De l’intégration en pays étranger

Lorsqu’on voyage ou qu’on habite à l’étranger, et ce quelque soit le pays, l’intégration se fait de différentes façons: participer à des activités de groupe, prendre des cours de langues ou autre, sortir avec ses colocataires…mais on se heurte souvent à un problème: la langue. Le fait est que bien que nous ayons tous appris l’anglais au collège et au lycée, combien d’entre nous se sentent vraiment à l’aise avec cette langue? L’enseignement des langues étrangères en France pourrait être amélioré, personnellement j’ai suivi un cursus LEA qui m’a beaucoup aidé lors de mon année en Roumanie et maintenant en Angleterre. La Roumanie m’a permis de pratiquer l’anglais avec beaucoup d’étudiants de différentes nationalités européennes ou non, mais il n’y avait pas d’anglophones avec nous – par là j’entends, de langue maternelle anglaise. Du coup, une fois arrivée à Londres, j’ai été quelque peu embêtée: j’avais rarement entendu un anglais natif parler ‘en vrai’ et l’accent, les structures utilisées, les expressions idiomatiques (oh! celles-là, je ne les aimais pas) étaient relativement difficile à saisir parfois.

Je n’ai jamais suivi de cours d’anglais à Londres , pas franchement le temps puisque je travaillais à temps plein, de plus, j’habitais avec des anglophones donc je me suis dit qu’avec la pratique ça allait venir. Cependant, les premières semaines ont été éprouvantes d’un point de vue de la compréhension orale mais j’ai fini par m’y habituer, pas le choix de toute façon. Aujourd’hui encore, j’avoue avoir parfois du mal avec les conversations de groupe, genre le vendredi soir au pub – oui parce que le vendredi soir, avec les collègues, on va au pub – ça le fait pas toujours. Ils sont tous anglophones, entre le bruit environnant, les accents du Nord (vous avez déjà entendu parler les gens du nord?), les conversations croisées, et les blagues, et le pire de tout le gars du nord qui fait des blagues au milieu de différentes conversations, j’avoue me sentir parfois perdue. En même temps, si ça se trouve je ne perds pas grand-chose mais par moment t’es au milieu de tous ces gens et tu sens un peu seul(e) – et bête? – parce que tu n’es pas complètement intégré(e) à la conversation. La pratique régulière de la langue en milieu professionnel est efficace, encore faut-il avoir du temps devant soi, c’est efficace mais long.

Heureusement, à Londres on trouve de tout, ça va des échanges linguistiques avec des personnes qui souhaite améliorer leur français, les fameuses annonces ‘my English for your French’ – mais là il faut quand même être un minimum à l’aise avec l’anglais – aux centres linguistiques spécialisés dans les formations accélérés qui proposent des méthodes élaborées type language in group. L’avantage des cours de langues, c’est que ça permet de rencontrer des gens ce qui est relativement important quand on vient d’arriver dans un pays. Cependant, attention danger!!! Rester avec des francophones ruine tous les efforts d’apprentissage d’une langue étrangère, je sais c’est plus simple et ça demande moins d’effort, mais en même temps mon ami, tu viens en pays anglophone pour apprendre la langue, non?

 

En Royaume Uni, on parle anglais!

 

Leave A Comment

Les archives

A propos…

MyTourduGlobe est un blog hybride: à la fois blog de voyages et blog d'expatriation. Je m'appelle Lucie et je vis au Royaume Uni. Plus précisément je vis à londres depuis 2010, avant cela j'ai vécu en Roumanie. L'expatriation et moi, c'est une grande histoire d'amour! A travers les articles de ce blog, j'ai partagé différentes expériences et réflexions sur l'expatriation.

Mais MyTourduGlobe, c'est aussi un blog de voyages. En effet, dès que possible j'aime voyager: que ce soit au Royaume Uni où je vis ou ailleurs dans le monde. Vous voulez en savoir plus? Parcourez mon blog de voyage.