Le Musée du Communisme à Prague

A Prague vous trouvez le premier Musée dédié au communisme, il présente l’histoire de ce régime politique en République Tchèque. Il s’étale sur la période allant de 1948 à Novembre 1989. On découvre ainsi la mise en place du système, la vie quotidienne, le sport, l’économie…tous les aspects de la vie quotidienne pendant cette période.

Naissance du mouvement communisme en République Tchèque

Lorsque vous entrez dans le musée, c’est Lénine qui vous accueille. La première partie présente l’installation du régime communisme en République Tchèque. En 1948, le parti communiste tchèque  (soutenu par l’union soviétique) s’empare du pouvoir. Si vous vous souvenez de vos cours d’histoire, l’Europe sort de la 2nd Guerre Mondial et les Etats Unis proposent le plan Marshall: celui-ci est tout d’abord accepté par le gouvernement tchèque avant d’être rejeté parce que Staline, ça ne lui plaisait pas.

Les communistes prennent de plus en plus d’importance ce qui ne plaît pas aux autres ministres qui menacent de quitter le gouvernement. Bref, les uns menacent de démissionner si les autres font partie du gouvernement, les tensions augmentent. Le président de l’époque, Benes, est débordé par la situation et finit par démissioner en juin 1948. Des élections sont organisées et le gouvernement communiste remporte 90% des voix – sans réelle opposition les chances de gagner sont plus élevées! Arrêtons nous ici pour les détails historiques, consultez la page Wikipedia sur le Coup de Prague.

 

Lénine tenant le drapeau communiste

Lénine à l’entrée du musée

 

La vie quotidienne pendant la période communiste

La deuxième partie du musée est plus concrète, on présente la vie quotidienne de la population. Ainsi vous pouvez voir la reconstitution d’une salle de classe avec au tableau du cyrillique: cours en russe!

 

salle de classe

salle de classe

 

La salle suivante vous montrera la reconstitution d’un magasin, avec très peu de provisions comme c’était à l’époque. Oui, les supermarchés regorgeants de produits, de choix, ça n’existait pas à l’époque à Prague.

 

Magasin vide à Prague

Magasin vide à Prague

 

Vous remarquerez sur le mur à votre droite la photo d’une jeune fille tenant à la main une bouteille, non pas de Coca Cola, mais de Kofola! Pas de Coca disponible dans ce pays à cette période. Maintenant on trouve les deux!

 

Kafola

Kofola

 

Après avoir passé le magasin, vous trouverez la section dédiée aux exploits sportifs accompagné de photos, de coupures de pressen de trophées…Cette partie de l’exposition montre les côtés que l’on pourrait qualifier de moins noirs. La suite aborde le thème de la police, la surveillance, la “justice”, les interrogatoires musclés…Dans la salle d’interrogatoire, on entend le téléphone sonner en permanence, on justifie la torture comme étant le moyen le plus efficace de faire avouer un “criminel”.

 

Salle d'interrogatoire

Salle d’interrogatoire

 

La chute du communisme, le printemps de Prague

Nous arrivons ensuite dans les années 90, le régime a du plomb dans l’aile comme qui dirait. Rien ne va plus, depuis le Printemps de Prague, il ne s’était pas passé grand chose, mais en 1989 les choses bougent. Nous arrivons fin 1989, des manifestations ont lieu. Les gens descendent dans la rue pour commémorer des dates importantes dans l’Histoire Tchèque. On se souviens notamment de Jan Palach, un étudiant qui s’était immolé lors que l’invasion soviétique en signe de protestation. Une vidéo présente la population rassemblée sur la place Venceslas (aujourd’hui, c’est les Champs Elysées de Prague) qui se bat contre l’armée et des policiers en civils. Vidéo très émouvante au passage.

Voilà, si vous intéressez  aussi à l’histoire de Prague et de la République Tchèque en général, n’hésitez pas à faire un tour dans ce musée. La visite est courte mais très instructive!

Le musée est ouvert tous les jours de 9h à 21h sauf le 24 décembre (oui, quand même). Vous pouvez descendre à la station de métro Mustek, il se trouve en face du McDo partage le même immeuble qu’un casino. Oui, vous devez suivre la direction du casino pour le trouver.

 

 

Comments
6 Responses to “Le Musée du Communisme à Prague”
  1. Anne says:

    Excellent article. Je recommande ce musée qui est très pédagogique et instructif (sans être ennuyeux).

  2. Larbin says:

    Il est clair que la République Tchèque est un merveilleux pays, qui a eu la malchance de subir 50 ans de communismes avec les ravages que cela a entraîné (comme chez beaucoup de leurs voisins). J’espère que ce genre de musée permettra aux jeunes générations de s’en souvenir et ne deviendra pas tout l’inverse, à savoir un passé fantasmé et regretté face aux difficultés inhérentes à la liberté retrouvée.
    Larbin recently posted..Lettre à Montebourg : Titan QuestMy Profile

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] musées sont gratuits (bien que les tarifs soit abordables : environ 4 euros). Je recommande le musée du communisme, situé à côté de la grande place Venceslas. La visite est très illustrée et est en version [...]



Leave A Comment

CommentLuv badge

Les archives

A propos

MyTourduGlobe.com est ce qu'on pourrait appeler un blog hybride: je vis à l'étranger depuis plusieurs année (blog d'expat) mais j'adore aussi voyager que ce soit pour rentrer en France, pour le travail ou tout simplement sur mon temps libre (blog voyages). Sinon, je m'appelle Lucie et vous pouvez en apprendre plus sur ce blog voyages en cliquant ici