Anecdotes de voyage encore: sur la route d’Odessa

Nous poursuivons notre voyage dans les Pays de l’Est, nous sommes donc à Chisinau en transit avec Odessa pour destination finale. A Chisinau rien de spécial nous avons principalement parcouru la ville en long en large et en travers. Cette ville bien qu’étant la capitale de la Moldavie, n’est pas très grande vous trouvez  surtout le boulevard Stefan Cel Mare et tout s’articule autour. Tu remarqueras qu’en Moldavie et en Roumanie ce monsieur est une super star: en effet, il a quand même repoussé les Ottomans! (suis le lien pour voir toute son histoire). Le seul grand boulevard de Chisinau porte donc son nom: on lui rend hommage. Sur ce boulevard on trouve toutes les boutiques de luxe: vide. Il faut de l’argent pour aller dans ces boutiques et s’il y a une chose qui n’est pas en abondance parmi la population moldave, c’est bien ça. On trouve donc beaucoup de jolies boutiques vides. Nous n’y sommes pas rentrés: tenue non adaptée pour ce genre de magasins!

 

visiter chisinau

Centre-ville de Chisinau

En dehors de ce boulevard, il n’y a pas grand chose: le marché et des résidences principalement puis après c’est la campagne. Comme je te le disais au début nous ne sommes pas restés longtemps car notre destination finale était Odessa. A cette époque nous souhaitions  voyager par la route histoire de voir un maximum de paysage. Car tu sais quoi ami lecteur, les paysages dans ce coin sont jolis. Bien sûr on se rend bien compte que c’est plus pauvre que nos campagnes anglaises/françaises (c’est comparable en même temps!) mais c’est intéressant d’observer ces grandes étendues de champs à perte de vue avec ces charettes tirées par des chevaux. Tu sais qu’avant d’aller là-bas, les seules fois où j’ai pu voir des charettes c’était dans les foires expos qu’on a dans nos campagnes. Un vrai saut dans le temps!

campagne pays de l'est

Bref nous étions en route vers l’Ukraine, nous avions décidé de passer par la Transnistrie car c’était plus court. Vous avez déjà essayé le bus moldave? Au bout de 6h dedans vous regrettez de ne pas avoir pensé à chercher un billet d’avion! Oui parce qu’entre la Roumanie et l’Ukraine, ils ont des avions quand même, vous trouvez votre vol pas cher et en quelques heures (temps d’attente, enregistrement, vol et atterrissage) vous y êtes et vous êtes capables de marcher à l’arrivée :). Vous remarquerez que les compagies aériennes dans les Pays de l’Est sont moins connues que celles que nous avons “à l’ouest” (ça fait très guerre froide, non?). Bref, avec EasyJet par exemple vous irez plutôt vers des destinations chaudes et méditerranéennes. Mais ne vous inquiétez pas, ces compagnies aux noms bizarres  et à la sécurité approximative vous emmènerons à destination. Normalement. Bon ok, parfois en hiver ça a du retard, mais 6h c’est pas tant que ça?

Je m’égare, nous sommes donc en route vers Odessa. Cette petite ville sur les bords de la mer Noire. Et franchement mon ami lecteur, Odessa est une ville superbe: une architecture à la russe (si tu es allé à St Petersbourg, tu peux comparer ça aux palais sur la Neva), des maisons colorées, sculptées, des rues pavées…La ville a été fondée par les russes sous le règne de Catherine II au 18ème siècle. Ils ne sont pas partis de rien: il y avait déjà un fort à la base. On aurait vu tout cela si nous n’étions pas arrivés de nuit.

Voici un petit aperçu de la ville: l’Opéra, une église orthodoxe, un cinéma et les détails d’une gallerie marchande.

voyager dans les pays de l'est - odessa

église othodoxe à odessa

cinéma odessa

gallerie marchande à Odessa

En effet nous avons été un peu retardé du coup il faisait noir à l’arrivée. Et c’est la que commence notre nouvelle mésaventure avec l’auberge de jeunesse sur place! Nous sommes arrivés à l’adresse indiquée sur notre plan, il y avait un code à entrer pour ouvrir la porte. Nous n’avions pas ce code, impossible d’appeler l’auberge car pas de réseau sur nos téléphones. Allez savoir pourquoi. Nous voilà donc plantés devant l’immeuble à attendre que quelqu’un ouvre la porte (et oublie de la refermer). Un homme sort son chien et nous nous faufilons derrière lui. Nous voilà rentrés et devant la porte de l’auberge. C’est écrit dessus. On entend un bruit de télé. Génial nous y voilà. Enfin pas tout à fait: personne ne nous ouvre! Et c’est pas faute d’avoir frappé! Nous entendu des gens monter dans les escalier, nous essayons d’expliquer la situation en anglais, français et russe. Jusqu’à ce que l’un des locataires ait pitié de  nous et appelle le gérant de l’auberge. Et tu sais quoi: ce n’était pas la bonne adresse. Enfin si, mais non. Soit disant que l’auberge de jeunesse était en deux parties: une ici et l’autre plus loin. Un homme allait donc venir nous chercher, nous devons attendre devant l’immeuble.

Il est très tard, il fait nuit, nous avons faim et nous attendons un inconnu pour aller on ne sait où. Autant te dire que nous nous en menons pas large. Un turc arrive en Lada. Et nous fait signe de monter. Là, on s’interroge quand même: on ne connait pas se type, personne ne sait que nous sommes en Ukraine, il ne parle que turc donc on ne comprend rien. Lui, non plus remarque. Mais bon que veux-tu, nous n’avons pas d’autre option. Nous montons en nous disant qu’à 3 contre 1 ça ira dans le pire des cas. Puis après on pense aussi que s’il nous emmène dans un garage pour nous dépouiller, ça ne suffira pas. Mais trop tard, nous somme déjà en voiture! Heureusement, c’était vraiment le gérant de l’auberge, qui effectivement était divisée dans deux quartiers différents d’Odessa et il s’avère que cette chambre était encore mieux placée que celle où nous étions arrivés initialement!

 

 

Comments
7 Responses to “Anecdotes de voyage encore: sur la route d’Odessa”
  1. Tu n’as pas pensé à faire du stop au lieu d’attendre le bus qui ne venait jamais ?:D

    J’attends de voir la suite à Odessa!

    • Lucie says:

      Sur le coup je t’avoue que non, c’est bete, hein? Je sais pas ce que ca aurait donne de faire du stop a 3, dont 2 mecs. Ca peut faire peur a celui qui prend en stop. J’ai fait du stop a 3 en Roumanie mais on etait que des filles donc ca doit mieux passer. Ce sera pour la prochaine fois!

      • Je t’assure que la personne si elle veut t’aider, elle n’ira pas voir si tu es 3 mecs ou 2mecs 1 meuf. Les personnes sont vraiment innoncentes et veulent aider les voyageurs et discuter avec des personnes étrangères!

  2. Petitgris says:

    Tes épopées riches en émotions me passionnent ! Tu devrais éditer tes souvenirs de voyages !!! J’attends la suite… Bon WE Bises

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] on a dormi après que le gars nous ai emmené à la bonne adresse! (si tu as râté un épisode c’est ici) Elle est correcte, tu peux y aller. En même temps vu que nous n’avions pas beaucoup de […]



Leave A Comment

Follow me:

Recevoir la newsletter

Les archives

Cookies – Mentions légales

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyage et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour comme tu pourras le voir au fil des articles!

Mais ce site, c'est aussi un blog de voyage. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage et ma page "à propos" pour apprendre à mieux me connaître.