Faire des rencontres à Londres

Beaucoup de français viennent à Londres et se demandent comment rencontrer des gens, d’autres français et des anglophones. Soyons honnêtes, beaucoup de français se demandent comment rencontrer d’autres français à Londres. Je n’ai pas envie de m’attarder sur ce sujet, des français à Londres, ça court les rues et les rencontrer c’est très facile. Au pire si vraiment tu galères, tu fais un tour à l’Apéro Blog une fois par mois et tu vas les trouver. Pour ceux d’entre vous qui souhaitent améliorer leur anglais sérieusement, voici quelques conseils pour rencontrer des anglophones à Londres car pour progresser en anglais il n’y a pas de secrets: il faut parler.

 

multiculturalismeby darraghkelly.me

 

1- Choisir une colocation anglophone only

Sur Gumtree, beaucoup d’annonces te précisent: “nous sommes 3: un allemand, un anglais et un hongrois, nous recherchons une quatrière personne pour compléter le groupe”. C’est l’occasion rêvée! On évite ainsi les colocations avec des francophones. Alors c’est vrai qu’au début tu vas peut-être être paumé, mais en même temps c’est le meilleur moyen de progresser vite. Pour te donner une idée, dans ma première coloc’ il y avait un anglais, une brésilienne et un italien, aucun francophone! Quand tu visites un logement, tu peux demander la nationalité des autres colocataires. Si tu entends “français” à un moment donné dans la réponse, tu t’en vas. Tout simplement parce que s’il y a un seul autre français tu peux être sûr que tu vas tomber dans la facilité.

2- Les cours de langues

Alors ça, c’est bon si tu veux revoir ta grammaire, à moins de ne pas avoir de bases du tout, tu n’as pas besoin de cours d’anglais. N’oublie pas que c’est un business les cours de langues! Je me souviens en Roumanie, il y avait cet étudiant de fac de géographie qui n’avait pas parlé anglais depuis 5 ans (un peu rouillé forcément). Au début, c’est vrai qu’il a bien massacré la langue, mais au bout de quelques mois de pratique c’était passé. Fais-toi confiance, lance-toi, même si tu fais des fautes et que tu as un accent rigolo, c’est pas grave! Et honnêtement, l’accent français est réputé sexy…bon peut-être pas le pur accent du débutant …

3- Les meetups

Tu es dans ta colocation depuis quelques temps et ton anglais s’est déjà amélioré. Maintenant, tu veux peut-être passer au stade supérieur: rencontrer des gens au-delà de ta colocation afin de vérifier ton niveau. Si tu as un boulot, tu as forcément des relations avec tes collègues, après tu n’as peut-être pas envie de passer ta vie avec eux. Bref, tu veux étendre ton réseau. Renseigne-toi sur les Meetups à Londres. Les Meetups, c’est des groupes de gens qui se rencontrent en fonction de leurs centres d’intérêts. Tu cherches des passionnés de bouquins pour parler littérature le samedi matin autour d’un café? Il y a certainement un groupe pour ça, sinon: tu peux le créer toi-même sur leur site.

meetup à londres

Je t’avoue que les Meetups, j’ai commencé ça récemment dans le cadre du boulot il y a quelques mois et que c’est sympa. Ca te fait rencontrer beaucoup de gens d’univers différents, parfois les évènements sont sponsorisés par des entreprises ou des associations donc tu as droit à des conférences en plus. Garde en tête qu’il y a des Meetups plusieurs fois par jour et tous les jours! Et là, c’est bourré d’anglais natifs! Donc pas d’excuse du genre “à Londres, on trouve pas d’anglais”.

Et les autres expats, avez-vous d’autres idées à transmettre aux futurs français de Londres?

Comments
17 Responses to “Faire des rencontres à Londres”
  1. Blog mode says:

    Merci pour les infos !

    • Lucie says:

      Je me suis dit que ça pourrait être utile, on me pose souvent la question, ça me fera aussi gagner du temps la prochaine fois qu’on me demandera :p

  2. Kalagan says:

    Je dois justement passer quelques jours à Londres, en rentrant du Kenya. Bonn idée pour rencontrer des nouvelles bouilles, et pour parler anglais. Je passerai aussi évidemment par le site du couchsurfing.

    • Lucie says:

      Tu passes quand à Londres exactement? Demande à tes hôtes de t’emmener dans des endroits sympas à Londres, genre Shoreditch ou un coin comme ça. Tu t’en sors comment en anglais toi? :)

  3. Myriam says:

    J’adore cet article “tips” pour parler anglais et tu as tellement raison pour la colloc !! Quand j’étais à Londres, j’étais en colloc avec un mexicain, une hollandaise, une italienne et un omani et c’était vraiment pratique pour parler anglais vu qu’aucun d’eux ne parlaient français. Et tu as raison pour le fait de se lancer; les français ne sont pas spécialement réputés pour les langues mais je crois que c’est parce qu’on ne nous a jamais encouragé à parler; au lycée, c’était plus de la grammaire et des trucs écrits; du coup, quand on doit se lancer c’est difficile mais passés les permiers jours, ça revient vite !

    • Lucie says:

      La coloc je crois que c’est le moyen le plus efficace. C’est vrai que d’un point de vue scolaire on ne nous pousse pas à parler, pour peu que tu sois timide en plus tu peux passer des années sans parler anglais en cours. C’est une circonstance atténuante on va dire. Après je me dis qu’il faut aussi se faire violence un peu, il y a beaucoup de français (mais sûrement d’autres nationalités aussi) qui vont à l’étranger pour se retrouver entre français, donc au niveau linguistique et culturel, c’est nul, autant rester chez soi :) Et les quiproquos et incompréhensions dues à la langue, ça fait des histoires à raconter! ;)

  4. Julien says:

    On ne le répètera jamais assez mais un des énormes avantages du voyage en solitaire est que ça force à aller de l’avant et à discuter avec d’autres personnes sans compter que les gens seront plus incités à aller à la rencontre du voyageur.
    Y a pas de secret, il faut pratiquer !

    • Lucie says:

      Complètement d’accord avec toi Julien, le fait d’être en groupe ou même accompagné d’une autre personne peut être un frein. On se repose sur l’autre ou on se laisse dominer. C’est vrai que se lancer est parfois difficile mais il n’y a pas de secret, en plus c’est un bon remède contre la timidité :)

  5. Lucie says:

    Moi je dirai Couchsurfing bien sûr et sinon sortir avec les gens du boulot et devenir amis avec eux, c’est un bon moyen de rencontrer des natifs. S’inscrire à un club de sport, à un book club, une chorale… n’importe selon vos centres d’intérêts!

    • Lucie says:

      Oui, les collègues, c’est évident! Comment j’ai pu oublier ça! Après, il faut pas se retrouver à bosser avec trop de francophones non plus. Les clubs, c’est une bonne idée aussi. A mes début à Londres, on jouait au basket avec mes colocs, on ramenait chacun quelqu’un qu’on connaissait et qui aimait jouer et on l’intégrait au groupe, c’était un bon moyen de faire se rencontrer différentes personnes.

  6. Que de très bons conseils! Plus d’excuses pour rencontrer des gens et être nul en anglais… lol

    • Lucie says:

      Je m’en veux d’avoir oublié les collègues par contre, c’est tellement évident :) Tu as d’autres techniques pour améliorer ton anglais?

  7. J’utilise aussi au évenement du site couchsurfing qui sont assez sympa et rencontres d’anglophones ou de personnes du monde entier!

  8. romilly84 says:

    Merci pour le lien Meet-up, je vais y jeter un coup d’oeil.
    Cela dit, les rencontres entre français m’intéressent aussi, après bientôt 2 ans sur Londres et aucun francophone dans mon entourage, ça commence à me manquer de ne plus parler français! Mais je confirme, j’ai fait de gros progrès en anglais :)

    • Lucie says:

      Pour les rencontres francophones, il y a l’apéro blog, tu connais? C’est de mes rares contacts avec les français de Londres, c’est une fois par mois. J’y vais parce que comme tu dis de temps en temps ça manque de parler français :)

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] pas un minimum dans cette langue on est comme qui dirait …embêté ! On a déjà dit que rencontrer des anglophones est l’un des moyens les plus efficaces de progresser en anglais! C’est évident : ça force à [...]



Leave A Comment

CommentLuv badge

Les archives

A propos

MyTourduGlobe.com est ce qu'on pourrait appeler un blog hybride: je vis à l'étranger depuis plusieurs année (blog d'expat) mais j'adore aussi voyager que ce soit pour rentrer en France, pour le travail ou tout simplement sur mon temps libre (blog voyages). Sinon, je m'appelle Lucie et vous pouvez en apprendre plus sur ce blog voyages en cliquant ici