quelques fermes, puis quelques prés avec des chevaux, puis de la forêt…et puis c’est tout: forêt à perte de vue. Alors que nous marchions sous la pluie à la recherche de notre sunday roast (un jour, il faudrait que j’écrive un guide de Londres des sunday roasts!), nous sommes tombés sur un parc au milieu de la forêt. Sachez que dans le Hertfordshire (nouveau chez moi), il y a beaucoup de parcs et de forêts ce qui est plutôt sympa quand on aime être dehors. Dans ce parc en question, nous avons trouvé quelque chose d’inattendu: des red woods. La dernière fois qu’on en avait vu, tu te souviens, c’était à Kew Gardens l’été dernier!

 

crews hill angleterre red woods

 

A la base on les trouve plutôt aux Etats-Unis ceux-là, je ne sais pas comment ils ont arrivés là mais c’est sympa de les voir ici. Nous ne nous sommes pas arrêtés longtemps à cause de la pluie et avons repris notre chemin direction Toby Carvery. Ami lecteur, si tu passes en Angleterre, je te le dis et le répètes: tu dois manger du sundae roast et Toby Carvery est un restaurant où tu peux aller les yeux fermés. Crois-moi, j’en ai testé plusieurs. Il y a trois possibilités concernant les roasts: soit on va au pub, soit on va dans une carvery,  soit on le fait soi-même. Au pub, c’est comme au resto: tu commandes et on te sert. A la carvery, c’est différent: la viande est cuisinée devant toi. Tu as l’occasion de voir à quoi elle ressemble avant qu’elle arrive dans ton assiette. Ensuite tu te sers toi-même en légumes, sauce, stuffing et Yorkshire Pudding (le truc qui ressemble à rien dans mon assiette).

 

 

D’après l’English boyfriend, la carvery c’est ce qui se fait de mieux à moins de faire son roast soi-même. Il a pas tort! Bref ami lecteur, c’est le début de la vie en Angleterre en quelque sorte: travailler à Londres mais ne plus y habiter!

Et toi ami lecteur, tu es plutôt ville ou campagne? Tu t’es déjà aventuré en dehors de Londres? Pour moi travailler à Londres sans y habiter est aussi un moyen d’apprécier la ville sans avoir à subir ses inconvénients!

Comments
31 Responses to “Fin de la vie à Londres, début de la vie en Angleterre”
  1. Ben moi je suis plutôt campagne (ou carrément montagne)… mais c’est pas toujours facile de trouver un petit bout de campagne quand on travaille en ville! A Vienne, on a troqué la nature pour le confort d’habiter à 5 min du boulot… Bon, heureusement qu’on part bientôt en tdm parce que après un an et demi de ville, je suis un peu en manque…

    • Lucie says:

      Aha! J’ai la même impression avec Londres. Avant j’habitais en zone 3 ce qui est plutôt central et honnêtement je n’en pouvais plus. Là, on est à la campagne mais avec possibilité de revenir très facilement dans le centre, donc c’est sympa. Ca devrait être encore mieux quand le beau temps sera de retour: il y a plein d’activités en plein air à faire! 🙂

  2. Petitgris says:

    En ville j’avais les magasins à proximités quand je rentrais du boulot…à la campagne les principaux y sont aussi La ville est vite devenue une sortie pour me distraire mais j’ai apprécié la paix de la campagne , un autre art de vivre ! Bon mardi Bises

  3. Condoléances!
    Je te charrie, mais après 3 ans de campagne anglaise c’est never again.
    Heureusement, tu pourras t’échapper à Londres!
    Sundae? Comme la glace? Ce ne serait pas plutôt Sunday roast?

    • Lucie says:

      Ah oui c’est vrai que tu as connu ca toi, je me souviens que tu en avais parle une fois a l’apero. T’etais ou deja? Yorkshire, non? Apres, on est pas mal places parce qu’on peut revenir a Londre tres facilement, pas le choix de toute facon avec le boulot. Si ca se trouve dans 3 ans se sera: retour a Londres, plus jamais la campagne anglaise!

      J’ai corrige l’erreur, merci! 🙂

  4. Nelfe says:

    C’est une très bonne chose que de s’éloigner de la ville tout en conservant la possibilité de s’y rendre relativement rapidement (pour toi en train, 25 minutes ca se fait tout seul 🙂 ).
    Ca permet de bien faire un break entre le boulot et la maison, d’avoir une habitation plus agréable, plus grande, de faire des week-end détente… Je suis curieuse de lire tes prochains articles.

    En attendant, vu qu’il est 12h, tu m’as filé la dalle avec ton plat lol

  5. C’est un beau choix pour profiter des autres charmes de l’Angleterre loin de l’agitation de la ville. Bonne installation dans ce nouveau coin ! 🙂

    • Lucie says:

      On verra ce que ca donne au long terme mais je suis optimiste. J’ai grandit a la campagne donc c’est plus naturel comme environnement pour moi que la ville, et c’est pareil pour l’English boyfriend

  6. Leslie@Voyage Perou says:

    Eh bien je crois que tu vas avoir le meilleur des deux mondes: le dynamisme de Londres et le calme de la campagne! Perso j’aime bien les entre-deux, les foules et le trafic me fatiguent, mais le calme plat me désespère. ^^

    • Lucie says:

      C’est pas le calme plat, il y a des vaches autour :p Blague a part, je vois ce que tu veux dire, c’est un peu ca l’idee et surtout ce qui a ete determinant c’est le fait d’avoir plus d’espace, apres 1 an passe a 2 dans 20 m2, on s’entretue!

  7. Isa says:

    Pour ma part , je suis plutôt ville , j’aime sentir l’agitation à côté de moi …. après , les loyers bordelais n’ont rien à voir avec ceux des grandes capitales ….

    • Lucie says:

      Je crois que tu avais mentionné une fois sur ton blog que tu étais vraiment ville, plus que campagne. C’est clair que les loyers londoniens font mal au budget 🙁 Je ne connais pas Bordeaux mais j’en ai entendu beaucoup de bien, il parait que c’est une ville agréable à vivre.

  8. Intéressant ! La campagne anglaise ça fait presque rêver. En lisant ton article j’avais à l’esprit le petit cottage dans The holidays 😀 Je sais pas si t’as vu le film ni si t’as maison ressemble à ça…

    Sinon c’est amusant, on retrouve les mêmes trajectoires un peu partout dans le monde, s’installer en périphérie et faire chaque jour le trajet pour aller travailler à la ville.

    • Lucie says:

      J’adore The Holidays!! 🙂 Il y a bien des cottages, d’ailleurs qu’est-ce qu’elles sont mignonnes ces maisons, malheureusement j’habite en appart’…je les vois de ma fenêtre, c’est déjà ça…

      Oui le commute, ça se développe à fond. Le truc c’est qu’à Londres les loyers sont tellement chers qu’à moins de vouloir passer le reste de sa vie en coloc on doit quand même envisager d’aller plus loin. C’est la vie…mais bon, ça va me faire découvrir le Hertfordshire 🙂

  9. Lisa says:

    Je comprends ton choix, félicitation pour ce nouveau départ!

  10. Mélissa says:

    Je ne veux pas faire ma méchante mais on en rediscutera dans quelques mois? ,D
    Bon, sans rire maintenant… j’imagine qu’après la frénésie (et le peu d’espace vital) qu’on trouve à Londres, ça doit être une vie de luxe. ;D

    • Lucie says:

      En même temps, j’ai grandit à la campagne, donc c’est un retour aux sources. Avant on pouvait se laver les dents en allant aux toilettes (façon de parler…enfin…), là c’est le luxe: on a la place pour un canapé quoi! 🙂 C’est dingue comment habiter dans une ville comme Londres ça te fait revoir tes standards pour “un bon logement”.

  11. Myriam says:

    Trop ccol ! ça fait envie et je te comprends; après 2 mois à Londres, j’étais déjà contente de retrouver le “calme” de Nice; c’est la ville aussi mais à côté de Londres, c’est tellement calme lol… Cela dit, Londres me manque dès que je n’y suis plus et c’est vraiment génial d’avoir le meilleur des 2 mondes: le calme de la campagne et le travail en ville !!! En tout cas, ça parait alléchant et c’est marrant de voir des “red woods”, je pensais qu’on n’en trouvait seulement du côté de San Francisco…
    J’ai hâte d’en découvrir plus sur la “vraie vie” anglaise 😉 !

    • Lucie says:

      On trouve aussi des red woods a Kew gardens en fait 🙂
      Je pense aussi qu’on aura le meilleur des deux pour le coup
      Ca devrait être sympa! Nice doit être sympa aussi.
      Je crois que l’english boyfriend aimerait bien y aller
      Un de ces jours.

  12. Nadege@Miami says:

    Salut Lucie,

    Cet article me rappelle tellement ma vie en Angleterre, j’étais aussi à la campagne parce que Londres c’est hyper-cher, dans le Buckinghamshire, on serait voisines si j’y étais encore !

    Par contre moi c’était une ville un peu plus grande et je n’avais que quelques pas à faire pour le traditionnel Sunday Roast !

    A bientôt,

    Nadège

    • Lucie says:

      Salut Nadege,

      tu etais dans le Buckinghamshire, effectivement c’est un peu la campagne mais pas a ce point-la. Heureusement qu’on a des trains de banlieue reguliers sinon ca ne serait pas cool. ils avaient des Toby Carvery par chez toi a l’epoque?

      A bientot,

  13. Ça, je ne sais pas faire…Travailler à la capitale et rentrer le soir à la campagne. Non, Non,… Je pratique en sens inverse travailler à la campagne et rentrer le soir à Athènes dans ce sens ça me va et j’ai fait pareil à Paris ! Les transports en commun bondés ou les embouteillages soir et matin…j’en viens à détester mon carré de campagne ! Bonne installation et puis avec le printemps, et puis la campagne anglaise a peut etre des charmes insoupçonnables pour rentrer tous les soirs…

    • Lucie says:

      Pour l’instant le charme c’est la place: apres la colocation et la vie dans un placard, un logement decent c’est agreable. on verra au long terme ce que ca donne. peut etre que dans quelques mois on aura droit a un post: ras le bol de la campagne anglaise, retour a Londres 🙂 Tu es expat a Athenes du coup? Je vois que tu tiens un blog cuisine, je vais aller voir ca de plus pres car j’ai vu quelques recettes qui m’ont l’air pas mal du tout!

  14. Lucie says:

    Ah la la, la vie à la campagne… au grand jamais! 😉 En tout cas profite bien! Jamais entendu des carvery alors je vais me renseigner. Tu en conseilles à Londres?

    • Lucie says:

      J’en ai pas essayé dans Londres mais dans les environs: http://www.tobycarvery.co.uk/theparkplacewestmitcham/ d’ailleurs c’est la même chaîne. C’est peut-être pas pratique de chez toi par contre. Sinon, si tu passes par Richmond Park le restaurant au milieu du park propose aussi sa carvery le weekend et elle est pas mal du tout là-bas. Un peu chère mais bon, on est au milieu du parc donc j’imagine qu’on paie aussi pour le cadre. De mémoire, à Richmond Park ça fait du £22/personne (avec boisson) alors que l’autre tourne plutôt autour de £10/personne avec boisson.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] un an, je ne vis plus à Londres mais dans la région du Hertfordshire. Au cours de ces 12 derniers mois, j’ai ainsi pu découvrir d’autres aspects de la […]



Leave A Comment

Follow me:

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.